dimanche 15 septembre

Rentrée littéraire 2019 : La menteuse et la ville / au coeur du mensonge

  " Elle était une fille à qui rien n'arrivait. Jamais. Pas d'embrouilles. Pas d'histoires. Pas de flirt. Une petite vie insignifiante et inoffensive qui venait d'avoir 17 ans." C'est ainsi que Nymphea perçoit sa vie. Elle vend des glaces après l'école mais cela n'a rien d'exaltant.  A la maison, sa soeur, Maya, qui a un an de plus, est plus belle, plus classe, elle attire toute la lumière.  Le jour où Nymphea se fait agresser verbalement par Avishair Milner, un chanteur d'une émission de télé crochet, y... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 septembre

Kintu/ un flamboyant roman africain

  "Par deux fois, Kintu se sentir sur le point de vomir mais ravala sa nausée. Ssentalo était le plus haut général de l'armée du Buganda. Il avait servi huit ba hakaba sans compter Mwanga qui n'avait regné que neuf jours". 2004 : en Ouganda, un homme injustement acusé de vol, lynché par une foule hystérique, décédera de façon terrible. Pour l'opinion publique, cette tragédie est étroitement liée à une malédiction gémellaire bien particulière.  Une malédiction ancestrale qui remonte en 1750 lorsque le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 13 septembre

Rentrée littéraire: Alexis Michalik, loin d'être un romancier de pacotille !!

  " C’est fou comme l’être humain est un pantin fragile. Il fait le fier avec son libre arbitre, il nous tanne avec la liberté, mais dès qu’on lui dit que Dieu veut ceci, que sa mère veut cela, dès qu’une vieille sorcière arménienne lui donne un bout de papier, une soupe trop épicée et lui dit que c’est son destin, y a rien à faire, il fonce. " A la mort de sa mère, Antoine retrouve par hasard une carte postale adressée à celle ci, à son nom de jeune fille et dont l'expédieur, Charles n'est autre que le géniteur d'Antoine,... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 12 septembre

Mécanique de la chute : un formidable roman humaniste et moral!!

       "Un Afro-Américain au volant d' une voiture de luxe doit respecter les limitations de vitesse s'il ne veut pas courir le risque d' être arrêté pour  "conduite en état de négritude".   Qu' importe sa réussite sociale, son degré de célébrité ou d' éducation, ce spectacle provoque chez un vaste échantillon de policiers américains une dissonance cognitive bien connue de presque tous les hommes de race noire. Pour cette raison, Lourawls prend soin, en ce début de soirée, de ne pas... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 12 septembre

Le grand livre du cerveau / Glénat

Lorsque l'on pense à une vie humaine, on l'associe spontanément au coeur qui bat mais que pourrions-nous faire sans notre cerveau ? Il nous permet en effet de marcher, d'apprendre, de lire, de sentir, de parler, de mémoriser, d'agir, de décider, de réfléchir ...C'est aussi lui qui renferme les plus grands mystères. Le grand livre du cerveau propose au lecteur un voyage dans le temps (quelles connaissances sur le cerveau depuis la préhistoire à nos jours, quelles grandes avancées ) et dans l'espace pour mieux connaitre et comprendre... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 11 septembre

L'Extase du selfie et autres gestes , Philippe Delerm chantre de l'instantané littéraire !!

  "La bretelle electrique: L'enjeu ne semble pas si capital.Ce n'est qu'une épaule, la terre ne va pas trembler; la bretelle n'en cachait presque rien.Enfin...Elle sait, et vous savez, c'est bien plus compliqué. La symbolique de la chaute n'est pas sans conséquence, et moins encore celle du glissement. Il ya des choses qui s'échappent, d'autres qu'on laisse s'échapper."  Dans son dernier livre, L’extase du selfie et autres gestes qui nous disent, qui sort demain en librairie, Philippe Delerm l'inventeur et le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 10 septembre

Compléments du non; Aurore Lachaux: le travail l'a tué

  "A la fois problème et énigme, la vie offrait, il est vrai , mille occasions de vouloir se pendre."    La fiction ( cinématographique ou littéraire) n'en finit plus de nous donner des nouvelles du monde de l'entreprise et dans 99% des cas, elles ne sont guère reluisantes. Très souvent, ces œuvres stigmatise  l’hyper compétitivité du monde du travail, à la fois au niveau individuel (un employé par rapport aux autres) et collectif (la rentabilité d’une entreprise par rapport aux autres) qui entraîne souvent la... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 10 septembre

Le couteau/ Jo Nesbo revient avec un polar aiguisé à souhait

  "Harry alluma une cigarette et écouta le double solo à la guitare de Rainy Days revisited"  Il se demanda combien de temps il allait mettre pour  s'endormir. Combien de temps il allait réussir à laisser son téléphone avant de regarder si Rakel avait répondu." La rentrée littéraire ce n'est pas que la littérature blanche, les polars font aussi leurs rentrées, et les grands noms du genre en premier lieu. Ainsi, après  La Soif, qui avait épanché notre soif de frisson en tous genres, on retrouve avec grand... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 09 septembre

Nobelle : le joli récit initiatique de Sophie Fontanel sur la création littéraire

       "Au milieu de tous ces livres, comment ne pas la voir, pauvre grosse bête d'écriture , voyante malgré la housse qui la recouvrait.Elle aussi, même traitement que le lit, elle avait été poussée jusqu'à un endroit, et n'en bougeait plus. Sauf que dans son cas, c'était dans un coin." Alors qu'elle apprend qu'elle est lauréate du prix Nobel de littérature la romancière Annette Comte  va alors lors de son discours repense à ses 10 ans, un été dans la chaleur de St Paul de Vence ou elle fait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 07 septembre

Rentrée Littéraire : Ceux que je suis Olivier Dorchamps aborde la double culture avec une grande sensibilité

  "Ce jour là, grâce à mon frère jumeau, j'ai réalisé que la plus grande honte, ce n'est pas d'avoir dit ou fait quelque chose que l'on regrette. Ce n'est pas non plus l'embarras que l'on peut ressentir pour ses parents et ses origines. Non. C'est celle que l'on éprouve pour soi même. La plus grande honte c'est avoir honte de qui l'on est." À la mort de leur père, garagiste à Clichy, les trois frères Mansouri ont la surprise d’apprendre qu’il désirait être enterré à Casablanca. Ils rechignent à se rendre dans un Maroc où ils se... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,