mardi 10 mai

Les gardiens de l'ombre, Fred sans Omar s'essaie au polar sombre

  Lors d’une classique ronde de nuit, Julie et un nouvel affecté Simon blessent gravement un jeune dans son appartement après que celui-ci eu abattu un collègue sans raison particulière. Mais ce jeune homme est un fil de député, et très vite on accuse les deux policiers d’une bavure, risquant ainsi de perdre leurs postes. Ils décident alors de mener l’enquête par eux-mêmes, remontant ainsi à un dealer. Nicolas Boukrief, ancien rédacteur en chef de la revue Starfix consacrée à la série B s'est spécialisé dans le cinéma de genre,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 09 mai

Les meilleurs amis du monde, le théatre de boulevard sur grand écran

 Pour ce film, j'aurais pu inventer une nouvelle catégorie: de la scène à l'écran car en fait  les meilleurs amis du monde est tiré d'une pièce de boulevard  j'aime beaucoup ce que vous faites qui avait été un triomphe, notamment au café de la gare et que j'avais eu l'occasion de voir il ya une dizaine d'années. En fait, de cette pièce, le film ne reprend que le postulat de départ - un couple entend par hasard tout le mal que pensent d'eux  un autre couple d'amis-,  puis  s'en détourne assez vite pour... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 07 mai

coup d'éclat, le polar français s'essaie au social

A Sète, Fabienne Bourrier, Capitaine de police, passe la majeure partie de son temps à traquer les sans-papiers et clandestins de tous horizons. Sa routine policière est perturbée par la mort d’Olga, une jeune prostituée. Un suicide apparemment. Mais Olga était traquée et avait un fils, Ilan. Animée par un sentiment de compassion qui la surprend elle-même, Fabienne part sur les traces de l’enfant disparu.  Coup d'éclat a été présenté un peu partout ( notamment par ses producteurs et par la presse)  comme un polar social, et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 05 mai

Les emotifs anonymes, douceur trop sucrée?

Les émotifs Anonymes est l’histoire de Jean René et Angélique, tout deux émotifs maladifs, ultra timides mais unis par une même passion : le chocolat. Ils vont se rencontrer, s’aimer très vite, sans oser se l’avouer. Comment alors s’aimer quand on est incapable de faire face à ses émotions? Petite déception que ce film qui avait tout pour me plaire : la réunion de deux acteurs que j'adore, et dont j'avais particulièrement apprécié leur première  rencontre dans  Entre les mains d'Anne Fontaine sur un registre bien plus... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 04 mai

Juno, le meilleur du cinéma indépendant US

Juno MacGuff (Ellen Page), élève du secondaire âgée de seize ans dans le Minnesota, apprend qu’elle est enceinte de son ami et admirateur de longue date, Paulie Bleeker (Michael Cera). Elle pense d’abord se faire avorter. Mais elle change d’avis et décide de faire adopter l’enfant. Avec l’aide de son amie Leah (Olivia Thirlby), Juno fait les petites annonces du Pennysaver et trouve le couple idéal pour accueillir son enfant. Petit bijou du cinéma indépendant US qui n'a absolument pas usurpé sa réputation, Juno est largement du meme... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 03 mai

les grandes personnes, le premier film révelant Anais Demoustier

Albert offre chaque été à sa fille, Jeanne, pour son anniversaire, un voyage initiatique dans un pays d’Europe. Féru d’Histoire et doux rêveur, Albert a choisi pour cette date « spéciale » une aventure « spéciale » : partir sur une petite île en Suède, à la découverte d’un trésor perdu, celui du fameux pirate viking Johannes Öberg. Mais, suite à une erreur dans les dates de location, Albert et Jeanne découvrent que la maison louée pour leurs vacances est déjà occupée par deux amies : Anika, une Suédoise impassible, de retour chez... [Lire la suite]

lundi 02 mai

L'avocat, film de Cédric Anger: Magimel s'essaie à la robe

Tout juste reçu au barreau, Léo est d’ores et déjà un avocat destiné à un grand avenir. Les clients les plus prestigieux ne manquent pas de faire appel à son talent inné pour le droit des affaires. Mais les apparences sont trompeuses, et Léo découvre bientôt derrière les entreprises qu’il défend les tentacules d’une organisation mafieuse. Alors que la critique avait dans son ensemble plébiscité Le tueur le précédent film de Cédric Anger ( qui aime visiblement les titres courts bien parlant), celui- ci a été presque aussi unanimement... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 30 avril

Il y a longtemps que je t'aime, essai réussi d'un écrivain cinéaste

  Au du antécédents des "oeuvres" commises  récemment par des écrivains français s'essayant au grand écran( Schmidtt, Weber, Carrière...), on pouvait s'attendre au pire venant de  PhilippeClaudel, dont l'adaptation des "ames grises" par Yves Angelo ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable, loin s'en faut.Dès les premières images, on est vite rassuré : on sait qu'on aura affaire à un très bon drame psychologique, intense et sec, profond et émouvant et servi par un duo de comédiennes que l'on a rarement vu aussi... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 29 avril

Le discours d'un roi, le film aux 4 oscars

Le discours d'un roi du Britannique Tom Hooper a régné en monarque absolu sur le palmarès des 83e Oscars de mars dernier .  Archi-favori avec 12 nominations, le film britannique de Tom Hooper sur la lutte que mena le roi George VI pour surmonter son bégaiement à l'aube de la Seconde Guerre mondiale, a fait main basse sur quatre récompenses majeures : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Colin Firth et meilleur scénario original. Voici typiquement le genre de film dont la vision à l'écran transcende son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 28 avril

It' s a free world, Loach du coté des méchants

Angie se fait virer d'une agence de recrutement pour mauvaise conduite en public. Elle fait alors équipe avec sa colocataire, Rose, pour ouvrir une agence dans leur cuisine. Avec tous ces immigrants en quête de travail, les opportunités sont considérables, particulièrement pour deux jeunes femmes en phase avec leur temps.  Inconditionnel du cinéma social anglais et de loach en particulier ( et notamment  My name is joe, Just a kiss, sweet sixteen notamment), j'avoue ma relative déception à la vision de  cet opus sorti... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,