12 mai 2016

Revue de films en salles pré Cannes 2016 :Dieu ma mère et moi, La visita, Mr Homes, Braqueurs

  Cannes ayant commencé depuis hier soir et j'ai encore pas mal de films vus ces derniers mois dont je n'avais pas parlé, tentons d'expédier les affaires courantes et de vous livrer quelques lignes sur des films qui  sont sortis en ce début mai  juste avant le festival ( qui a parlé de fonds de tiroirs?) et que j’ai eu l’opportunité de voir dans les différents festivals de ce début d’année où j’ai eu l’occasion d’aller… Malgré des critiques plutôt bienveillantes dans l’ensemble pour ces films de la part d'une presse... [Lire la suite]

11 mai 2016

Mauvaise graine : le joli Mean Streets italien du regretté Claudio Caligari

    "Mauvaise Graine"  de Claudio Caligari sort ce 11 mai au même moment  que débutera le Festival de Cannesce qui devrait l'empêcher de bénéficie​r​d'une grande fenêtre d'exposition, vu que comme je le disais ce matin, tous les projecteurs médiatiques sont fixés sur la croisette en attente de la cérémonie d’ouverture prévue ce soir. Cela est​malheureusementdommage concernant  ce long métrage  présenté à la Mostra de Venise l’an passé, et qui a été le film représentant le cinéma... [Lire la suite]
09 mai 2016

Quand on a 17 ans : Téchiné de retour à son meilleur..

Deux jours tout juste avant l'ouverture de Cannes, dont les films présentés vont comme chaque année emporter tout sur leur passage, j'aimerais revenir sur le dernier grand film français du premier semestre que j'ai pu voir en salles et dont je n'ai pas encore parlé.  Ce film, c'est le dernier André Téchiné, un cinéaste  qu'on avait laissé en 2014 mi figue-mi raisin avec cet homme qu'on aimait trop que Michel avait été un peu seul à défendre ici même et ailleurs.. Il faut dire qu'à part ce film- et le précédent,... [Lire la suite]
05 mai 2016

Delivrance, la meilleure enquête du Département V au cinéma?

   L’an passé lors du festival du film policier de Beaune, je m’étais précipité sur la projection hors compétition  les deux premiers volets les deux premiers volets des films issus de la série de polars écrits par l’auteur Danois Jussi Adler-Olsen  réunis sous le titre "Les Enquêtes du Département V.  Les films m’ayant plutôt plu mais sans plus, cette année à Beaune, j’ai délibérément  boudé la projection du 3ème volet – projeté  en clôture, dans la foulée de l’annonce du palmarès... [Lire la suite]
03 mai 2016

Le livre de la jungle version 2016: il m'en faut plus pour être heureux??

 Les vacances de Pâques sont finies pour tout le monde, dans notre zone cela fait déjà plus d’une semaine qu'elles sont derrière nous (mais ouf un gros pont arrive dans la foulée), et si on en a bien profité en sorties culturelles de toutes sortes, ce fut un peu plus maigrelet en termes de sorties cinématographiques. Il faut dire qu on a raté le seul film familial qui me faisait vraiment de l’œil, ces "Malheurs de Sophie" version Honoré/Beaupain, le tandem magique des biens aimés, que je ne désespère pas d’aller voir plus... [Lire la suite]
27 avril 2016

Théo et Hugo dans le même bateau: une belle déambulation charnelle et poétique

     On avait un peu perdu Jacques Martineau et Olivier Ducastel qui n'avaient jamais à mon sens tenu les immenses promesses augurées avec le magnifique  «  Jeanne et le garçon formidable » en 1998, une volonté totalement aboutie et réussie de remettre Jacques Demy au gout du jour quelques années avant l'essai très réussi aussi de Christophe Honoré.  Depuis entre films ambitieux mais foutraques (nés en 64) ou comédie pochade inoffensive et irritante (Coquillages et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2016

Tout s'accélère: un brillant documentaire sur notre société malade du temps..

   Si comme moi , vous avez l’impression que 24 heures dans une journée ne suffit pas et que de plus en plus la saturation temporelle est un peu dure à vivre ( constat difficile  et un peu paradoxal à tenir pour l'ultra connecté que je suis), alors Tout s’accélère  le documentaire de Gilles Vernet  visible en salles depuis mercredi dernier est pour vous.  Passionné depuis longtemps sur la question cet instituteur, et ex trader qui a bossé dans les années 90 dans les plus grandes banques... [Lire la suite]
25 avril 2016

Comment c'est loin/ Five: les hauts et les bas de la comédie française générationnelle

    Lors de sa sortie en mars dernier,  le film FIVE avec Pierre Niney a été présentée comme une épopée générationnelle, ultra moderne, qui reflétait parfaitement l'air du temps de toute une époque et une génération.. Pour avoir vu le film en avant première quelques semaines avant, dans une salle remplie de vingtenaires particulièrement réceptifs aux tribulations de Niney et sa bande, je me suis dit que cette comédie générationnelle là  ciblait sans doute une frange de la population, mais  ne me touchait pas du tout, contrairement à... [Lire la suite]
24 avril 2016

D'une pierre deux coups: la route de Madison en banlieue parisienne

  Dans le sillon d’un Fatima récemment couronné aux César 2016, D’une pierre deux coups , qui est sorti en salles, mercredi dernier , et que j'ai vu en avant première grâce à Haut et Court son distributeur, nous parle aussi d'intégration avec une histoire universelle et un beau moment de cinéma.   Il est l'oeuvre de Fejria Deliba est une actrice/réalisatrice française d'origine algérienne connue notamment pour avoir tourné sous la direction de Jacques Rivette dans La Bande des... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 avril 2016

L'avenir appartient à ceux ...qui sont divisés!!.

    Pour finir une semaine une nouvelle fois chargée en chronique cinéma, pourquoi ne pas la clôturer par une chronique collegiale, Michel et moi, mais disonnante sur un film qui a beaucoup plu à la presse spécialisée et un peu moins au grand public, même si le film a atteint récemment les 100 00 entrées ce qui n'est pas mal pour le cinéma exigeant et hélas je trouve, un peu segmentant de Mia Hansen love… En effet, voilà une cinéaste dont je n'aime malheureusement pas beaucoup le cinéma, comme je vais le dire dans... [Lire la suite]