mardi 24 mai

Les sortilèges de cap cod, la saga américaine dans toute sa splendeur

Il y a des livres qui donnent envie de boucler ses valises, d’acheter un billet d’avion pour s’envoler sur les lieux du roman…c’est ce que j’ai ressenti en lisant Les sortilèges de Cap Cod (Connecticut), le Cap étant l’endroit où Jack Griffin passait tous ses étés enfant et où il revient au début du livre pour assister à un mariage. Ce qui s’annonçait comme un week-end enchanteur tourne vite au désastre : il sonne la fin du couple pour Jack qui se trimballe avec les cendres de son père dans le coffre de sa voiture sans jamais se... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 18 mai

à moi pour toujours, un roman à lire pour toujours

Ne pas se fier au titre qui fait penser à un harlequin mal dégrossi : à moi pour toujours est un superbe  portrait de finesse et d'intelligence sur une femme de 40 ans, quelque peu déprimée, qui reçoit un billet doux anonyme dans son casier à la fac, déclenchant chez elle une sorte de crise de la quarantaine, magnifiquement décrite, ainsi qu'une lente remise en cause de ses certitudes. Elle redécouvrira son pouvoir de séduction et des sentiments qui étaient les siens avant son mariage, tout en s'éloignant de ses proches et en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 16 mai

Dollorella, un OVNI d'un romancier à part

Lorsqu’on commence Dollarella,  et avant même  d’attaquer le roman proprement dit, plusieurs préfaces  signés par  l’auteur et d’un ami écrivain de l’auteur  qui nous précisent le contexte général de l’ouvrage. Ces pages nous apprennent alors que l’on a affaire  à un « thriller politico-narco-économique » écrit par une personne souffrant d’une pathologie mentale : la schizophrénie. Ces mises en garde aiguisent évidemment la curiosité et peuvent aussi éveiller quelques inquiétudes quant à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 15 mai

Double faute, de Lionel Shriver :jeu, set et match

Willy est tenniswoman professionnelle, en pleine ascension. Le tennis est sa passion, son obsession, sa seule raison de vivre.Un jour, elle croise Eric sur un cours, à Riverside Park, New York, tennis semi professionnel talentueux mais dilettante . L’amour entre eux sera une rencontre aussi tennistique qu'amoureuse. Des premiers échanges aux revers.Si personnellement, je suis un grand passionné de tennis ( et pas que devant ma TV je précise), et si la description de l'univers de ce milieu a réussi à me captiver, je serais un peu plus... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 14 mai

Les brumes du passé, un polar à Cuba

Un ancien inspecteur de police, maintenant acheteur de livres anciens qui les revend à prix d'or tombe sur une bibliothèque oubliée depuis 40 ans qu'un mystérieux couple de frère et de soeur gardait caché dans leur magnifique demeure. Mais plus que les trésors littéraires que recèle cette bibliothèque, c'est un mystère de femme disparue il y a 40 ans qui va redonner à Conde l'occasion de replonger dans les enquêtes policières. Les brumes du passé est loin d’être un mauvais polar et possède même quelques atouts non négligeables. En... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 13 mai

un brillant avenir, le roman français à son meilleur

Quand les auteurs français arrêtent de se regarder le nombril pour écrire une saga familiale (dont les anglo-saxons semblent mieux maîtriser les codes), cela donne le magnifique Une vie Française de Jean-Paul Dubois et plus récemment Un brillant avenir de Catherine Cusset. L’écrivain dont j’apprécie tout particulièrement la plume et le sens profond de l’auto-dérision, change totalement de registre dans son dernier roman en nous proposant le portrait tout en nuances d’une femme, Helen, des années 40 à nos jours. Construisant... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 10 mai

Une vie française, le roman phare des années 2000

Tout est dans le titre : en 350 pages et sous 7 Présidences de la République successives, de De Gaulle (1958) à Chirac (2004), Jean-Paul Dubois raconte la vie d’un citoyen français comme les autres, ni pauvre ni milliardaire, ni complètement malheureux ni véritablement heureux, promené par le destin sur toutes les cases de l’existence, de la révolte adolescente au mariage bourgeois. Voilà le roman que  je considère  comme certainement un des meilleurs bouquins des dernières années, et assurément le meilleur roman... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 08 mai

quitter le monde, le dernier douglas Kennedy en date

Dans ce roman dans la veine de l'un de ses plus grands succès "La poursuite du bonheur", Douglas Kennedy nous raconte le destin de Jane Howard, une universitaire malmenée par la vie, à la suite notamment de certains choix désastreux. Il le décrit comme "une grande fresque américaine", "le destin d’une femme et ses étapes avec au milieu du roman une tragédie". Comme tout grand fan de Douglas Kennedy- et ce depuis son premier roman cul de sac, différent de ses suivants, mais si fort- j'attendais avec grande impatience impatience son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 06 mai

Il faut qu'on parle de Kevin, livre choc et boulversant

À la veille de ses seize ans, Kevin Khatchadourian a tué sept de ses camarades d'école, un employé de la cafétéria et un professeur. Dans des lettres adressées au père dont elle est séparée, Eva, sa mère, retrace l'itinéraire meurtrier de Kevin... Une histoire d'horreur au sens propre du mot révélée crûment, mais un livre de plus de quatre cents pages que l'on dévore compulsivement dans l'espoir jusqu'à la toute fin de découvrir et comprendre peut-être: pourquoi...? Ce parti pris  de Lionel Shriver (une femme,comme son nom ne... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 04 mai

L'amour dure 3 ans, Beigbeider est aussi un grand sentimental

  "L'amour le plus fort est celui qui n'est pas partagé. Il n'y a rien de pire que d'aimer quelqu'un qui ne vous aime pas et en même temps c'est la chose la plus belle qui me soit arrivée. Aimer quelqu'un qui vous aime, c'est du narcissisme, aimer quelqu'un qui en vous aime pas, ça, c'est de l'amour." Les boires et les déboires de Marc Marronnier. Déçu par la vie, par l'amour, par ses amis... par le monde, il ne peut supporter l'idée de divorcer d'une femme qu'il n'aimait plus vraiment et se doit chaque jour se battre pour... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,