02 décembre 2018

LOLA ET SES FRERES : Jean Paul Rouve sur les traces de Sautet ?

 Jean-Paul Rouve réalisateur nous avait déjà bouleversé dès l'année 2012 avec  son second long métrage. Quand je serais petit  était en effet un  petit bijou d'émotion, d'humanité et de sensibilité . Quelques années plus tard, avec  le sensible  mais  un peu moins réussi Les Souvenir, il continuait de nous montrer un  Jean Paul Rouve différent de son rôle de trublion de la troupe des Robins des Bois qui l'a fait connaitre au grand public ou dans ses prestations pas toujours très inspirées dans... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2018

Voyage à Yoshino : Naomi Kawaze, grande cinéaste naturaliste

 On avait laissé la très prolifique cinéaste japonaise  Naomi Kawase, avec Vers la lumière qui offrait un lot d’émotions et de grands moments de grâce. et on la retrouve doublement à l'honneur cette semaine tout d'abord  avec le début de son exposition que lui consacre le  Centre Pompidou jusqu'au 6 janvier . Cette 'exposition « Naomi Kawase / Isaki Lacuesta, Cinéastes en correspondance »  regroupe les deux premières installations créées par Naomi Kawase,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2018

Mon ket : François Damiens ne cache pas sa sincérité

  Avant de devenir le grand comédien de cinéma français populaire qu'il est capable de tout jouer, de la famille Bélier à  "Otez moi d'un doute", François Damiens s'est imposé,  comme une référence en termes de caméra cachée en Belgique mais aussi en France,  avec son personnage légendaire de "François l'embrouille", champions des captations de vérité pris sur le vif,  provoquant chez le spectateur un étonnant mélange entre malaise et hilarité, un peu comme Jacques Legras l'avait fait avant lui. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 novembre 2018

Mauvaises herbes: Kheiron transforme largement l'essai!!

     "Mauvaises herbes", qui est sorti mercredi dernier en salles, aura été très largement vu  lors d’avant-premières très précoces (depuis avril)  partout en France pendant lesquelles tout un chacun avait l’occasion de rencontrer Kheiron, chose que je n'ai pas manqué de faire en septembre dernier lorsqu'il est venu sur Montélimar présenter son film au festival de l'écrit à l'écran.  Comme j'ai eu la chance de le lui dire dès le début de  de notre face à face,  j'avais un rapport ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2018

Une pluie sans fin en DVD : un polar noir et poisseux!

    UNE PLUIE SANS FIN, Grand Prix du Festival International du Film Policier de Beaune,sort  en DVD, Blu-ray & VOD le 28 Novembre   Le Chinois Dong Yue a remporté le grand prix de la 10e édition du Festival International du Film Policier de Beaune avec Une pluie sans fin, et c'est peu de dire que c'est largement mérité tant le film est excellent de bout en bout . Une pluie sans fin qui efface toute les traces, un jeune détective et un vieux flic à la recherche d’un sérial killer près de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2018

Chronique DVD: BREAK : quand le cinéma français se met au film de danse

  On se fait une journée spéciale films de danse ce mardi sur baz art puisqu'après Dirty Dancing voilà qu'on vous parle de  BREAK qui sort en DVD demain,  21 novembre 2018 et dont on vous fait gagner des DVD et Blu Ray depuis ce week end sur le blog.   Ancien  breakdancer émerite, MarcFouchard  souhaitait remettre en valeur la danse hip-hop, qu'il estimait  être traitée en surface au cinéma  avec un film qui développe la danse comme d’un véritable exutoire pour ses personnages. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2018

Dirty Dancing fête ses 30 ans: Bébé ne sera pas laissée dans un coin !!

 Dirty Dancing fête ses 30 ans en Master Haute Définition   Hier soir, à l’occasion de la sortie du nouveau Master HD du film culte en DVD et combo DVD/BRD édition limitée le lendemain  20 Novembre (avec près de 3h de bonus !) on a assisté à une soirée spéciale  DIRTY DANCING au Cinéma Publicis , une petite soirée avec un vrai parfum «madeleine de Proust »!  Car oui, aussi déprimante soit cette information pour les + de 40 ans, c'est véridique que Dirty Dancing fête ses 30 ans cette année 2018. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 novembre 2018

Chronique DVD/Una questione privata

     UNa questione privata- sortie DVD Pyramide vidéo 7 novembre  Pour leur dernier film ensemble (Vittorio est décédé peu après la fin du tournage), les illustres cinéaste italiens,  Les frères Taviani nous plonge dans l'édifiant récit d’un triangle amoureux   plongé en pleine guerre ( l'intrigue se déroule durant l'été 43.)  entre Milton, Fulvia, et Giorgio, le meilleur ami, dans la pure ligne des œuvres romantiques. Les frères Taviani adaptent un roman de Beppe Fenoglio ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2018

AGA (critique): une belle fiction chez les inuits

   Après une année polaire qu'on a beaucoup apprécié en DVD, on a vu un autre long métrage, qui sort en salles la semaine prochaine qui nous immerge en pleine banquise. non plus au Groenland, mais ici dans la Russie turcophone, en plein centre d'un environnement sibérien  aussi immaculé qu'austère. Presenté hors-compétition au 68e Festival de Berlin  et aussi au Festival de l'écrit à l'écran de Montélimar que nous avons couvert "Aga" raconte le quotdien aussi dépaysant qu'étonnant d’un vieux couple inuit. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2018

DVD/ Sicilian Ghost Story - la mafia entre réalité et songes

  Les deux réalisateurs Fabio Grassadonia et Antonio Piazza avaient déjà réalisé un film assez singulier et étonnant sur la mafia, SAVIO. Avec "Sicilian Ghost Story", qui a fait l'ouverture de la Semaine Internationale de la critique en 2017,  ils poursuivent sur cette même voie. Partant d'un fait divers authentique et tragique qui avait glacé l'Italie : ( le fils d'un mafieux repenti a été  kidnapé pendant plus de deux ans et finalement assassiné par ses ravisseurs en 1996), les cinéastes refusent le récit frontal... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]