jeudi 30 juillet

Critique : The perfect candidate la difficile place des femmes dans la société saoudienne

   Après avoir mis sur le devant de la scène le cinéma saoudien avec  son étonnant Wadjda (sorti en France en 2013)  premier long métrage entièrement tourné en Arabie saoudite,  la première réalisatrice saoudienne Haifaa al-Mansour qui n'aime rien de plus que  les portraits de femmes fortes et qui s'émancipe de règles patriarcales liberticides, s était emparé avec pas mal d'a propos de  la vie de son créateur ou plutot sa créatrice,  Mary Shelley   Haifaa Al-Mansour est... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 juillet

The Crossing de Bai Xue : Smart Girl

Le cinéma chinois contemporain ne cesse de scruter les bouleversements à l’œuvre dans la société de l'Empire du milieu, aussi violents et rapides que le miracle économique qui les provoquent. L'argent y est partout, à l'écran comme à la ville. Il avilie les âmes, dégrade des millénaires de traditions et disperse les familles. Le miracle est d'autant plus éblouissant dans la ville de Shenzhen, l'une des florissantes zones économiques spéciales, vitrines d'un capitalisme chinois insolent de réussite. Au diable Marx et Le Capital. À la... [Lire la suite]
Posté par Tigger Fun à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 29 juillet

Sortie de classique restaurée : Les Fleurs de Shanghai de Hou Hsiao-hsien -

  Pour la première fois dans une sublime version restaurée  4K , un chef d'oeuvre du cinéaste taiwanais Hou Hsiao-hsien , les Fleurs de Shanghai est un  huis clos de toute beauté qui laisse une empreinte hyptonique sur le spectateur.   Réalisé  par Hou Hsiao-hsien juste entre  Goodbye South, Goodbye (1996) et Millenium Mambo (2001), deux- très beaux-  films centrés sur la jeunesse taïwanaise contemporaine, Les Fleurs de Shanghai est situé  à son inverse dans la Chine... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 28 juillet

The King Of Staten Island de Judd Apatow : un grand tour de Roller Coaster des sentiments.

   Scott, grand garçon de vingt-quatre ans se rêve tatoueur, entre une bande de potes, bras cassés comme lui et une tendre petite amie, la vie s’écoule lentement dans les fumées de force pétard qui adoucissent son quotidien. Scott, est border-ligne, souffre de la maladie de Crohn et vit depuis l'âge de sept ans avec le fantôme de son père, pompier de la ville, mort dans un incendie. Scott grand garçon dégingandé totalement inadapté à la vie social se rend bien compte qu’il doit évoluer, sa petite sœur... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 28 juillet

Une barque sur l’Océan : Plouf?

   Le long métrage "Une Barque sur l'Océan"  sort au cinéma à la fin du mois d'aout  Pour son second long métrage, on peut dire que le projet du cinéaste Arnold de Parscau était particulièrement ambitieux : adapter un monument littéraire tel que Martin Eden de Jack London en le transposant sous l'angle de la découverte musicale au lieu de littéraire et en transposant l'intrigue dans cet île de Bali que le réalisateur connait particulièrement. Malheureusement comme Michel l'admet dans sa critique ci... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 27 juillet

Lands of murder : que vaut le remake allemand du génial «La Isla minima»?

 Deux policiers mal-assortis sont envoyés dans une petite ville au nord de l’Allemagne, pour enquêter sur le disparition de deux adolescentes. Elles rêvaient d’ailleurs, de Berlin , comme toutes les adolescents de cette triste région marécageuse.  Nous sommes en 1991, trois ans après la réunification  du pays et les deux hommes , qui n’ont pas du tout le même passé vont devoir travailler ensemble. Si ce synopsis vous dit quelque chose, c’est normal, “Land of Murder est le remake germanique de “La Isla Minima” le... [Lire la suite]
Posté par Thomas Chapelle à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 26 juillet

Critiques de films été 2020 spécial cinéma espagnol :Eva en août/ The Goya Murders

 Vendredi dernier, notre long échange avec Rodrigo Sogorayen publié la semaine passée,  nous a permis d'aborder en fin d'interview la difficile condition du cinéma espagnol et le peu de succès que le cinéma ibérique rencontre actuellement . Et pourtant le cinéma espagnol continue de nous donner de ses nouvelles, avec plus ou moins de réussite comme le montre ces deux longs métrages à voir en VOD ou au cinéma pour cette fin juillet/ début août.  1/Eva en août ; Jonás Trueba , au cinéma le 5/08/2020   Eva,... [Lire la suite]
samedi 25 juillet

Il était une fois... la saga James Bond: Zoom sur Casino Royale (2006) avec Daniel Craig

   Les Cinémas Pathé Gaumont vous proposent de revoir les 4 films de la saga James Bond, interprétés par l'acteur Daniel Craig, dans le cadre des séances "Il était une fois...", le rendez-vous dédié aux films cultes, en attendant la sortie du prochain opus Mourir peut attendre, repoussée pour cause de Covid . James Bond est devenu l'un des héros les plus connus de la culture populaire. Partout, dans toutes les langues et dans toutes les cultures, sa silhouette longiligne,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 23 juillet

Dawson City, le temps suspendu : un film indispensable à tous les cinéphiles!

 Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison sortira au cinéma le 5 août.  Dans ce long métrage très original,  le cinéaste Bill Morrison utilise la technique du  found-footage. Une superposition d'images d'archives qui nous plonge dans un autre temps, celui de la ruée vers l'or qui  intègre cette époque des années folles et des balbutiements du cinéma. En salles le 5 aout, “Dawson City, le temps suspendu” est un formidable documentaire, ou plutôt, plusieurs formidables documentaires... [Lire la suite]
mercredi 22 juillet

Critique : WHITE RIOT. un passionnant documentaire musical plus que d'actualité!

    "La Grande-Bretagne est prête pour un leader fasciste. Après, tout, le fascisme est d’abord un nationalisme. Je crois profondément au fascisme, les peuples ont toujours été plus efficaces sous un régime militaire." "Y a-t-il des étrangers dans le public ce soir? Si oui, levez la main. Les ba-sanés, je veux dire, c’est vous que je regarde. Où êtes-vous? Je suis désolé mais un putain de basané... un Arabe a touché les fesses de ma femme. On va me dire que, oui, c’est à ça que res-semblent tous ces foutus étrangers et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,