mardi 21 mai

Sortie DVD : Shampoo la comédie décoiffante du méconnu Hal Ashby

     Pour le Festival Lumière qui l'a souvent célébré ces dernières années , Hal Ashby  est sans contestation possible le réalisateur le plus négligé et mésestimé des années 70. En effet, Ashby aura réalisé de grands films de ces années  comme  Le Propriétaire (The Landlord, 1970), Harold et Maude (1971) , Retour ( 1978) et La Dernière corvée (The Last Detail, 1973) et entre ceux ci,  il est également à l'origine du décapant Shampoo que Carlotta  vient... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 21 mai

UNE PART D'OMBRE (critique) : un brillant thriller psychologique sur le doute

On le sait bien: tous les yeux des cinéphiles du monde entier sont braqués sur la croisette au moins jusqu'à samedi soir, mais il reste quand même quelques longs métrages qui sortent en salles sans être relayé par la presse cannoise et qui méritent pourtant d'être salués . Ainsi, une part d'ombre,  le premier film de fiction de Samuel Tilman, lauréat du Prix Spécial Police 2018 au 10ème Festival International du Film Policier de Beaune, sort ce 22 mai, soit  plus d'un an après sa présentation dans la cité bourguignonne ... [Lire la suite]
lundi 20 mai

MARTHE : le beau film méconnu de Jean Loup Hubert pour la première fois en DVD !

   Jean-Loup Hubert est  un réalisateur  français un peu  trop sous estimé, qui a toujours aimé, comme tant d'autres avant lui ( Truffaut/ Diane Kuris...)  puiser au fond de  son histoire personnelle pour nourrir son œuvre, comme dans son plus connu et plus populaire "Le grand chemin" dont on a récemment reparlé à l'occasion de la disparition d'Anémone.  Pour le film Marthe, film de guerre mélodramatique  anti militariste et  humaniste sorti en 1997, ( et vu en salles  à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
lundi 20 mai

L'intervention - La naissance du GIGN : un bon thriller d'action français!

   Le 3 février 1976, des militants indépendantistes prennent en otage un bus de ramassage scolaire et ses occupants à Djibouti qui était alors un territoire français ultramarin. Le premier mérite de "L'intervention", second long métrage de Fred Grivois ( après un beau polar mésestimé La résistance de l'air, avec Réda Keteb)  est de nous raconter l'’histoire vraie et peu connue de la naissance du GIGN en retracant dans le détail l'intervention de la gendarmerie à Djibouti sur une prise d'otage oubliée qui amènera... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 mai

Ouverture du Festival de Cannes 2019 : The Dead don't die : Jarmush plus mort que vivant?

  On était  bien  chauds, hier  soir, bien callés  dans la salle un du  Comoedia ( pleine à ras bord) , qui, comme 600 autres salles de cinéma françaises avait décidé de programmer la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes 2019. On a aimé comme l'an passé voir   la douce poésie d'Edouard Baer sur grand écran (moins drôle que l'an passé certes),  ce bel hommage à Varda  et à Michel  Legrand fait par la délicieuse Angèle ,  l'arrivée du président du Jury et les extraits des... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 15:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 14 mai

GLORIA BELL: un remake un peu inutile sauvé par l'immense Madame Moore..

   Sebastián Lelio est , un cinéaste qu'on aime beaucoup depuis  la découverte d'Une femme fantastique", éblouissant drame sur le transexualisme il y a deux ans Avant cette Femme fantastique , son précédent film,  Gloria( rien à voir avec le film  éponyme de Cassavetes)- réalisé dans son Chili Natal en 2014, prouvait que Lellio n'avait n'a pas son pareil pour dresser de très beaux personnages de femmes un peu laissés pour compte. Si le cinéaste chilien a  accepté l'idée toujours un peu saugrenue... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 13 mai

Divorce à l'italienne/Paris au mois d’août : deux cinéastes un peu oubliés des 60's remis au gout du jour

 Nombreux dans l'histoire du 7ème art sont les cinéastes méconnus ou trop sous-cotés, souvent oubliés, des rétrospectives et des hommages divers .. L'actualité cinématographique, en salles et en vidéo en remettent deux de ces metteurs en scènes quelque peu oubliés,  en valeur; un italien, Pietro Germi avec son excellent "Divorce à l'italienne" et un français Pierre Granier Deferre avec son étonnant et libre Paris au mois d'août qui ressortent soit sur grand écran soit en DVD dans d'éblouissantes restauration en 4 K : ... [Lire la suite]
dimanche 12 mai

Dossier 64 : le Département V clôture en beauté la franchise !

    Depuis 2013, Nikolaj Lie Kaas et Fares Fares forment le duo phare  de la saga Les Enquêtes du département V, adaptation de la saga littéraire danoise de Jussi Adler-Olsen, qui connaît un grand succès en librairie depuis  plus de dix ans  Alors que la troisième des quatre adaptations prévues de la série Jussy Adler-Olsen, Les enquêtes du département V : Délivrance apparaîssait comme le meilleur  des trois qu’on a pu voir jusqu’à présent., le quatrième et dernier... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 10 mai

Sortie DVD / L’homme fidèle : le joli triangle amoureux de Louis Garrel

   Synospis :  Abel et Marianne sont séparés depuis 10  ans. Alors qu'ils se retrouvent, Abel décide de reconquérir Marianne. Mais les choses ont changé : Marianne a un fils, Joseph, et sa tante la jeune Ève, a grandi. Et ils ont des secrets à révéler...     Dans Les Deux Amis, son excellent premier film,  Louis Garrel  jouait déjà un personnage du nom d' Abel et  il a conservé le prénom de Abel pour incarner lui-même le personnage principal de son second film,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 10 mai

Sortie DVD: Un beau voyou, Lucas Bernard : une sympathique comédie policère décalée

    Lucas Bernard a notamment tourné comme assistant opérateur avec Coline Serreau ou Tonie Marshall, pour son premier long métrage,  Un Beau Voyou , sorti un peu en catimini dans les salles en ce début 2019 , il tente une comédie qui tranche par son ton et son approche avec les comédies populaires françaises. Au casting, on retrouve un duo de comédiens qu'on aura vu en salles quelques semaines plus tard dans un film totalement différent, le solide  thriller politique Exfiltrés d'Emmanuel Hamon à savoir... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :