lundi 05 juillet

Cinéma : Je voulais me cacher ou le mystère Antonio Ligabue

  Je voulais me cacher réalisé par l’Italien Giorgio Diritti est une évocation - plus qu'un biopic classique - de la vie du peintre italien Antonio Ligabue , peintre et sculpteur italien marginal qui va transcender sa maladie mentale par l'art.   Peu connu du grand public, il aura pourtant  profondément marqué l’histoire de l’art. Inspiré en grande partie par le Douanier Rousseau , Ligabue avait l'habitude de représenter le monde animal comme premier acte du rapport entre l’homme et la nature. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 05 juillet

Les films de sport à suivre absolument en 2021

  Envie de regarder un film sportif seul ou avec des amis ? Voici un condensé des meilleurs films et documentaires sportifs à suivre absolument en 2021.   Top 4 des meilleurs films ou documentaires à regarder absolument en 2021 Au cours des années, une multitude de films, de séries et de documentaires sportifs ont vu le jour, les uns plus inspirants que les autres. Ils racontent tous des histoires particulières, mais leur finalité est de faire vivre aux téléspectateurs la magie de la pratique d’une activité... [Lire la suite]
Posté par Thomas Chapelle à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 29 juin

Critique cinéma : Nomadland, le film multi-récompensé de Chloé Zhao,

 Nomadland, le film multi-récompensé de Chloé Zhao,  est visible  au cinéma depuis le 9 juin dernier. Derrière, ce film déchirant porté par l'immense Frances Mc Dormand, il y a Nomadland, l’enquête.   Fern a vécu des années, avec son mari, à Empire dans le Nevada. L’usine qui faisait vivre la région a fermée et Empire, ville devenue  ville fantôme, a vu son code postal rayé des registres. Veuve, à soixante ans passé, Fern part sur sur les routes à la recherche de petits boulots... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 28 juin

Critique cinéma : My Zoé: l'inclassable Julie Delpy jamais là où on l'attend

 Une femme  qui connait une relation tendue voire toxique avec son ex mari et le père de sa petite fille, va être frappée par un drame vraiment terrible.   Elle va ainsi essayer de trouver une solution aux événements, luttant contre la raison et les incompréhensions de ses proches. Ne spoilons pas plus que cela le scénario de My Zoé, le nouveau film de Julie Delpy qui réserve pas mal de surprises et va basculer dans une zone de science fiction à mi parcours.  My Zoé commence une histoire... [Lire la suite]
dimanche 27 juin

Critique cinéma : Présidents: Anne Fontaine en ballotage favorable!

   Après 5eme set qui était sorti quelques jours après Roland Garros, les hasards (ou pas) des calendriers des sorties ont fait que que Présidents, comédie politique d'Anne Fontaine, sorte en salles trois jours à peine après le second tour des élections régionales et départementales, histoire de tenter de ranimer chez les français une flamme pour la vie politique qui semble un peu tarie. Car, loin d'une satire très cynique du pouvoir qui dégouterait à jamais du politique ( ce que des films comme le Poulain de Mathieu Sapin... [Lire la suite]
vendredi 25 juin

Critique cinéma : la saveur des coings : un voyage cinématographique précieux en Bulgarie

   Ce n'est pas toujours facile d'être le fils de Vasil, artiste peintre officiel et reconnu. A l'enterrement de sa mère, Pavel se dit aussi que cela n'a pas du être beaucoup plus aisé d'être son épouse. Lorsqu'après la cérémonie, une voisine affirme qu'Ivanka a essayé de l'appeler de l'au-delà sur son portable, Vasi devient persuadé que son épouse essaie de rentrer en contact avec lui. Il demande à son fils de l' accompagner chez un médium connu pour avoir une ligne directe avec les morts. Le voyage devient un... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 25 juin

Critique cinéma : Un espion ordinaire : la guerre froide pour les nuls, instructif et nécessaire.

 Le film UN ESPION ORDINAIRE réalisé par Dominic COOKE, réalisateur d'une belle adaptation du roman de Ian Mc Evan Sur la plage de Chesil il y a quelques années , avec Benedict Cumberbatch dans le rôle titre, est sorti en salles mercredi dernier . Un espion ordinaire est un film d'espionnage situé en pleine Guerre Froide, précisément au début des années 1960, juste avant la crise des missiles de Cuba. Le film raconte l'histoire vraie de Greville Wynne, simple représentant en apparence, qui va être embauché... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 24 juin

Critique cinéma: Ibrahim, le beau drame social, toute en retenue de Samir Guesmi

  Excellent comédien devant la caméra des autres, ( on se souvient notamment de son rôle d'apprenti nageur fou amoureux d'une maitre nageuse dans l'effet aquatique dela regrettée  Solveig Anspach ) Samir Guesmi signe avec Ibrahim son premier film en tant que réalisateur, un long métrage très justement récompensé lors des derniers festivals d'Angoulème ou Angers.  Il joue aussi le rôle d'Ahmed, écailler dans une brasserie et père d'un jeune garçon, le Ibrahim du titre, timide et empetré dans ses... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 24 juin

Cinéma : Les enfants terribles : La guerre des boutons et Zazie dans le métro à (re)voir sur grand écran

ZAZIE DANS LE METRO de Louis Malle et LA GUERRE DES BOUTONS de Yves Robert, deux classiques incontournables sur l'enfance,  sont visibles en salles depuis hier dans le cadre de la rétrospective Les enfants terribles à l'initiative de Malavida films ( comprenant aussi Tom Foot de Bo Widerberg dont on a parlé ici même ).. Cet été du Pergaud et du Queneau en veux tu en voilà pour nous faire redécouvrir la France des années soixante. Du rural et du parigots au temps de vos grands-parents. L'occasion de revenir sur ces deux... [Lire la suite]
mardi 22 juin

Wendy : le cinéaste des Bêtes du Sud sauvage rate sa version de Peter Pan

  Huit ans après les  Bêtes du Sud sauvage ( qui récolta notamment le Grand Prix du Festival du film américain de Deauville et le Prix du Jury à Sundance ; mais qui contrairement à beaucoup d'autres médias nous avait laissé un peu dubitatif malgré d'indéniables qualités ), Benh Zeitlin revient avec une œuvre directement inspirée – sans être une réelle adaptation – du conte de Peter Pan, tel que l’imagina l’auteur écossais James Matthew Barrie en 1902.  Le jeune cinéaste prometteur d’hier a refusé tous les offres d'... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,