mardi 16 juillet

Le rêve de l'okapi :une chronique douce amère allemande idéale pour l'été

    " Certains villageois pensaient que le moment était venu de réveler une vérité cachée et se mirent à écrire des lettres exceptionnellement éloquentes, pleines de " toujours " et de " jamais ". Ils se disaient qu'avant de mourir, il convenait au moins, à la dernière minute, de donner un peu d'authenticité à leurs vies. Aussi incroyable que cela puisse paraitre : Selma,  habitante  sexagénaire d'un petit village autour de Bonn,  semble annoncer un sinistre présage à chaque fois qu’elle rêve d’un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 15 juillet

Kant à la plage- pour bronzer très intelligent cet été !!

  "Mais qui juge de la qualité de l'intervention, si cette dernière ne se voit pas? Seulement moi même. Ma conscience intime est le seul juge de mes intentions. Cependant, je pourrais me dire: si mon intention n'est pas bonne  et que cela ne voit pas, alors quelle est l'importance? C'est toute la difficulté de la morale kantinenne; l'appel à la conscience (" j'ai ma conscience pour moi même", dit-on), n'est pas toujours efficace." La collection « À la plage" des éditions Dunod s'était déjà proposé d'aller envoyer sur le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 14 juillet

Comme elle l'imagine: l'amour au temps des réseaux sociaux !

  "Quel que soit l’âge ou la classe sociale, l’état amoureux transformait n’importe quelle femme en linguiste méticuleuse et le moindre message en énoncé à interpréter." Quand les réseaux sociaux truste la littérature s'empare (2) : Après Licorne de Nora Sandor, "Comme elle imagine " de Stéphanie Dupays  nous  dresse un nouveau  portrait littéraire, à la fois  très malicieux  et très juste sur les amours contemporaine à l'heure du web,   Trois ans après "Brillante" , épatante satire... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 12 juillet

Le Rêve de la baleine, un déchirant récit d'apprentissage !

  L'heure du  vendredi lecture a sonné et aujourd'hui,   on vous conseille  un très beau roman...australien ce qui est rare, pas qu’il soit beau, mais qu’il soit australien.......un truc pro à l’américaine, mais aussi très sensible, un coté Heminway ou Mark Twain...un beau roman assez prenant sur un continent qu’on connait mal et un métier d’une dureté incroyable..     «  Le petit s’éloigna, presque heureux de la rebuffade. Mais il comprit que dans le monde de son père, la moindre erreur... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 07 juillet

Simenon, le bonheur à la Rochelle

  Michel Carly  nous propose une déambulation littéraire   sur les pas d'un Georges Simenon,  qui aura passé beaucoup d'été à La Rochelle, cité de mer et d'atmosphères qui l'a particulièrement inspiré au fil de son oeuvre.  Cette belle ville de province sera pour lui un  étonnant  champ d'observation. pour ses romans à venir. Il entre en fusion avec la ville de la Rochelle,  la ville ne manqua pas de l'inspirer dans sa première partie de sa carrière d'écrivain entre... [Lire la suite]
samedi 06 juillet

Diaboliques/ Sept femmes sous l'occupation : l'abjection la plus terrifiante !

  " Des inconnues qui errent à la recherche d'un confort immédiat, d'un plaisir interdit à consommer dans l'instant, sans penser à la suite des événéments et aux vainqueurs du lendemain qui viendront demander justice puis réparation."  Cédric Melleta, qui se définit lui même comme un "’écrivain-historien " mène l’enquête et part à la rencontre de femmes complétement oubliées mais qui avaient fait parler d'elles sous l'occupation allemande, et ce pour d'obscures raisons . Comme le titre de son ouvrage l'indique,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 05 juillet

Ma chérie, Laurence Peyrin : une belle héroïne plongée dans la lutte des droits raciaux

    "Alors, Gloria,le GG officieux était influencé par procuration, ce qui lui valait une belle paire de gogo boots. Du coin de l'oeil, elle vit de nouveau le grand homme noir, espérant qu'il ne lui adresserait pas la parole : - il n'y a plus de placedit il quand elle releva la tête vers lui. Et il faut absolument que je rentre à Tampa" La romancière Laurence Peyrin  (La drôle de vie de Zelda Zonk en 2015) ,a pris l'habitude de plonger son lecteur dans l'histoire des USA, souvent avec  des personnes de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 05 juillet

Tour de France : deux livres qui mettent le braquet!

   Le Tour de France s’élance samedi de Bruxelles pour trois semaines de course, et cette année 2019 est une année particulière puisqu'on y  fête les 100 ans du Maillot Jaune. Avant les premiers coups de pédales, voici  en ce vendredi lecture une  (petite) sélection de deux ouvrages incontournables qui montre bien comment :Le Tour de France est bien plus qu’une course cycliste.  1/ Le tour de France, Abécédaire ébaubissant ;Christian Laborde, editions du Rocher   ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 04 juillet

Soleil Noir/ Camargue : le peuple du taureau

  Patrick de Carolis déclare, en préface de beau livre, sa flamme au pays de son enfance, qui n'a jamais été éclipsé dans son coeur par tous les pays visités : La Camargue ! Il aime ses étangs aux contours flous, ses salines miroitantes, ce royaume des gardians, des taureaux et des chevaux. Loin des clichés, dans Soleil Noir "l'art rejoint le quotidien sans l'exalter, sans l'écraser, avec sobriété et respect" et suggère que "cette terre qui parait si naturelle est pourtant l'oeuvre des hommes, le fruit 'un labeur... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 04 juillet

Polar pour l'été : J'ai du réver trop fort : le thriller amoureux et musical de Michel Bussi

  "Une hirondelle! Olivier la reconnait. Cette silhouette est la jumelle de celle dessinée sur l'épaule de Nathalie, un tatouage que ses lèvres ont si souvent évité quand il l'mbrasse dans le cou en élargissant le col d'un chemisier, qu'il a eu si souvent envie d'effacer à en mordre le corps de sa femme, à le mordre au sang"  Nathalie est hôtesse de l'air. Epouse aimante, mère au top, tout va bien dans sa vie. Jusqu'au jour où plusieurs signes faisant écho à un passage de son passé la pousse à s'y replonger. Faisant... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,