vendredi 27 janvier

Le mystère Charles Bronson décrypté par Arnaud Sagnard...

 « Il commence à comprendre, les gens n’attendent qu’une chose dans la vie, qu’on leur mente avec le sourire. Il l’a bien vu à la guerre, les soldats ne demandaient qu’à croire à leur propre invincibilité, à la victoire ou au retour à la maison. Á la mine, les hommes croyaient au charbon comme si c’était de l’or. Lui se tait et ne sourira pas, sauf à être un jour payé pour ça. ». Né au fin fond de la Pennsylvanie, il aurait dû être mineur comme son père ou ses frères, il aurait dû être usé rapidement et mourir jeune. Il... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 24 janvier

Jeux de miroirs : que vaut le best seller annoncé de 2017?

   Jeux de Miroirs est un livre d'un auteur roumain Eugen Chirovici  qui  sort en librairie  jeudi prochain, le  26 janvier . Le dossier de presse du livre nous le présente comme l "Evénement de la Foire internationale du livre de Francfort en 2015, qui est en cours de  traduction dans 38 pays dont les droits d’adaptation cinématographique ont été acquis par Hollywood.  Jeux de Miroirs  est  vendu comme un roman à la construction diabolique tient son lecteur en haleine jusqu'à la... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 19 janvier

Les maitres américains des nouvelles : de Raymond Chandler à Laurie Moore

  Les auteurs anglo saxons, sans doute bien plus que les européens, excellent dans l'art de nouvelles et même les plus grands romanciers s'y essaient de temps à autre avec souvent pas mal de bonheur.. Parmi les publications ou rééditions récentes de ce début 2017, un classique du genre ( Raymond Chandler) et une grande plume d'aujourd'hui sur le banc d'essai...     1. Un tueur sous la pluie; Raymond Chandler ( Folio Policier)  « La pluie tambourinait sur le capot de la Chrysler, crépitait sur la toile tendue... [Lire la suite]
jeudi 19 janvier

Le grand combat : le grand roman sur la question raciale aux USA

 "Il nous portait à bout de bras, même si nous lui avions rien demandé.Je suppose que cela le grandissait à ses propres yeux. Cependant, il ne mesurait pas les implications de son héritage. En ce temps là, nous observions notre père et nous comprenions si peu de choses. Etre conscient ne signifiait pas  seulement ingurgiter des livres obscurs à la gloire des notres. C'était  un sentiment intime, la conviction profonde  qu'il s'était passé quelque chose de grave dans nos vies." La dernière chronique littéraire... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 13 janvier

Leila Slimani, la sensation de la littérature française en 2016

  "Chanson Douce"  le fameux Prix Goncourt 2016, je l'ai rattrapé au vol à la fin d'année 2016 car si je n'ai pas pu lire l'ensemble des romans de la rentrée littéraire de septembre que j'avais prévu de lire, je ne pouvais décemment pas faire l'impasse sur ce lauréat, d'autant plus que cette année je le sentais bien mieux et plus accessible que les précédentes années.  J'avais évidemment beaucoup entendu parler  de  de Leila Slimani, avant même l'obtention de son précieux sésame qui l'a fait connaitre au... [Lire la suite]
mardi 10 janvier

Steven Boykey Sidley, notre découverte de la littérature américaine, entre Roth et Allen...

  ​Révélation des lettres américaines- qui habite actuellement en Afrique du Sud, Steven Boykey Sidley a  livré en 2016 en France deux romans publié chez Belfond qui mettent en avant son humour dévastateur et sa belle émotion, entre sens de l'absurde et réflexions métaphysiques. Grand provocateur devant l'éternel, son univers oscille entre un Philip Roth et un Woody Allen en plus contemporain.. Steven Boykey Sidley explore avec talent la crise de la quarantaine, le tout est traité avec humour, distance, profondeur... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 07 janvier

Le fleuve des brumes , un roman italien qui ne manque pas de Pô..

  "La situation ne cessait de s'aggraver. Les métérologues disaient que le salut arriverait par les vents froids de l'Est qui geleraient les montagnes et solidifieraient toute cette eau. Soneri regarda les gouttes décomposées par l'air. Le vent était vraiment levé, mais il semblait ne pas savoir quel route prendre. Il arrachait des lambeaux de fumée aux cheminées et la répandait alentour  violemment."  Le Fleuve des brumes  a été courant 2016 un des tous premiers romans écrit par la  nouvelle maison... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 05 janvier

Trois bons romans policiers français pour bien commencer l'année

  Rappelez vous si les agapes n'ont pas trop altéré votre mémoire : on avait fini l'année 2016 pour une chronique balayant l'actualité des polars avec notamment un focus sur le prochain Festival Quais du Polar qui avait plutôt bien fonctionné. On garde les bonnes vieilles habitudes et on commence la nouvelle année en vous reparlant de ce genre tellement fédérateur qu'est le roman policier avec trois critiques de polars français qu'on a lu dernièrement pendant nos vacances de Noël, avec notamment deux d'entre eux qui sont le... [Lire la suite]
vendredi 30 décembre

Colère noire : l'essai de 2016?

  "Prince Jones tué alors qu'il était dans sa Jeep Trayvon Martin est mort à cause de son sweat à capuche Pareil pour Iordan Davis c'était la musique trop fort Iohn Crawford n'aurait jamais dû toucher le fusil sur le présentoir Kajieme Powell aurait dû apprendre à ne pas être fou. Tu as appris ça pour la première fois avec Michael Brown" Ta-Nehisi Coates  est un journaliste afro-américain, la quarantaine, né à Baltimore sur la côte Est des Etats-Unis, chroniqueur pour The Atlantic  chroniqueur  à The... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 29 décembre

D'autres conseils en littérature française pour finir 2016.: Ovaldé, Vallejo, Monnery

 Dans la foulée de notre chronique dithyrambique de Sulajk de Jaenada ce matin, encore trois petites chroniques de littérature française histoire de balayer ce qui nous a plu en roman français au cours de cette année 2016 qui s'achève et dont on avait pas encore eu l'opportunité de parler :  1 Un jeune homme superflu; Romain Monnery (Au diable Vauvert)   Que la vie n'est pas simple lorsque l'on n'et plus un tout jeune homme, sans responsabilité, et que l'on n'est guère tenté par une vie d'adultes aux obligations... [Lire la suite]