mercredi 09 septembre

Une farouche liberté :Gisèle Halimi, de tous les combats!

   "C'est ce qui me fascine, chez Gisèle Halimi. Son incroyable liberté. Elle abhorre les clichés, elle refuse les diktats, elle n'entre dans aucun moule. Elle questionne et remet tout en cause . Aucune autorité ne trouve grâce à ses yeux.Et quand on lui oppose une "tradition", elle dégaine son flingue".  Annick Cojean à propos  de Gisèle Halimi dans le prologue de son livre ne tarit pas d'éloges sur  Gisèle Halimi, décédée le 28 juillet dernier et qui se raconte une dernière fois... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 08 septembre

Rentrée littéraire 2020 : les journaux intimes de la grande poétesse Deborah Levy, entre humour et émotion

   Ce que je ne veux pas savoir est le premier volet du projet de trilogie autobiographique ( qu'elle appelle living autobiography) de la poétesse, romancière et dramaturge Deborah Levy.  Dans ce qui peut ressembler à un journal intime, l'écrivaine mêle son quotidien à savoir son départ pour Majorque hors saison pour trouver le "matériau" de son prochain livre, des questionnements universels (en particulier autour de la maternité) et des rencontres (Maria, tenancière de l'hôtel qui n'est ni mariée ni mère ce... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 04 septembre

On a lu LE roman de la rentrée littéraire 2020, le YOGA d'Emmanuel Carrère

Yoga n’est paru que le 27 août dernier, soit à peine une semaine  et  ce roman caracole déjà en tête des ventes. 160 000 exemplaires du livre en tirage et en circulation; une réimpression déjà réalisée par POL, son éditeur qui se frotte les mains et un Emmanuel Carrière de tous les médias et de toutes les promos . A notre tour désormais de donner notre avis sur ce récit d’une descente aux enfers et d’une rédemption, "Le malheur névrotique, c' est celui qu' on se fabrique soi-même, sous une forme affreusement... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 03 septembre

Rentrée Littéraire : Des kilomètres à la ronde, le récit nostalgique et langoureux de Vinca Van Eecke

"Les postures je m'ne foutistes devaient bien dissimuler autre chose, ils étaient faits d'une viande qui promet ils seraient héroiques, ils seraient tragiques ou pathétiques, je n'en savais rien mais ils étaient romanesques." Dans le milieu des années 90, la narratrice du roman,  jeune fille plutôt d'origine sociale aisée- surnommée  par les membres du groupe "La Bourge"-  tente de s'intégrer à une bande de  jeunes garçons de 15 ans à peine,  qui trainent leur ennui et leur désoeuvrement dans la campagne... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 03 septembre

Rentrée littéraire 2020 : Impossible, le face à face philosophique et profond de Erri de Luca

"Impossible, c'est la définition d'un évenement jusqu'au moment où il se produit. Vous aurez beau mettre tous les zéros que vous voulez, la statistique et vous ne pouvez nier les coiencidences. Elles existent en dépit des zéros.Quantités de découverte en ont été les conséquences, et quantité de désastres."  Le nouveau roman du grand poète et romancier italien Erri de Luca commence comme un face à face entre un magistrat et un prévenu, un peu comme le Garde à vue de Claude Miller. Cet affrontement  a lieu entre ce... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 02 septembre

Au risque de la vie : le nouveau cri du coeur de Maryse Wolinski

   " A 21 ans, lors de ma rencontre avec mon amoureux, des rêves peuplaient mes jours. Désormais, Chérif, les cauchemars ne me lachent plus. Et tant d'ombres demeurent" Les  procès des attentats de janvier 2015  qui dont décimé l'ensemble des rédacteurs de de Charlie Hebdo, s'ouvre ce jour à Paris.  L'occasion de dire un mot sur ' Au risque de la vie". écrit par   Maryse Wolinsk qui i a perdu ce  7 janvier  2015, son mari, le dessinateur Georges Wolinski, à 81... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 30 août

Rentrée littéraire : Patagonie route 203 : un road trip planant et atmosphérique

"Il y eut un long silence où tous les deux se regardèrent avec un mélange de curiosité et de condescendance. Parker comprit qu’il devait suivre la logique du bonhomme s’il voulait tirer la chose au clair." Parker, chauffeur livreur mystérieux, saxophoniste et philisophe à ses heures perdues, trimballe son  camion dans une région aussi  aride,  perdue et immense que les longues plaines de Patagonie. Un secteur où il aime prendre son temps dans les petites routes secondaires de la région et aux lieux dont les noms-... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 29 août

Rentrée littéraire 2020 : «Une fille de rêve », Eric Laurrent se souvient de la starlette Nicky Soxy

   "Sa correspondance expo d'emblée l'objet de son appel : l'animateur préparait une nouvelle émission et recherchait précisemment des filles comme elle pour y figurer.Nicky sentit ses jambes se dérober sous elle. Des filles comme moi?  s'étonna t- elle . -C'est à dire ? eh bien lui répond l'assistante après un temps de réflexion , des filles qui n'ont pas froid aux yeux. " Avec son précédent roman, "Un beau début" paru aux éditions de Minuit, Éric Laurrent tirait de l'oubli une starlette complètement oubliée et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 28 août

Rentrée littéraire 2020 aux Editions Liana Levi: La cuillère entre dans l'Arène ....

Et si on continuait de parler toujours de la rentrée littéraire 2020- on est quand même super loin d'avoir écumé les 511 romans, loin s'en faut- mais en nous concentrant en ce vendredi lecture sur une seule maison d'édition,  à savoir celle des éditions Liana Levi et de leurs  deux romans français signés Négar Djavadi et Dany Héricourt? Il faut dire que  l’histoire  très agréable  d’une petite britannique qui découvre en même temps les français ainsi qu'un  secret de famille et cette  grande... [Lire la suite]
jeudi 27 août

Rentrée littéraire 2020 : Nickel Boys :BOULEVERSANT !!

  "Le jour de la rentrée, les élèves de Lincoln High School recevaient leurs nouveaux manuels d'occasion, récupérés auprès du lycée blanc de l'autre coté de la rue. Sachant où partaient leurs livres, les élèves blancs les avaient annotés à l'intention de leurs successeur : "Va te pendre, sale nègre. Tu pues, va chier."  Est ce que vous vous êtes déjà imaginé interdit de cinéma, de bus, de bar, obligé de demander la permission à votre employeur avant de changer de boulot à cause de la couleur de votre peau ?  Cette... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,