vendredi 28 septembre

Les déçus du rêve américain : Ivy Pochada, Michaël Imperioli, Tadzio Koelb

  Le rêve américain ne semble plus être que l’ombre de lui-même. Pourtant, il se trouve encore des hommes et des femmes pour imaginer pouvoir y accéder ou qui ont pu accéder lors de décenies récentes.. Voici  une illustration avec trois auteurs, en cette rentrée littéraire de septembre  2018 qui sonde les travers du rêve américain.   1. Route 62  Ivy Pochoda ( Liana Levi) « Au bout d’un mois, Ren avait adopté le rythme de Skid Row. Il avait appris que les rues se déchainaient tous les deuxièmes jeudis... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 28 septembre

Vikash Dhorasoo n'écrit pas comme ses pieds

      "Le moment que 'jai toujours préféré, c'est l'attente dans le couloir, avant de rentrer dans la pelouse. Tout, vraiment tout ce qui se passe ne prend son sens que lorsqu'on est dans le couloir." Vikash Dhorasoo on l'aime bien comme footeux  : ce joueur qui est passé notamment par le Havre (sa ville de coeur) , Paris et Lyon  possédait  très bonne vision de jeu et à la technique bien supérieure à la moyenne. Dans les médias, c'est un sacré bon client: il a de l’humour , il est très attachant et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 26 septembre

Deux livres légers et drôles sur le cinéma chez DUNOD

 Les livres sur le cinéma, ce n'est pas toujours théorie et analyse complexe à digérer... on peut aussi se marrer et apprendre pas mal de choses sur le 7ème art ; la preuve avec ces 2 petits ouvrages parus récemment aux éditions dunod 1. Les pépites de la critique cinéma;  Laurent Bourdon Chefs-d'œuvre ou nanars, tous les films passent sous le feu de la critique. Et si certains mots sont bien pesés, d'autres détonnent particulièrement. La preuve « Ce film est nullissime... mais j'ai pas envie d'en dire du mal. » ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 21 septembre

Wendy Delorme, François Beaune, Sophie Divry: la rentrée littéraire sera lyonnaise ou ne sera pas!

 Comme leurs homologues de toute la France, les romanciers de cette chère région lyonnaise qu'on connait bien, ont fait une bien jolie rentrée littéraire. On a lu les dernières production de trois d'entre eux, et on vous donne notre verdict en cet avant dernier vendredi lecture de septembre : 1. Le corps est une chimère, Wendy Delorme (ed Au diable vauvert)  "Camille lève le visage vers elle et  sur ses traits, Ashanta lit de l'appréhension. Camille murmure dans un souffle : " il se passe que peut-être oui, je suis... [Lire la suite]
jeudi 20 septembre

Empire des Chimères : Antoine Chainas nous enchaîne avec un polar dense et humaniste

    « Robert Smith miaule et grogne au son des Lovecats. Cindy a mis les écouteurs parce que dans le village, tout est tellement serré, étriqué, que le moindre bruit, la moindre parole se répercute dans tout le voisinage. Il n’y a pas de secret et pourtant c’est l’un des lieux les plus opaques du territoire. Les flics qui ont cherché Edith en savent quelque chose. Elle observe sa bague, puis ses poignets. Elle pourrait se bruler les avant-bras avec des mégots de cigarettes, comme le fait Louise, mais ce ne serait pas une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 19 septembre

Jane Austen, ce coeur rebelle

  On ne présente plus Jane Austen, disparue en 1817 à 41ans, 2017 a marqué les 200 ans de sa mort. Cette grande romancière anglaise aura  laissé au moins trois romans majeurs : « Orgueil et préjugés » « Raison et sentiment » et « Mansfield Park » La romancière Catherine Rihoit a eu la bonne idée de se pencher sur la vie et l’oeuvre de Jane Austen, Sans être un grand spécialiste de Jane Austen on ne peut qu'en apprécier la fine analyse psychologique et ses belle s histoires... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 18 septembre

Comment t'écrire adieu : Juliette Arnaud nous livre sa playlist sentimentale

 " J'écoute de la musique de blanc, voire de blanc raciste car oui ,j'ai une faiblesse coupable (je comprends les paroles ) pour Sweet Home Alabama." Dans son tout premier roman, sorti en cette rentrée littéraire chez Belfond,  la comédienne - et parfois chroniqueuse littéraire sur France Inter- Juliette Arnaud  prend pour la première fois la plume  (comme son comparse Marc Citti  dont on parlé avant elle) égrène la bande musicale de sa vie sentimentale (et parfois sa vie sentimentale, elle effleure les... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 18 septembre

Maria Schneider : l'enfant déchue du cinéma, racontée par sa cousine Vanessa

   "Souvent, je me dis que tu n'aurais pas aimé que je raconte cela, Maria. Tu n'aurais pas voulu que je parle de ta mère, de ton père, de la drogue, de tes frères. Alors j'efface ce que je viens d'écrire. Puis je recommence. Parce que parler de toi sans parler de ta mère, de ton père, de la drogue ou du Tango, reviendrait à renoncer à parler de toi. L'idée même de convoquer tes souvenirs te plongeait dans une terreur profonde."  Sans le fameux mouvement #MeToo,  jamais  sans doute, Bernardo Bertolucci... [Lire la suite]
lundi 17 septembre

KUNDUN, Mary Craig : une biographie du dalaï-lama… et de sa famille

    "Aux yeux des occidentaux, tout ce qui concerne le Tibet et les dalai-lamas parait souvent incroyablement complexe, aussi n'est il pas inutile de considérer brièvement la façon dont cette institution est née, et ce qu'elle a été amenée à représenter au fil des temps." Kundun, est la toute  première biographie du 14e dalaï-lama à mettre en perspective son histoire et celle des membres de sa famille. et on le doit à l'experte en la matière la journaliste Mary Craig.   De son enfance à la remise du... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 16 septembre

La Maison de ruines : l'israélien Ruby Namdar réussit son grand roman juif américain

   Dure année pour Andrew Cohen entre le 6 Septembre 2000 et le 18 Septembre 2001.  Nous suivons, pratiquement jour après jour , le mal être de plus en plus grand de ce professeur universitaire, juif peu pratiquant,  vivant avec une ancienne étudiante,  Ann Lee.  Tout  semble aller pour le mieux dans sa vie  mais bientôt des flash back, et des hallucinations effroyables l'assaillent , peu à peu il perd pied.  Les différents chapitres du livre portent la date du jour,  et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,