02 septembre 2016

Un petit boulot parfaitement éxécuté!!

      Disparu il y a tout juste un an- le 1er septembre 2015- à l'âge de 54 ans,  le cinéaste Pascal Chaumeil aura eu le temps d'achever ce qui restera son film-testament, Un petit boulot, que j'ai vu une dizaine de jours avant qui sorti le 31 août dernier, et qui, à l'instar de l'Effet aquatique, prouve que les films posthumes peuvent parfois être les meilleurs de leurs auteurs. Une comédie policière pour laquelle le réalisateur a retrouvé Romain Duris, soit cinq ans après le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2016

Jason ne nous a pas cassé les Bourne....

Si vous suivez ce blog depuis pas mal d'années, vous pouvez être surpris qu'on fasse une chronique du 5ème volet- j'ai du vérifier car j'avoue m'être un peu paumé dans les suites et autres spin off de la franchise d'une saga, qui à l'instar de toutes les franchises hollywoodiennes nous avait totalement rendus indifférents...  Sauf que comme je vous l'ai dit vendredi dernier, on a un nouveau rédacteur sur Baz'art, et celui ci est moins sectaire que nous et adore particulièrement cette saga reconnue par pas mal de... [Lire la suite]
29 août 2016

Jeunesse, Le grand marin : dès que le vent soufflera..

  Est ce les vacances qui s'achèvent et que l'on aimerait voir perdurer un peu plus longtemps? Ou bien cette surprenante canicule  qui s'est installée depuis une semaine sur toute la France? Quoiqu'il en soit, j'ai eu comme des envies de grands  large et d'intenses et immenses  espaces maritimes pour cette rentrée qui s'annonce avec un film et un livre. Les deux oeuvres se passent tous deux  à l'intérieur d'un cargo lancé en pleine mer et qui nous montrent la vie pas toujours facile d'un équipage perdu en... [Lire la suite]
26 août 2016

Cette tortue rouge méritait bien d'être réhabilitée!!

    Sur Baz'art-comme ailleurs aussi- Il arrive parfois qu'on expédie un peu trop vite un film qui mériterait un autre traitement et si parfois on l'assume largement, à d'autres moments,  l'on se dit que le fim mérite une seconde chance, ne serait ce qu'eu égard à ses qualités cinématographiques évidentes. La tortue rouge,  dernière production des Studio Ghibli, réalisé par le néerlandais Michael Dudok de Wit, sortie en salles le 29 juin dernier,  fait assurément partie de la seconde catégorie. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 août 2016

Toni Erdmann, la Palme du Coeur un poil surestimée du dernier Festival de Cannes?

  A peine revenu de mes vacances bretonnes, quelques semaines avant la rentrée de septembre, je n'ai pu m'empecher d'aller  dans les salles de cinéma pour aller voir le  grand coup de cœur du 69e Festival de Cannes , la Palme de Coeur pour une grande majorité des festivaliers, et  incontestablement le film à voir en cette fin d'été 2016- puisque j'avais déjà vu dès juin le sublime Economie du Couple présenté aussi à Cannes mais malheureusement pas en sélection officielle. Car dès la première projection... [Lire la suite]
24 août 2016

Insaissisables 2, C'est quoi cette famille, Comme des bêtes : des divertissements estivaux pas vraiment magiques..

   L'été aidant, on est certainement un peu moins regardant sur les films vus en salles et on abandonne un peu les traditionnels films d'auteurs (faut dire qu'il y en a pas eu beaucoup cette année, les distributeurs étant particulièrement frileux, à deux trois exceptions près) pour aller taper du coté des gros films de détente, bon pas forcément les films Marvel (faut pas éxagérer) mais les films de divertissements à voir en famille.. En voici trois qu'on a vu, profitant du frais  régnant dans les salles obscures... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2016

La chanson de l'éléphant: un film qui trompe énormément?

   Simultanément à ma lecture du dernier roman de Philippe Grimbert, je suis allé voir en salles - il est sorti le 3 aout dernier dans quelques salles françaises, un peu noyé sous les blockbusters de l'été- un autre face à face entre un thérapeute et un patient très perturbé, entre confessions et manipulations. Ce film, c'est "la chanson de l'éléphant", réalisé par Charles Binamé est un réalisateur québécois qui compte huit films à son actif, dont le long métrage Maurice Richard ainsi que "Séraphin,Un homme et son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 août 2016

L'économie du couple, un titre un peu rebutant un film enthousiasmant

  Parmi les films incontournables du mois d'aout qu'on chroniquera d'ici la fin du mois pour notre retour de vacances,  figure incontestablement L'Economie du couple vu il y a plusieurs mois lors du Festival Première Vague au Comoedia, où il fut présenté en troisième soir- -après avoir été  présenté à la Quinzaine des réalisateurs et qui est sorti mercredi dernier, en plein milieu de l'été. La complexité des relations de couple était déjà le thème central de A Perdre la Raison(2012) et pour lequel le... [Lire la suite]
15 août 2016

Elvis and nixon la curiosité de cet été 2016...

  Parmi les sorties cinéma qui sont sorties plus ou moins confidentiellement; un petit mot sur  ELVIS & NIXON,  un film qui méritait  sans doute mieux que cette sortie très discrète en plein été, notamment de par son scénario pour le moins original. Voilà un film qui raconte la rencontre improbable entre le président américain et la plus grande star au monde.Cette histoire assez dingue sur le papier, dont je n'avais jamais entendu parler  est pourtant totalement authentique : en 1970, le... [Lire la suite]
02 août 2016

Comancheria, on découvre la bande annonce!!

      Dans  ma chronique du film "Les poings contre les murs",  un des coups de coeur ciné de 2014 je vous disais à quel point la mise en scènede davidmc kenzie était  si tendue et rigoureuse que le spectateur n'a  jamais l'occasion de reprendre son souggle, qu'à aucun moment on n'a l'occasion de reprendre son souffle. le metteur en scène anglais David Mac Kenzie évite toute  volonté d' épate ou de  tape à l'oeil dans sa mise en scène pour tenir les rênes de son huis clos oppressant... [Lire la suite]