dimanche 11 janvier

On peut dire tous merci à Claude Brasseur!!

  Claude Brasseur fut l’un des acteurs qui ont bercé mon enfance vu que j'ai commencé à regarder des films avec le début des années 80 et qu'il était un des acteurs incontournables de cette période là,  avec bien évidemment son rôle de papa de Vic dans la Boum ou bien le larron homosexuel du quator fou d'Yves Robert d'Un éléphant ca trompe énormément" à nous irons tous au paradis" (deux de mes films de chevet), sans oublier La Crime,  La Guerre des polices,  "Descente aux enfers" ou plus récemment le formidable... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 08 janvier

Hommage à Charlie : Georges, Cabu et les autres...

Juste un petit mot pour réagir à la terrible tragédie dont ont été victimes les journalistes de Charlie Hebdo hier en fin de matinée et qui ont vu les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous, Honoré et Wolinski, ainsi que l'économiste Bernard Maris, assassiné dans le siège de l'hebdomadaire dans laquelle ils croquaient l'actualité depuis de nombreuses années. Evidemment, j'étais des 15 000 personnes rassemblés hier Place des Terreaux pour rendre hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo,et comme des millions de français cette... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 06 janvier

Born to be Wild, Dennis Hopper, voyage dans le rêve américain

 Quatrième de couverture :  On se souvient de lui au guidon d'un chopper, traçant la route dans Easy Rider. En fou visionnaire, un Nikon en bandoulière, aux côtés d'un Marlon Brando complètement cinglé, dans la jungle d'Apocalypse Now. En terrifiant psychopathe dans Blue Velvet. En jeune voyou dans La Fureur de vivre. En acteur indomptable, jusqu'à ses derniers rôles.  En metteur en scène d'une poignée de films cultes (Out of the Blue, Colors, Hot Spot), dans un Hollywood en pleine révolution. En amateur éclairé... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 16 décembre

Truffaut, 30 ans après : 3 grands livres pour immortaliser sa vie et -surtout- son oeuvre..

 Après mon long article sur Claude Sautet lié au Festival Lumière, voici que, quelques semaines à peine avant la fin de l'année, et pour évidemment la dernière fois de 2014,  j'ai eu envie de mettre à l'honneur un autre immense cinéaste français, à l'occasion des Trente ans après sa disparition, ainsi que de la rétrospective que consacre la Cinémathèque française à cet immense cinéaste, j'ai nommé évidemment François Truffaut. Si Michel avait  déjà  eu 'l'occasion de parler longuement e Truffaut  lors de la... [Lire la suite]
samedi 29 novembre

Lou Reed, une vie faite de sex, drugs and rock'n roll

  "Lou Reed sur scène vous prenait toujours au dépourvu : C’était le genre de rebelle qui aurait mieux aimé s’arracher les yeux que de rester assis à écouter parler d’autres soi-disant rebelles ; un traître pour les deux parties, fuyant toute définition précise, y compris le concernant". Après une chroique autour d'une rétrospective sur le rock en 50 ans de photos, parlons désormais d'un autre grand nom du rock, à savoir Lou Reed, décédé le 27 octobre 2013, le foie rongé par une hépatite contractée dès son premier shoot... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 04 février

Adieu, Philippe Delaby....

Après celui consacré à Philp Seymour Hofman, je me vois malheureusement encore dans l'obligation de dresser un billet hommage cette semaine, et encore un hommage à un Philippe décédé, car même si la mort de l'illustrateur Philippe Delaby fut survenue avant celui de l'acteur oscarisé, je l'ai appris  un peu après ( il faut dire qu'on n'en a hélas beaucoup moins parlé).... Il y a encore quelques mois, si j'avais appris la mort de Philippe Delaby, un décès  survenu totalement subitement mardi 28 janvier, cela ne m'aurait pas... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 02 février

R.I.P, très cher P.S.H

 Je viens d'apprendre avec une grande tristesse le décès d'un de mes acteurs américains préférés, Philip Seymour Hoffman, retrouvé mort chez lui ce dimanche dans son appartement de Manhattan. Il y a trois ans, à l'occasion de la sortie du seul film qu'il a réalisé Rendez vous l'été prochain que j'ai pu voir au cinéma à sa sortie en décembre 2010, j'avais écrit un billet dans lequel je déclarais ma flamme à celui que Daniel Day Levis considérait comme " le meilleur comédien du monde", oscarisé  qui tombe hélas à point... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 08 octobre

Ce Cher (Patrice) Chéreau...

Hier soir, j'ai appris avec une certaine tristesse la mort le matin même de Patrice Chéreau à 68 ans d'un  cancer des poumons. Certes,  je n'avais jamais eu l'occasion de voir une de ces pièces de théâtre alors même que l'artiste est avant d'être cinéaste,  un homme de théâtre ( avec notamment des collaborations fructueuses avec  Roger Planchon) Mais malgré ce manque, j'appréciais beaucoup  l'homme,  notamment pour ses prises de positions engagées à gauche,et même s'il trainait une réputation de... [Lire la suite]
lundi 20 mai

Haneke, le perfectionnisme à l'état brut

Allez, après quelques hommages à des cinéastes  français décédés (Corneau, Miller, Chabrol), pourquoi ne pas changer de cap et rendre hommage à des cinéastes étrangers, et si possibles vivants? Cela serait un peu plus léger, comme perspective, vous ne trouvez pas? Bon léger, c'est vite dit, car c'est pour parler de Michael Haneke, qui n'est pas non plus le plus fun et le plus divertissant de nos cinéastes en activité, mais alors que le festival bat son plein ( je reviens trés vite dessus pour faire un premier bilan), quoi de... [Lire la suite]
dimanche 12 mai

L'hommage intime de Nadine Trintignant à l'immense Alain Corneau

Après Claude Miller et Claude Chabrol, laissez moi vous dire quelques mots sur un autre grand cinéaste français de la même génération, et qui, lui aussi, a disparu à l'aube de ces années 2010. Ce cinéaste, c'est Alain Corneau, le réalisateur de plusieurs chefs d'oeuvre du cinéma fançais de Sueurs Froides à Tous les matins du monde, en passant par Nocturne Indien avec un Jean Hugues Anglade habité ou même le sous estimé et pourtant très bon Le Cousin avec un duo Chabat- Timsit très convaincant en flic et indics.  Et comme pour... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,