lundi 10 juin

Critique cinéma : L'autre continent : un voyage amoureux onirique ( à moitié) séduisant

    Romain Cogitore partage avec son frère ainé Clément, cinéaste  très remarqué entre autres avec  "Ni le ciel ni la terre" et Braguino  un amour pour le cinéma et une volonté d'amener le spectateur vers des territoires sensoriels,  énigmatiques et particulièrement singuliers. A travers l'histoire d'amour entre deux expatriés dont l'une est libre et extravertie et l'autre est timide et resté collé  à l'enfance, dont la maladie de l'un va entacher la belle romance, Cogitore jr entame avec... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 07 juin

Parasite: la palme d'or 2019 est un thriller virtuose et jouissif

  Chouchou de la critique internationale, le  Coréen Bong Joon-ho a donc été consacré totalement avec cette palme d'or décernée il y a deux semaines.  Si la Palme d’or est un gage de qualité auprès d'un cercle de cinéphiles hélas plus  restreint qu'il ya une ou deux décennies, , "Parasite", qui est sorti mercredi dernier,  a tout pour séduire un large public, notamment en France où le cinéma asiatique réalise souvent de jolis scores, et les premiers chiffres recensés mercredi, laissent augurer un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 06 juin

Zombi Child (critique): que vaut le Vaudou de Bonello?

Les zombies ont fait une arrivée en force lors du dernier Festival de Cannes. Ouverte par le moyen  The Dead Don’t Die, de Jarmusch , il fallait aussi compter avec  le nouveau  long métrage de Bertrand Bonello dans la sélection de la Quinzaine: Zombi Child, qui sort en salles mercredi prochain et qu'on a eu la chance de voir en projection presse au Comoedia hier matin ( dans le cadre du Festival Première vague qui a lieu jusqu à mardi prochain) Pour son septième film,  et après deux " gros films" en terme de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 06 juin

Sortie DVD : Une intime conviction, l'excellent film de procès français !

        Professeur de droit à Toulouse, Jacques Viguier fut accusé d'avoir tué son épouse avant d'être acquitté deux fois, dans un fait divers qui avait fait les choux gras de la presse à la fin des années 2000. C'est une affaire forcément complexe, puisqu'elle concerne un indidividu qu’on accuse du meurtre de sa femme, alors même que son corps n’a jamais été retrouvé et que son amant a orchestré un acharnement médiatique contre l’accusé. Près de dix ans après cette affaire, et alors que le fin mot... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 05 juin

LA CITE DE LA PEUR, UNE COMEDIE FAMILIALE revient au cinéma: de quoi être super contents !!

  Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant que LA CITE DE LA PEUR, UNE COMEDIE FAMILIALE revient au cinéma  ce mercredi 5 juin  en version restaurée 4K inédite. Cette année, l’incontournable film d’Alain Berbérian sur un scénario des Nuls, "La Cité de la peur", fête ses 25 ans.  la comédie culte de Les Nuls est de retour pour la toute deuxième fois au cinéma, dans  plus de 150 salles dans toute la France, gros chiffre pour une reprise .  Tandis que le 72ème Festival de Cannes a célébré... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 04 juin

Pour/Contre : Sybil, l'incompréhensible oubli cannois ou l'incompréhensible présence en sélection?

 Après  "The dead don't'die", "Douleur et Gloire", "Le jeune ahmed",  et ces deux deniers jours, "Rocketman" et "Les plus belles années d'une vie", on continue à chroniquer les films cannois qui sont sortis en salles simultanément avec Sybil, le dernier film français en compétition officielle qui est sorti en salles le 24 mai dernier, soit en même temps que sa projection cannoise... Et contrairement aux autres, celui ci n'a pas du tout fait l'unanimité à la rédaction de Baz'art, tant et si bien qu'un pour /contre,... [Lire la suite]

lundi 03 juin

Rocketman : non, Elton John n’est pas qu’un chanteur à lunettes...

  Comment un  gros garçon myope et timide de la banlieue de Londres a-t-il pu devenir le flamboyant Pimballwizard qui a enflammé toute la scène Poprock des années 70? Et comment ce chanteur mondialement célèbre,  aux 300 millions de disques vendus dont 33 millions d’exemplaires rien que pour “candle in the wind” a-t-il vécu de 1970 à 1983 ce succès violent et planétaire. Rien de mieux qu’un bon vieux biopic pour expliquer au commun des mortels que malgré tout son talent, son génie et sa richesse Elton John fut... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 02 juin

Festival de Cannes 2019 : Les plus belles années d'une vie : un Chabadabada de trop?

  La presse (et nous aussi; on avoue!)  a souvent nourri, dans sa grande majorité,  une indulgence qu'on peut qualifier de coupable pour le cinéma de Lelouch, pourtant, force est de reconnaitre que son avant  dernier film "Chacun sa vie"   avait été un vrai calvaire au visionnage même pour ses fans les plus endurcis. Que penser alors des "plus belles années d'une vie", suite d'"Un homme et une femme" 53 ans après présenté à Cannes hors compétition avec là encore un accueil plus que... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 30 mai

Sortie DVD : LES MOISSONNEURS d’Etienne Kallos

    Free State,  c'est le bout du monde, derrière l'horizon il n'y a rien ; ses habitants sont les derniers de l'humanité, après eux, le néant. Entendez par là la fin du monde chrétien. Pour cette petite communauté tardive d'Afrikaners, descendant de hollandais installés depuis le 17ème siècle en Afrique du Sud, leur village, à l'est du pays, est le dernier bastion d'une société pour laquelle la fin de l'apartheid a sonné le glas : celle des colons missionnaires blancs et ruraux. Irréductible, réunie et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 29 mai

DVD : Sorry to Bother you : quand le cinéma afro américain ose- et réussit- le mélange des genres

  Dans la lignée de succès  du cinéma afro américain, comme Moonlight, 12 Years a Slave, Get Out, Black Panther,  ou le dernier Spike Lee, Sorry to bother you.  a été un succès surprise aux USA, et un succès d'estime en France, quelques mois après  avoir créé la sensation au festival de Sundance et avoir eu quelque peu de mal à trouver un distributeur en Europe.. Premier long métrage d'un chanteur de hip hop Boots Riley ( leader du groupe The coup), ce film casse en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :