10 février 2016

Spotlight: quand Hollywood met-formidablement- en valeur le journalisme d'investigation!!

   Ces derniers temps, quand je vais voir un film en salles, je passe une (large?) partie de la projection à chercher la phrase choc de 140 signes qui me permettra de résumer le film sur Twitter lorsque je me connecterai à mon retour à la maison ( ah non, ça, je me refuse de twitter dans la salle, même quand il y a la Wi Fi :o)- et j'avoue que souvent, et de plus en plus, la phrase en question semble être pas mal appréciée de mes followers, ce qui ne peut que me réjouir... Ainsi, celle que j'ai choisi de mettre en... [Lire la suite]

09 février 2016

Alaska : ce beau drame romanesque, on l''aime à l'italienne.....

  En voyant Alaska de  Claudio Cupellini qui sort dès demain en salles et que j'ai pu découvrir au Comoedia lors des rencontres du cinéma italien, et dont je vous ai parlé la semaine dernière lors d'un billet concours,  je me suis dit que, contrairement au cinéma français,  le cinéma italien- comme du reste la variété italienne le fait aussi- n'hésitait pas à prendre à bras le corps le sentimentalisme et le romanesque pour raconter une histoire d'amour. En effet, alors que le cinéma français a... [Lire la suite]
05 février 2016

Les délices de Tokyo: le voyage mélancolique et gourmand de Naomi Kawaze

    Naomi Kawase est l’une des cinéastes japonaises les plus reconnues d'aujourd'hui. Il faut dire qu'une grande majorité de ses films se sont retrouvés en sélection, voire en compétition officielle à Cannes. Les délices de Tokyo sorti en salles le 27 janvier dernier, ne déroge pas à cette règle  en faisant en 2015 l’ouverture de la section «Un certain regard». Les Délices de Tokyo est tiré d’un roman éponyme écrit par Durian Sukegawa. et a beaucoup plu à l'ensemble des festivaliers et à Michel qui... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 février 2016

Carol, le premier- et dernier?- chef d'oeuvre de 2016...

  Les années précédentes, j'ai fait le constat que les films que je choississais en début d'année dans la liste de ceux que j'attends le plus n'étaient que très rarement dans celle parue l'année suivante dans mon top ten. Je ne sais pas si 2016 changera la donne, mais une chose est sure: sauf si 2016 s'avère être année cinéma de qualité tout à fait exceptionnelle, le tout premier de cette liste qui est sorti à l'affiche y figurera, et en très bonne place. En effet, Carol de Todd Haynes, ce film dont j’attendais avec... [Lire la suite]
02 février 2016

Mad Love in new York: quand le cinéma américain indépendant nous parle des marginaux...

  Avec "Lenny & the Kids" que j’ai eu la chance de voir en 2009 un peu par hasard dans une salle d’art et d’essai parisienne, les frères Josh et Benny Safdie avaient réussi à  imposer un style à la fois proche du cinéma indépendant américain dont ils sont issus, et tout autant singulier sur le New York des marginaux et des laissés pour compte. Ce cinéma là, assez proche de cette mouvance «  mumblecore » dont on parle de plus en plus chez les cinéphiles ( ces films très fauchés... [Lire la suite]
26 janvier 2016

Tout en haut du monde : un beau dessin animé d'aventures pour petits et grands!!

   Le 1er novembre dernier, pour la  séance de clôture de la 10ème édition de l'incontournable festival LES TOILES DES MÔMES, le cinéma de Villeurbanne le Zola avait mis  les petits plats dans les grands avec une séance qui ravira petits et grands,  la projection en avant première du dessin animé TOUT EN HAUT DU MONDE,  qui sort en salles demain, pour ce qui constitue le tout premier film d'animation notable de cette année 2016 avec de prochains mois qui semblent plutot prometteur... [Lire la suite]

26 janvier 2016

Bang gang-une histoire d'amour moderne : du sexe, oui, mais bien plus encore...

    Lors de ma présentation du film une semaine avant sa sortie, afin de vous faire gagner des places pour aller le voir, j'expliquais que  le premier long-métrage d'Eva Husson, Bang Gang, une histoire d'amour moderne,  avait provoqué un certain émoi, lors de sa présentation au dernier festival de Toronto, à l'automne dernier. Refusé à Cannes en raison  du caractère trop sexuel du film - alors que  paradoxalement Love, qui aborde la sexualité de manière  bien plus frontale ( et... [Lire la suite]
25 janvier 2016

Au delà des montagnes: Jia Zhangke pas forcément à son meilleur..

 Après le Festival Sport  Littérature et Cinéma qui s'est achevé hier par une belle avant première en clôture dont je n'ai pas encore fini de vous parler,  l’Institut Lumière n'en a pas fini pour autant avec d'autres événements de la rentrée de début d'année, et pas plus tard que ce jeudi avec la soirée Jia Zhangke  qui verra l'illustre Jean-Michel Frodon, collaborateur du site internet Slate.fr, et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma venir à L'institut pour... [Lire la suite]
19 janvier 2016

Chorus: sur les chemins de l'impossible résilience

  Comme j'en ai parlé il y a presque une semaine en présentant le film lors d'un billet concours, François Delisle est un cinéaste québécois qui défend le cinéma indépendant et personnel. Son sixième film “Chorus” a  obtienu un succès critique et un immense succès public au Québec et il est ainsi le premier à sortir en France, demain , mercredi. 20 janvier. Après avoir été sélectionné en compétition officielle pour le festival de Sundance, Chorus qui sort en salles le 20 février prochain, a été  présenté à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2016

Creed: l'héritage de Rocky est en de très bonnes mains..

   Lundi soir de la semaine dernière, l' incontournable Institut Lumière- un lieu formidable dont je ne parle, hélas, pas assez sur ce blog-  organisait, en préambule de son  3ème festival "Sport, Littérature et Cinéma", qui a lieu  à partir de ce  jeudi  21 jusqu'à dimanche 24 janvier, une avant première du Film " Creed- l'héritage de Rocky Balboa", pour une projection deux jours avant sa sortie officielle dans les salles dans un Pathé Bellecour particulièrement excité- il y a avait quelques... [Lire la suite]