mardi 12 février

Prix Audiolib 2019 : Baz'art rempile pour une année !

 Tadaaaaa, vous avez sûrement dû voir apparaître ce petit Widget sur notre page d'accueil :   En effet, nous participons pour la deuxième année consécutive au Jury du Prix Audiolib 2019, et en sommes très heureux ! Nous allons avoir la chance d'écouter, de chroniquer et, nous l'espérons, de vous donner envie de les découvrir à votre tour les dix titres suivants :  Avec toutes mes sympathies d'Olivia de Lamberterie lu par l'autrice Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard lu par Clara... [Lire la suite]
Posté par Borntobealivre à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 février

La Goulue- Reine du Moulin Rouge : une biographie passionnante !

    "Vous connaissez le Moulin Rouge... Mais connaissez-vous vraiment son histoire ? Et surtout, connaissez-vous l'histoire de la Goulue. Celle qui a inventé le French- Cancan, la plus grande star de la Belle Epoque ! Le Moulin Rouge est devenu éternel. Le Goulue y a ruiné sa vie..."  Parrallélement au  spectacle musical  écrit par  Delphine Gustau qui se joue en ce moment au Théâtre de l'Essaïon et qu'on a beaucoup aimé, la  Goulue est  également à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 08 février

Les amochés : la fable sociale et fantastique de Nan Aurousseau

    "Dans M, l'impression de solitude totale de vie complètement vidée de tous ses occupants pesait très lourde et une sourde inquiétude commençait à me ronger les sangs. Déjà que je n'aimais pas la ville avec ses 8villages imbriqués inextricablement les uns dans les autres, avec sa banlieue Nord misérable, le fameux " Plessis  " à l'odeur de désespérance, aux couleurs de faux ghettos de province." On connait bien  Nan Aurousseau sur Baz'art on en a parlé à plusieurs reprises  : cet ex-taulard devenu... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 08 février

Des hommes couleur de ciel :une déchirante histoire d'exil et de survie

  ""Peut-être devait-il courir au commissariat le plus proche pour le dire au policier. Il était l'alibi d'Adam, sa porte de sortie devant ce cauchemar. Mais une peur diffuse, irraisonnable, le maintenait pétrifié dans son lit. Et si Adam était coupable? Et s'il avait réellement tué ces lycéens?" Un attentat meurtrier vient d'être commis dans un lycée de La Haye : vingt-deux élèves et deux professeurs sont morts sous les fracas de deux bombes posées dans le réfectoire.   Un tchétchène est suspecté d'être à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 07 février

Sélections beaux livres début 2019 :Martin pécheur, Afrique et ...JDD

 Meme si les conseils de beaux livres sont souvent plus de pertinence avant les fêtes et moins en février on avait envie de vous faire une petite sélection ( dans la foulée de notre article de ce matin sur l'ouvrage consacré à la comédie française )  de cinq beaux livres qui nous emballés au cours de ce mois de janvier 2019; une sélection qui nous amène en Afrique, dans les coulisses d'un grand journal ou bien encore au sein de la prestigieuse collection de tableaux d'un grand écrivain :   1/Le musée imaginaire :... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 07 février

HAINE POUR HAINE, un polar social captivant et terrifiant!!

 Sorti en France il y a tout juste un an, les chemins de la haine, le tout  premier roman d'Eva Dolan redonne au polar social ses lettres de noblesse.  Le second, qui vient juste de sortir aux éditions Liaa Levi confirme largement l'essai.   "  Bientôt la Croatie allait rejoindre l’Europe et l’arrivée des Croates au Royaume-Uni réveillerait de vieilles haines sectaires, de vieux comptes à régler. Il s’agissait d’un racisme invisible, quelque chose que les Anglais avaient du mal à concevoir. Les... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 05 février

L'ïle longue : une ballade féministe et touchante en Iran

  "Bijan a l'air ailleurs. Je ne sais pas bien ce que peut vouloir dire ce mot.Si j'évoque ce disant le faciès de Bijan on pourait la penser davantage ma fille que celle de Tala. Elle a le cheveu fin et lustré, tendant vers le doré, celui  que l'on n'a d'ordinaire qu'à la petite enfance  dans nos pays et que je n'ai pour ma part jamais remplacé"   Une femme part seule découvrir l'Iran,  direction Téhéran, mégalopole de 5 millions d'habitants perchée à 1200 m d'altitude, et va  la bas  très vite... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 05 février

État de nature; Jean-Baptiste de Froment - une uchronie pas si irréaliste que cela !!

  " Il se pouvait que, aussi haut qu'il fut placé aujourd'hui dans la hiérarchie de l'état, il se révela plus faible que l'enfant qui vient de naitre incapable de venir au bout du moindre avorton, le pion damné par des politicards de troisième division."  Dans une France qui ressemble un peu à la notre sans l'être tout à fait, Claude , deuxième personnage de l'état, se réveille un matin avec cette idée : est-ce que mon heure n’est pas venue ? Il se lance  alors à la conquête du pays, par un premier geste... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 03 février

Dissidents du Maghreb : Une autre histoire du Maghreb contemporain,

  "En quatre décennies, les états du Magrhreb auront donc combattu successivement des nationalistes, des socialistes puis des  islamistes " Une autre histoire du Maghreb contemporain, une histoire de la dissidence  Les "Printemps arabes" ont pris l'Occident par surprise. Pourtant, face aux États autoritaires nés après les indépendances, des hommes et des femmes se sont toujours levés. Ce sont à proprement parler des dissidents politiques, comme en connut l'Europe de l'Est à l'époque soviétique. Mais, à la différence... [Lire la suite]
vendredi 01 février

De si bons amis, Joyce Maynard: quand le rêve américain s'écroule

"À l’époque où pas un jour ne se passait sans que j’entende sa voix, quasiment tout ce que je faisais m’était directement inspiré par ce qu’elle me disait, ou n’avait même pas besoin de dire, parce que je connaissais son opinion, et que cette opinion était aussi la mienne. Puis vint un temps, long et sombre : elle m’avait chassée de son monde, et la dure réalité de cette trahison se révéla l’élément déterminant de ma vie – excepté d’avoir perdu la garde de mon fils. Privée de l’amitié d’Ava, je restais incapable de me rappeler... [Lire la suite]
Posté par poyeto à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :