lundi 06 mai

Les Météorites ( critique) : une chronique adolescente touchante et onirique

  Nina, 16 ans, rêve d’aventure. En attendant, elle passe l’été entre son village du sud de la France et le parc d'attractions où elle travaille. Juste avant de rencontrer Morad, Nina voit une météorite enflammer le ciel et s'écraser dans la montagne. Comme le présage d'une nouvelle vie.  Tourné dans l'Hérault et l'Aude, la région natale du cinéaste,  le film "Les météoorites" , qui sort en salles ce mercredi 8 mai, est le premier long métrage  de Romain Laguna , remarqué par deux courts métrages... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 05 mai

Sortie DVD : BIENVENUE A MARWEN : une fable ambitieuse et visuelle très réussie!

   Robert Zemeckis est un  des (rares?) cinéastes américains qu'on suit avec grande attention sur baz'art, et ce,  à chacun de ses sorties en France. Il faut dire que le réalisateur de Forest Gump semble n'être  n’est jamais là où on l’attend et  propose dernièrement des oeuvres  plus  ( Le pôle express, Flight) ou moins réussies (Alliés, The Walk, ) des films certes pas toujours totalement aboutis,  mais des oeuvres toutes marquées la plupart du temps  du sceau de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 05 mai

Retour de Flamme (critique) : une sympathique comédie du remariage avec Senor Darin..

   Même si "Retour de flamme",  qui  est à l'affiche de nos cinémas ce mercredi,  a connu un  grand succès public dans son pays d'origine, l'Argentine, à sa sortie en 2018, on peut légitimement penser qu'il doit sa distribution en France eu égard à la personnalité de son acteur principal, qui commence à jouir d'une belle côte de popularité chez nous depuis quelques années. Cet immense acteur argentin, c'est Ricardo Darin, que j'avais personnellement découvert dans la petite perle de Fabian... [Lire la suite]
vendredi 03 mai

Dieu existe, son nom est Petrunya : une jolie fable féministe et beau portrait de femme rebelle

Petrunya, une  jeune femme qui se jette  à l’eau, dans les deux sens du terme,  est l'héroïne effrontée du film  "Dieu existe, son nom est Petrunya,"  sorti en salles depuis mercredi, Autour de ce personnage fort et lumineux  qui va bouleverser le petit monde très conservateur de Stip, Teona Strugar Mitevska a réussi une comédie satirique irrévérencieuse et  militante qui fait parfois froid dans le dos que Michel vous encourage fortement à découvrir ce week end en salles :   ... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 05:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 02 mai

Monrovia Indiana :Frederick Wiseman filme une Amérique qui s'enferme et s'enterre ..

 Monrovia, Indiana – Copyright Météore Films Monrovia petite ville de 1400 âmes à trente minutes de voiture d’Indianapolis la capitale de l’Etat. Monrovia, un ciel où les nuages s’étirent, des champs à perte de vue, des couleurs froides et chaudes et les saisons qui passent. Une bourgade du Midwest rural comme tant d’autres. Une agriculture intensive qui fait vivre et une église très active pour donner un sens à sa vie. Monrovia est le concentré d’une Amérique dont on ne parle pas.  Monrovia, Indiana –... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 05:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 01 mai

Sortie DVD : Premières Vacances / Contes de Juillet : comme un air d'été!

 1er mai, c'est le jour de la fête du travail, donc on peut commencer à penser  l'été et aux vacances, non? Cela tombe bien, on a deux films qui vont sortir en DVD d'ici la semaine prochaine qui, dès leur titres,  font  bien penser  à la farniente  : 1/ PREMIERES VACANCES de Patrick Cassir    Deux trentenaires chattent sur tinder... jusqu'au jour où ils se rencontrent.. On peut dire que tout les oppose.... Leur situation professionnelle, leur situation famililale, leur vision de la... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 30 avril

90's: la tendre et violente quête initiatique de Jonah Hill

 Stevie voudrait être cool, vraiment cool, mais comment être cool quand on a treize ans, un grand frère qui vous fout des beignes, une mère dépassée et un père absent?. Cette coolitude absolue qu'il cherche tant, Steevie la découvre  un beau jour dans un parc où des skaters virtuoses semblent vivre libre et sans contrainte.  C’est décidé : Ruben, Fourth Grade, Fuckshit et Ray seront pour lui sa nouvelle famille, une fratrie choisie avec une nouvelle passion la glisse. L’apprentissage sera dur, on ne passe aussi... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 29 avril

Her Job (critique) : une émancipation comme autre aliénation

      Panayiota est une épouse et une mère de deux enfants,  femme au foyer dans une  famille de la petite classe moyenne grecque.   Suite à la très violente crise financière et sociale dans laquelle a été plongée le pays, elle se voit contrainte de travailler. et va accepter un rôle de femme de ménage.  Dans ce beau portrait d’une femme sans qualification professionnelle qui, en trouvant du travail, va faire la découverte de l’autonomie et de l’indépendance, Panayiota va... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 29 avril

Sortie DVD: Pupille: un bijou d'humanité

     "Elle l'adore", le premier long-métrage de Jeanne Herry.  nous avait totalement emportés  par la finesse de son écriture et la singularité de cette histoire entre la comédie noire et le thriller anxiogène. Quatre ans après, Jeanne Herry confirme  cet essai  de façon particulièrement brillante avec un film totalement différent et réussit un pari bien casse gueule sur le papier. Elle parvient largement à éviter le film à thèse - dossiers de l'écran- autour d'un sujet qui pouvait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
lundi 29 avril

El Reino : le cinéma policier espagnol toujours au top

  Le cinéma policier espagnol n'en finit pas de nous délivrer de vrais joyaux , comme La Isla Minima en 2015 ou La colère d’un homme patient en 2016. En ce printemps 2019, il  continue sur sa lancée avec cet épatant El Reino en salles depuis le 17 avril et découvert lors du dernier festival du film policier de Baune où il a raflé très justement le prix de la critique.   Manuel Lopez-Vidal appartient à la race des seigneurs. Homme politique influent il s'apprête à prendre la tête... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,