21 juillet 2011

Ca Va? Pater bien, non...

Ce film là, j'ai fortement hésité avant d'aller le voir en salles, mais finalement le concert de louanges dans la presse et sa sélection officielle au festival de Cannes, et le fait également d'avoir reçu des invitations (merci Les inrocks) ont fini de me convaincre d'aller à l'autre bout de Lyon dans le dernier cinéma qui le passait pour voir Pater d'Alain Cavalier. Le moins que je puisse dire, c'est que ce film m'a fait faire le grand écart avec ma dernière sortie ciné, Hop l'histoire du lapin qui aime la batterie et le chocolat (... [Lire la suite]

18 juillet 2011

Hop, Hop, Hop, pas hourra!!!

   Quand on a un fils de 5 ans et qu'on a envie de lui communiquer son goût pour le cinéma, on essaie d'être un tant soit peu raisonnable : même si Tree Of Life est encore à l'affiche et qu'on n'a toujours pas vu la Palme d'or 2011, on est obligé de se rabattre sur une autre salle, car 3 heures de cosmos, de dinosaures, de requiem, et surtout 3 heures de Brad Pitt, ca risque de faire beaucoup pour un gosse de 5 balais, même pour un cinéphile pur et dur qui a été bien dressé par son paternel et qui squatte les salles depuis... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 juillet 2011

Insoupconnable, un thriller en dessous de tout .... niveau

Après Blanc comme neige, chroniqué récemment sur ce blog, Insoupconnable, sorti quelques mois après est une nouvelle démonstration  du fait qu'un second film est souvent moins réussi que le premier. En effet, Gabriel Le Bomin s'était fait remarquer par son premier film, les fragments d'antonin, avec Grégori Derangère  en  homme revenu psychologiquement détruit de la guerre de 14-18, film qui abordait de façon subtile le vécu intérieur des traumatisés de guerre. Ici, avec ce film qui lorgne ouvertement du coté de Claude... [Lire la suite]
13 juillet 2011

Steve Carell, star aux States, mais méconnue en France

En visionnant, l'autre soir d'un oeil distrait, le film Crazy Night sur Canal +, je me suis fait la réflexion que c'était, après "Coup de foudre à Rhodes Island" -chroniqué aussi sur ce blog- le second film avec Steve Carell que je regardais à quelques semaines d'intervalle. Du coup, je me suis dit que si, au départ, ce n'est pas un acteur à qui je voue un culte immodéré, il méritait quand même un petit zoom avant en ce 13 juillet. Sans trop y réfléchir, j'aurais tendance, de prime abord, à classer  Steve Carell  dans... [Lire la suite]
12 juillet 2011

Angèle et Tony, l'amour est dans la mer

Bon,  je ne suis pas certain que tout ceux qui ont visionné le film  y ont forcément songé, mais, en ce qui me concerne, en voyant les premières images d'Angèle et Tony, ce film français sorti en début d'année  au cinéma, j'ai tout d'abord songé à une émission de télévision qui triomphe actuellement sur M6, je parle évidemment de "L'amour est dans le pré". Ben oui, si vous remplacez l'agriculteur par un marin, le pitch du film y ressemble un peu: c'est un homme plutôt  rural qui met une petite annonce pour... [Lire la suite]
10 juillet 2011

BD et cinéma, la lune de miel qui marche du tonnerre de dieu

Si le 7e art a toujours eu un lien direct avec la Bande dessinée, que l'on appelle aussi le 9ème art, avec des réalisateurs comme Almodovar ou Patrice Leconte issu de ce milieu, on constate, depuis 5 à 6 ans, une recrudescence des dessinateurs de BD qui s'essaient à la mise en scène, et souvent avec réussite. Les exemples sont légions: De Marjane Satrapi, primé à Cannes en 2007 pour l'adaptation trés réussie de sa BD Persépolis; en passant par  Zep, le 1er à s'essayer à la 3D avec  son Titeuf connu de toutes les cours de... [Lire la suite]

02 juillet 2011

Blanc comme neige, le thriller français lave trop Blanc

 Je vous rassure tout de suite, si le film Blanc comme neige contient dans son titre le nom du réalisateur, ce n'est pas par excès de prétention de la part de ce dernier (pas comme Maradona par Kusturica par exemple), je ne suis même pas sur que Christophe Blanc y ait délibérement pensé d'ailleurs. Ce qui est certain, c'est qu'il a mis plus de 10 ans avant de réaliser son second film, après une expérience pourtant réussie en 2000, Une femme d'extérieur, qui avait permis de donner à Agnès Jaoui un rôle de femme libre, loin de ses... [Lire la suite]
27 juin 2011

Rocancourt, Bourdin : les escrocs français et le cinéma

Pendant longtemps, j'ai confondu Frédéric Bourdin et Christophe Rocancourt ( si vous me répondez qui ca?, rassurez vous, vous pourrez quand meme suivre l'article) , et ce pour plusieurs raisons.   Tout d'abord, il me semble avoir entendu  parler d'eux pour la première fois au cours de la même émission, le feu talk show de Thierry Ardisson, tout le monde en parle;   leur participation respective,  d'après mes souvenirs, s'étant déroulés à peu de temps d'intervalle . Mais, outre  ce goût évident... [Lire la suite]
22 juin 2011

L'amour c'est mieux à deux, la comédie sentimentale se met au français

Vous avez du vous apercevoir  si vous êtes un(e) habitué(e) de ce blog : j'ai beau être un mec, je suis un de ces rares spécimens masculins à préferer les comédies romantiques aux films de SF ou d'action, et ce, depuis mon adolescence. Rien à faire, autant les poursuites en bangole et explosions en tous genre me font décrocher des baillements impressionants ( sauf exceptions très rares), autant l'exploration des sentiments amoureux, même un peu nunuches, me  rend très souvent un peu béat et heureux. Bref, en tant qu'expert... [Lire la suite]
19 juin 2011

blue valentine, du rose au noir

On fait toujours mal à ceux qu'on aime Et surtout à celle qu'il ne faut pas On prend toujours la plus belle rose Et on l'écrase à lui faire perdre ses pétales On brise toujours le coeur le plus tendre D'un mot de trop qu'on ne peut rétracter Et si je t'ai brisé le coeur hier soir C'est parce que je t'aime                      Plus que  tout                   (paroles traduites... [Lire la suite]