mercredi 16 janvier

Les Polaroïds- Les jolis instantanés d'Eric Neuhoff

 "Nous retournons dans nos chambres pour nouer une cravate. Au bar, Denis continue au madère. Gin-fizzpour moi. La baie vitrée donne sur le port. Pour l’instant,la piste de danse est vide. Le garçon a une veste bleuequi lui pendouille dans le dos. Il ferait un traître parfait dans une série B américaine. Un type tout seul lit attentivement la liste des cocktails. Maintenant, un coupledanse mollement le slow. L’orchestre ne se fatigue pas."  Eric Neuhoff, voilà typiquement un des critiques que j'écoutais dans le "Masque et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 15 janvier

Nouveauté poche : Les peaux rouges, Emmanuel Brault

    " J'y peux rien si j'arrive pas à laisser couler. C'est comme cela, physique, animal, un chien et un chat. Une bonne haine en conserve et y'a pas d'ouvres boites.. Plus je grandissais, pire c'était."  On n'oublie pas les poches en cette rentrée littéraire de janvier 2019 avec " les peaux rouges, sorti en grand format à la rentrée de septembre 2017. Voici un roman tour à tour troublant, drôle et grinçant d'un certain Emmanuel Brault, autour d'un personnage central pas bien sympathique, Amédée Gourd. Il faut... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 15 janvier

Manuel de survie à l’usage des jeunes filles Mick Kitson

 Entre chroniques de romans de l'hiver littéraire, vont sans doute se retrouver encore quelques perles de la rentrée littéraire de septembre 2019 sur lesquels  nous n'avons pas eu le temps de revenir à temps... En voilà en ce mardi conseil de janvier,  une illustration particulièrement percutante, avec le Manuel de survie à l'usage des jeunes filles de Mick Kitson paru en septembre dernier chez Métailié. « Je suis douée pour le calcul mental et je connais toutes  mes tables de multiplications et je suis... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 14 janvier

Vigile, Hyam Zaytoun : un puissant récit à lire le coeur battant

   "Papa a fait un infractus. J'ai appelé les pompiers. Et moi qui n'ouvre pas mes bras pour les accueillir. Leur amour doit être bien for pour qu'ils s'éclipsent comme cela, sans que je n'ai rien d'autre à dire. Oui bien fort leur amour pour que dans le lit ils repartent, sans un pleur, sans un cri." Hyam Zaytoun est une auteure française de 43 ans. Comédienne, elle joue régulièrement pour le théâtre, le cinéma et la télévision. Dans Vigile, son premier roman paru en cet hiver littéraire, elle confie son... [Lire la suite]
dimanche 13 janvier

Critique Beau livre cinéma : Plus Bebel la vie

  Avec le même ton qui fait la spécificité du magazine So Film, Plus Bébel la vie part à la découverte d'un acteur de cinéma très populaire et en même temps assez mystérieux en dehors de son personnage public. Après avoir égrené les grandes dates de sa carrière avec des anecdotes qui rappellent son caractère farceur sur les tournages et dans la vie, Plus Bébel la vie dresse une "théâtrographie"qui souligne, si besoin, que Jean Paul Belmondo, a passé de nombreuses années sur les planches. Films qu'il n'a jamais tournés,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 08 janvier

Smile;Jake, Les illusions : la littérature anglo saxonne se pare de noir !

  Le roman anglo-saxon  était très noir dans nos dernières lectures de 2018 mais cela pour notre plus grand plaisir.... 1.Smile; Roddy Doyle ( Joelle Losfled) "Je n’ai jamais vraiment touché au succès, même si en Irlande, on peut faire illusion longtemps avant que la vérité ne commence à apparaitre . » Pour les cinéphiles, le grand romancier irlandais Roddy Doyle est surtout connu pour avoir écrit  The Snapper et The Van ( dont les adaptations réalisés par Stephen Frears ont fait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 07 janvier

La nuit se lève : Elisabeth Quin ouvre l'oeil et le bon !

    “La vue va de soi, jusqu’au jour où quelque chose se détraque dans ce petit cosmos conjonctif et moléculaire de sept grammes, objet parfait et miraculeux, nécessitant si peu d’entretien qu’on ne pense jamais à lui…” J'aime beaucoup Elisabeth Quin  qui anime une des émissions les plus intelligentes du PAF  depuis 5 ans, avec son émission "28 minutes" sur Arte ( et je ne dis pas seulement cela car j'ai sympathisé l'an passé avec un de ses chroniqueurs Xavier Maudit lors d'une participation à un même... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 28 décembre

Les fureurs invisibles du cœur : le dernier grand roman de 2018 (lu en 2018)?

« Bien longtemps avant que nous ne sachions qu’il était le père de deux enfants de deux femmes différentes, l’une à Drimoleague et l’autre à Clonakilty, le père James Monroe, devant l’autel de l’église Notre-Dame de l’étoile de la mer, dans la paroisse de Goleen, à l’ouest de Cork, accusa ma mère d’être une putain. »  Impossible de ne pas vous faire partager l’incipit le plus enthousiasmant de la rentrée littéraire. En une phrase nous sommes embarqués dans un roman épique, une saga intimiste et monumentale à la fois qui... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 27 décembre

I am not your negro/ après le film le livre

"A la sortie du film I am not your negro en France en 2017, les journalistes ont été les premiers à à m'alerter : on ne trouve plus de livres de James Baldwin dans les librairies. Le peu de traductions qui existaient ont été raflées par les premiers spectateurs. C'était une bonne nouvelle et une mauvaise également."  Script du formidable film documentaire réalisé par Raoul Peck - à partir de textes et d'interviews de Baldwin, I am not your negro  qui vient de sortir en poche chez 10/18 revisite l'oeuvre de... [Lire la suite]
jeudi 27 décembre

Jeudi polar : Une étude en noir, John Harvey s'essaie avec bonheur aux nouvelles

  " S"il tolérait le karaoké occasionnel du samedi, il fuyait comme la peste les soirées quizz: quel footballeur professionnel entré sur le terrain pendant les prolongations, a marqué trois buts pendant un quart de finale de la coupe d'Angleterre? C'était génant,  quand on ne se souvenait pas correctement de son nom: Keely, Kelsen, Riley- pire lorsqu'on le reconnaissait pas et qu'un brave gars dans un élan de générosité, alcoolique insistant pour le présenter à la salle."   Alors que le personnage de Charles... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,