mardi 13 septembre

Crazy stupid love, la comédie de la rentrée?

 La Piel que habito, les biens aimés, Black Swan, j'en passe et des meilleures.... Vous en avez pas marre que je ne vous parle que de drames et/ou de films très sombres? ou Alors, si  je daigne m'interesser aux comédies, c'est pour les massacrer ( Fatal,  Coco, Very Bad Cops). C'est pour cela que dans ce billet du jour, qui est également (le hasard fait bien les choses) une réponse à l'article d'hier de Faust'in paris: http://faust-in-paris.blogspot.com/2011/09/crazy-stupid-love-kdo-inside.html, je change mon... [Lire la suite]

samedi 10 septembre

le coup de griffe du samedi: very bad cops

 Je n'ai jamais compris pourquoi certaines comédies américaines complètement débiles et lourdingues se trouvent être encensées par une partie de la critique, et généralement, la critique trés intello (des "Cahiers du cinéma" à "Libération"), les mêmes qui tirent à boulet rouge sur des comédies françaises guère plus honteuses au demeurant :  je pense notamment à ceux des frères Farelly ( Dumb and Dumber et autres conneries avec Jim Carrey) ou bien alors les films réalisés par un certain Adam Mac Kay, auteur notamment de ce... [Lire la suite]
mercredi 07 septembre

The social Network: Facebook mon ami

The social network , le dernier film de David- "Seven"- Fincher a fait, dès sa sortie cinéma en octobre 2010,  une unanimité assez incontestable: de trés nombreux critiques l'ont carrément classé parmi leurs films préférés de l'année et de nombreux blogeurs l'ont également encensés comme il se soit. Il me tardait donc de savoir comment ce récit de 2 heures autour du créateur de Facebook, Mark  Zuckerberg pouvait passionner même ceux qui ne sont pas a priori  toqués des réseaux sociaux (je parle là plus des... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 02 septembre

L'art de séduire n'a pas séduit les foules

Si, avec ma chronique de mercredi dernier, je me suis arreté sur un des succès de cet été, Case Départ, certains autres films français  sortis cet été n'ont pas connu la même chance. Parmi ces films, j'ai eu l'occasion d'en voir un, L'art de séduire, sorti à la fin juillet, et qui est passé totalement inaperçu. J'aurais tant voulu aimer ce film pour plusieurs raisons : -1. parce qu'il n'a pas bénéficié d'une sortie médiatique, sans aucune télé ni article de presse l'accompagnant. 2. car le réalisateur ( qui est venu présenter... [Lire la suite]
jeudi 01 septembre

Les biens aimés : les histoires d'amour finissent mal en.... chansons

J'ai déja crié ici même mon admiration pour le talent d'auteur/ compositeur d'Alex Beaupain, et surtout le bénéfice qu'il a su tirer de sa rencontre avec le cinéaste Christophe Honoré, en nous livrant des Chansons d'Amour absolument magnifiques.  Enfin, pour être tout à fait clair, si les chansons en elle même m'avaient tant emportées, j'étais quand même sorti du cinéma pas à 100% emballé par le film, car je trouvais que certaines scènes non chantées sonnaient faux et nuisaient à la cohérence du film, notamment à cause du jeu si... [Lire la suite]
samedi 27 août

Le coup de griffe du samedi : Coco

Appréciant beaucoup Gad Elmaleh, un des comiques que j'ai vu sur scène et qui m'ont fait le plus rire, j'ai voulu allez voir au cinéma à sa sortie en 2009 le film qu'il a réalisé autout de son personnage fétiche, Coco. Et je dois dire que j'ai rarement que j'avais pas vu un pareil navet au cinéma, toutes les 2 minutes je me demandais si j'allais partir ou non, finalement je suis resté au bout mais avec bcp de peine... Je m'attendais pas forcément à grand chose vu les critiques assassines, mais quand même pas à ce point, je me disais... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 24 août

Morse, un film aux dents longues..

Contrairement aux livres, je ne fais pas partie d'un jury qui me permettrait d'aller piocher dans des univers dont je ne suis pas habitué (quel dommage!). Du coup, je m'impose moi même cette petite contrainte, à savoir tenter de voir des classiques de genres de cinéma vers lesquels je n'ai pas d'affinité particulière. Le film d'horreur, et son sous genre, le film de vampires font incontestablement partie de cette catégorie. Que ce soit le Dracula de Coppola ou la saga Twilight qui a tant plu aux adolescentes ( ah Robeerrrrrt), je... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 23 août

Les Schtroumpfs, un film schtroumpfement....euh Schtroumpfs

Après Hop,  la chaleur retrouvée du mois d'août lyonnais nous a imposé , à moi  et à mon fiston de 5 ans, une nouvelle séance de cinéma. Grand seigneur, je lui ai laissé le choix entre les différents films d'animation présents à l'affiche. Et Monsieur a choisi Les Schtroumpfs. Vu qu'il est comme son père, et que tout ce qui a un moteur et qui roule  ne l'intèressent guère, il n'a pas choisi Cars 2,  et je lui en sait gré. En revanche, j'aurais quand même préféré qu'il choisisse Les contes de la nuit, mais le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 22 août

Dans la brume électrique : Tavernier dans le bayou

Je vous l'ai dit trés récemment: j'aime le polar, mais j'ai de grosses lacunes dans les auteurs phares de ce genre littéraire. Par exemple, je n'ai jamais lu un seul livre de James Lee Burke, pourtant considéré comme un grand maitre du roman noir américain, avec notamment son personnage fétiche, le shérif Dave Robicheaux oeuvrant en Louisiane, ce qui confère une athmosphère particulière à ses romans. Cette atmosphère typique de la Nouvelle Orléans, est en tout cas trés prégnante dans l'adaptation cinématographique d'un des romans de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 20 août

Le coup de griffe de samedi: Mickael Youn au cinéma

Alors, aujourd'hui, pour l'ensemble de son oeuvre, un peu comme on attribue un césar d'honneur, je donnerais un coup de griffe à l'acteur Mickaël Youn, même si, paradoxalement, c'est en regardant à la télé son moins mauvais film, Fatal que j'ai eu envie de le lui décerner. Oui, je  le reconnais en toute objectivité: Fatal, cette histoire brodée autour de son personnage culte, Fatal Bazooka, connu pour l'illustre et superbement spirituel chanson Fous ta Cagoule, m'a quand même fait déclenché 4 ou 5 rires francs et spontanés. Il... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,