mardi 22 juin

Critique cinéma: La fine fleur sent le succès à plein nez !

   Saviez vous que la création des roses que vous voyez sur l'étal des marchés ou des fleuristes  ne doivent  rien au hasard,  car elles sont souvent basées sur une sélection très minutieuse, permettant dans le meilleur des cas à des variétés dignes d’être présentées dans les concours?  De la même façon, est ce que vous saviez que l'accouplement entre le pistil (organe reproducteur femelle) et des gamètes mâles (contenus dans les grains de pollen) doit être préparé du mieux possible?  Rassurez... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 20 juin

Critique cinéma : Une histoire à soi : le beau travail de réparation d'Amandine Gay

Réalisatrice, particulièrement engagée et intelligente (on se souvient de son très fort Ouvrir la voix ) Amandine Gay sort son prochain long-métrage Une Histoire à Soi  ce mercredi  23 juin. À travers le documentaire d’archives, la cinéaste offre les témoignages touchants et essentiels de cinq personnes adoptées à l’international... Amandine Gay, qui est aussi sociologue  et autrice – son essai "Une poupée en chocolat" sortira en septembre prochain - nous épate avec son nouveau... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 20 juin

Critique cinéma : SHORTA: le cinéma danois a aussi ses Misérables

   Quelques mots sur un excellent premier long métrage danois ( décidemment le cinéma danois est à l'honneur après le beau Flee qui a triomphé à Annecy),  vu en décembre dernier en compétition dans le cadre du Festival de Cinéma Européen des Arcs, et qui sort mercredi prochain en salles. Réalisé à quatre mains par Frederik Louis Hviid et Anders Ølholm « Shorta »est un peu la version nordique des « Misérables » auquel on ne peut s'empêcher de penser pendant... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 15 juin

Seize printemps : le premier long de Suzanne Lindon mi figue mi raisin

  C'est lors de la présentation par Thierry Frémaux lors du dernier Festival Lumière où un certain nombre de films Cannes 2020  ( ceux qui sortent désormais en salles) du film Seize Printemps que l'on a  appris que la réalisatrice Suzanne Lindon était la fille de Vincent Lindon et de Sandrine Kiberlain. Même si ni elle ni Frémaux n'ont souhaité s'apesantir sur cette prestigieuse descendance, ce qu'on peut comprendre, le détail mérite son importance surtout quand on sait que la réalistrice n'avait même pas 20 ans... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 15 juin

Critique cinéma : “Douce France” un documentaire joyeux sur une prise de conscience citoyenne

 Dans la douce France, le pays de leur adolescence, dans leur région,  Jennyfer,Sami et Amina, élèves de première, mènent l’ enquête. Leur région c’est le triangle de Gonesse, et la construction d’un temple dédié à la consommation et  aux loisirs avec parc aquatique et piste de ski (!!!) est en projet depuis 2010.  Y a t il vraiment un intérêt public à la destruction de 280 hectares de terre agricole pour construire Europa City et ses 230 000 m2 de boutiques et de salles de spectacle et sa piste de ski... [Lire la suite]
dimanche 13 juin

Sound of metal : le beau drame américain qui nous plonge dans le monde du silence

 Ruben et Lou, ensemble à la ville comme à la scène, sillonnent les Etats-Unis entre deux concerts.  Un soir, Ruben est victime de puissants acouphènes, et décide de consulter un médecin qui lui annonce qu’il va bientôt perdre une grande partie de son audition. Désemparé, et sentant revenir  ses vieux démons, Ruben va devoir prendre une décision qui changera sa vie à jamais   Alors que son isolement de plus en plus important  le rend totalement sensible au bruit. Rube, va intégrer  un centre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 11 juin

Médecin de nuit : la pépite noire et bouleversante d' Élie Wajeman

   Ne lésinons pas sur le suspens :  Médecin de nuit,  le troisième long métrage d'Elie Wajeman est sans aucun doute le film vu en octobre dernier à la " Sélection Cannes 2020 du dernier Festival Lumière" qui nous aura fait le plus d'effet, et pourtant la sélection était fort belle!  Elie Wajeman est  un réalisateur qui nous avait déjà emballé avec les formidables  Alyah en 2012 et le pourtant mal aimé Les anarchistes  en 2015 monte encore un cran... [Lire la suite]
jeudi 10 juin

Garçon chiffon :garçon un peu casse-bonbons ???

Bénéficiant d’un excellent accueil de la critique, Garçon Chiffon, le premier film de l’acteur Nicolas Maury,  est ressorti le mercredi 19 mai  à la réouverture des  salles de cinéma et sera visible sur Canal Plus cinéma dès le 30 juin prochain. L'occasion de vous offrir notre  critique du film, une critique  un peu méchante mais pas trop quand même....   Jérémie, maladivement jaloux et mélancolique dans un monde hostile qu’il ne comprend pas, doit affronter une... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 07 juin

Classique du cinéma en salles : Tom Foot, le joli conte de Bo Widerberg pour les fans de foot !!

    Dans le sillage d'Ingmar Bergman,véritable statue du commandeur du cinéma suédois, de nouveaux réalisateurs ont essaimé en Suède, dans les années 60. Parmi eux, le plus rebelle est sans doute Bo Widerberg.  Électrisé par les multiples nouvelles vagues venues d'un peu partout, l'ancien romancier et critique de cinéma était bien décidé à faire des remous dans son propre pays, en écornant au passage l’icône Bergman, son esprit de sérieux, son mysticisme, sa transcendance. Widerberg, lui, s'est toujours... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 07 juin

Critique cinéma : Jeu, set et match pour le film 5ème Set de Quentin Reynaud 🎾🎾🎾

 Qui dit Juin, dit Roland Garros, et quel meilleur film pour se mettre dans l'ambiance que 5ème Set, long métrage réalisé par Quentin Reynaud, qui sortira dans les salles trois jours après la finale et le sacre de Nadal (allez soyons fous dans nos pronostics) et qui est un de nos vrais coups de coeur du moment? Pour son  nouveau  long-métrage, Quentin Reynaud quitte son fidèle acolyte Arthur Delaire  (avec qui il avait tourné Paris Willouby, comédie familiale un peu bancale qui lorgnait un peu trop sur Little... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,