25 janvier 2016

Au delà des montagnes: Jia Zhangke pas forcément à son meilleur..

 Après le Festival Sport  Littérature et Cinéma qui s'est achevé hier par une belle avant première en clôture dont je n'ai pas encore fini de vous parler,  l’Institut Lumière n'en a pas fini pour autant avec d'autres événements de la rentrée de début d'année, et pas plus tard que ce jeudi avec la soirée Jia Zhangke  qui verra l'illustre Jean-Michel Frodon, collaborateur du site internet Slate.fr, et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma venir à L'institut pour... [Lire la suite]

19 janvier 2016

Chorus: sur les chemins de l'impossible résilience

  Comme j'en ai parlé il y a presque une semaine en présentant le film lors d'un billet concours, François Delisle est un cinéaste québécois qui défend le cinéma indépendant et personnel. Son sixième film “Chorus” a  obtienu un succès critique et un immense succès public au Québec et il est ainsi le premier à sortir en France, demain , mercredi. 20 janvier. Après avoir été sélectionné en compétition officielle pour le festival de Sundance, Chorus qui sort en salles le 20 février prochain, a été  présenté à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2016

Creed: l'héritage de Rocky est en de très bonnes mains..

   Lundi soir de la semaine dernière, l' incontournable Institut Lumière- un lieu formidable dont je ne parle, hélas, pas assez sur ce blog-  organisait, en préambule de son  3ème festival "Sport, Littérature et Cinéma", qui a lieu  à partir de ce  jeudi  21 jusqu'à dimanche 24 janvier, une avant première du Film " Creed- l'héritage de Rocky Balboa", pour une projection deux jours avant sa sortie officielle dans les salles dans un Pathé Bellecour particulièrement excité- il y a avait quelques... [Lire la suite]
18 janvier 2016

J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd - chronique : un documentaire intime et militant!!

   J'en ai parlé hier matin  lors de mon billet concours  : j’ai eu récemment la chance de voir "J'avancerais vers toi avec les yeux d'un sourd", ce film de Laetitia Carton qui sort en salles mercredi prochain, le 20 janvier. Second long métrage documentaire d'une jeune cinéaste qui avait déjà réalisé  « Edmond un portrait de Baudouin » qu’on a vu et chroniqué  ici même en avant première un vrai beau film, à la fois militant et personnel et émouvant. "J’avancerai vers toi avec... [Lire la suite]
15 janvier 2016

La vie très privée de Monsieur Sim : Michel Leclerc rate son Coe...

 Même si le cinéma est entré en force dans cette année 2016 qui semble déjà très prometteuse, il reste quelques films de 2015 dont on a pas parlé, et pas forcément hélas que des immenses films- même si il me reste le Lelouch qui m'a enchanté et sur lequel je n'ai pourtant pas encore dit un mot dessus- Parmi ces films, une belle déception vu en avant première début décembre: La vie très privée de Monsieur Sim,  l'adaptation du formidable roman éponyme de Jonathan Coe, un livre que j'avais énormémént aimé, par le... [Lire la suite]
14 janvier 2016

Les Incontournables UGC, c'est jusqu'au 19 janvier

  La 9ème édition des « Incontournables UGC »a commencé hier et dure jusqu'au  19 janvier 2016.A cette occasion, 22 cinémas UGC proposent une sélection de 25 films marquants de l’année passée.Ces films « Incontournables UGC » de l’année 2015, sélectionnés en partenariat avec les rédactions du Figaro, reflètent la diversité de la production cinématographique française et internationale qu’UGC s’attache à mettre en avant tout au long de l’année : des comédies aux drames, du cinéma... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 janvier 2016

Les 8 salopards : quand Tarantino nous ravit mais nous agace en même temps!

Ce n'est pas parce que j'avais  à ma grande surprise beaucoup aimé le précédent film de Quintine que j'attendais avec une impatience démesurée le nouvel opus du Prix Lumière 2013. En effet ces 8 Salopards », dont j'entends parler depuis longtemps (notamment depuis  cette histoire de fuite d’un scénario qui ira jusqu’à compromettre la gestation du métrage avant que le cinéaste ne retombe sur ses pieds) me disait finalement pas tant que cela : huis clos de 2h50, pas mal d'hémoglobine, des personnages tous plus antipathiques... [Lire la suite]
12 janvier 2016

Un film qu'on a envie d'aimer follement..

  Dans JE VOUS SOUHAITE D’ÊTRE FOLLEMENT AIMÉE,  on est toujours dans la même thématique, celle d'une quête idenditaire autour d’un abandon et, mais qui se déroule en France et qui est vu du point de vue d'une personne qui n'est plus une jeune fille mais une trentenaire devenue femme et mère, mais qui ne ne s’est toujours pas débarrassée de ce sentiment d’abandon, qui porte en elle  un malaise indicible, un désir irrépressible de combler les blancs sur un manque, sur un vide.  Avec ce magnifique titre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 janvier 2016

A second chance, le poignant drame policier de Suzanne Bier

   Je vous en ai parlé dimanche dernier lors de mon fameux concours du dimanche : mercredi prochain,  à 'l'occasion de la seconde semaine  cinéma de 2016 sort dans nos salles françaises A second chance  thriller réalisé par la danoise Suzanne Bier, une cinéaste davantage habituée au drame.  J'ai eu la chance de voir  il ya quelques jours seulement, A SECOND CHANCE  dont j'avais beaucoup entendu parler lors du dernier Festival de Beaune- il avait été récompensé... [Lire la suite]
11 janvier 2016

Mon TOP TEN Cinéma de 2015 !!

  J'en ai parlé vendredi dernier dans ma chronique du dernier film de Joachim Trier, il est plus que temps désormais de procéder au bilan cinéma e 2015 et de désigner les dix films qui m'ont le plus marqué au cours de l'année. Je devais théoriquement en voir moins que l'an passé, or finalement le décompte ne ment pas: j'ai eu la chance de visionner 222 films sur les 600 et quelques qui sont sortis en salles au cours de l'année contre 183 l'an passé au même moment donc forcément au moment du décompte final, ce fut encore... [Lire la suite]