lundi 16 novembre

Notes légères, les folles histoires du classiques en dessins racontées par Christian Morin

Pour ceux qui se sont arrétés à la carrière de Christian Morin quand il était  présentateur dans les années 80 d'émissions de TV populaires comme "Une famille en or" ou "le juste prix", sachez que depuis une dizaine d'année, c'est l'animateur phare de Radio Classique. Et sur cette radio, il  a pour habitude de rendre la musique classique,  souvent d'un abord un peu trop guindé, plus légère en narrant aux auditeurs ravis de l'aubaine quantités de petites anecdotes amusantes ou cocasses  sur les compositeurs... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 14 novembre

Le calligraphe/ Hisaki Matsuura : un polar ésotérique et fantasmagorique

 "Il existe toutes sortes de points de vue sur le temps, que ce soit en Orient ou en Occident, aujourd'hui ou par le passé. Comme vous le savez on parle souvent du temps qui tourne en boucle et du temps linéaire qui ne peut revenir en arrière. Mais bon on peut dire que nous faisons grosso modo la différence entre ces deux conceptions dans la vie quotidienne"  Ôtsuki, un ancien toxicomane quadragénaire,  qui se laisse quelque peu entretenir par ses maîtresses ( qui a dit le rêve absolu?),  vit une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 13 novembre

Le palais des orties; Marie Nimier : un récit piquant sur la confusion des sentiments

    ""En moins d'une semaine, Fred avait conquis tout le monde.Et les animaux. Et les lieux. Et les hommes. Chacun, et je m'inclus dans ce chacun guettait le signe de son affection."  Loin des grosses entreprises agricoles qui diversifient leur productions et surfent sur des cultures très affriolantes, Simon et  Nora  cultivent une seule plante et pas forcément la plus sexy ... Car finalement, malgré ses épines, cette plante peut avoir des effets dans divers domaines que ce soient - cosmétique,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 12 novembre

Les bukoliques : variations sur Bukowski, l'écrivain "culte" américain!

  "D'un siècle l'autre. D'un PC l'autre. De la naissance du parti communiste à la grande captation du Personnal Computer. 100- chiffre rond, vertu du bon vin cerclé comme un orifice à combler, une narine qui ment comme elle respire."  En 2020, Charles Bukowski, l'écrivain "culte" américain, connue notamment pour sa prestation "fantasque" lors d'un Apostrophe de légende, aurait eu 100 ans. A cette occasion, Cédric Meletta, écrivain historien dont le précédent récit sur les femmes dans l'occupation nous avait emballé... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 11 novembre

Littérature :Cinq mains coupées / Sophie Divry fait des gilets jaunes mutiliés un choeur antique d'aujourd'hui

  "C'est assez ambivalent comme situation. Quand je suis dehors avec la prothèse ca attire le regard, la curiosité et le dialogue. Les gens viennent vers moi, ils me demandent comment ca marche. Ah c'est incroyable.. Tout le monde trouve ca incroyable, j'ai l'impression qu'ils en veulent tous une !" Sophie Divry, romancière de talent, réussit toujours dans tous ses écrit ( La condition pavillonnaire notamment) à insuffler une certaine poésie dans son univers qui pourrait sembler un peu banal en premier lieu.  Dans... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 10 novembre

L'Amérique : la facture/ l'analyse sans concession de Jean-Luc Hees.

 " Nous sommes tous concernés, nous sommes tous des américains. Les résidents se demandent, souvent avec consternation et inquiétude, comment Donald Trump a su si bien, si diaboliquement, au fil de son madat, déstabiliser les fondements, déjà fragiles, de notre avenir. Il a réussi, et il convient de souligner, cet exploit, à perturber l'ensemble des dossiers qui concernent la planète: sécurité, économie, écologie, culture, civislisation, santé, respect de l'autre, humanisme, liberté , démocratie...." Président de Radio-France... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 10 novembre

Calamity Gwenn : François Beaune se met dans la peau d'une femme libre et flamboyante

   "Comment j'ai pu accepter l'invitation? Je ne sais pas  En tout cas, au rencart, il y avait plus que lui pour m'attendre., lui et ses magnifiques yeux verts. Avec Calamity Gwenn  le lBlaise, tout tatoué de la tête au cul. Sexy Blaise. D'écrire ça sur lui je remonte le film de la nuit, ca me refait les sensations. Et lui avait pas de boules au zguegue, ni de bouts en brosse à dents. Il avait juste ce qu'il faut. " Ecrivain lyonnais - il habite désormais à Marseille, mais bon lyonnais un jour, lyonnais... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 09 novembre

Des vies à découvert : Barbara Kingslover dresse un portrait sans concession des USA à 150 ans d'intervalle

e. "On croît ou on meurt, c'est la loi de notre économie, Tiggo. Incontournable. C'est comme la loi de Darwin, ce sont les plus forts qui survivent.- Sauf que ta loi est une invention, et pas les lois naturelles. Ce qui est incontournable, c'est qu'il n'y a plus de place pour la croissance." Voici un roman qui concorde  parfaitement avec  le contexte pré élections et fin de l'ère trumpienne que nous avons connu ces derniers jours. Entre fresque politique et  belle densité romanesque, le dernier roman d'une Barbara... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 07 novembre

Nouveauté poche : Une famille presque normale :un polar poignant, efficace et malin

« Je suis indéfectiblement convaincu qu’il n’est rien de plus difficile que d’être parents. Toutes les autres relations ont une issue de secours. On peut quitter un partenaire, c’est arrivé à la plupart, quand l’amour s’épuise, quand on s’éloigne l’un de l’autre, ou quand le cœur n’y est plus. On peut laisser des amis ou des connaissances sur le bord du chemin, des membres de sa famille, même ses frères et sœurs ou ses parents. On peut les laisser et continuer sa route, s’en sortir quand même. Mais son enfant on ne peut jamais... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 07 novembre

Lecture audio : La soustraction des possibles

 Genève, fin des années 80. Avec la chute du bloc de l'Est, capitalisme et libéralisme sont rois. Surfant sur les possibles, les Golden boys menent les débats. C'est le cas d'Aldo, prof de tennis gigolo et Svetnala, financière aux dents longues qui ont soif de tout. Ils veulent plus d'argent, plus de pouvoir, plus de reconnaissance. Les voilà qu'ils ambitionnent de réussir un grand coup et d’empocher cet argent qu’ils transportent semaine après semaine. Mais à trop en vouloir, ne risquent ils pas au final de tomber sur plus... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,