lundi 30 mars

La soustraction des possibles : l'haletant et épatant roman noir de la finance !

  "Après la réunion, plateau de fruits de mer chez Lipp, déjeuner qui s’éternise en récompense du devoir accompli. On pourra voir ce genre d’hommes boire des cocktails dès l’happy hour dans les endroits chics de la ville, Le Baroque ou Le Griffin’s Café, noeuds de cravate desserrés, visages rubiconds à l’aube du week-end. n suit le courant des fantastiques années ’80, Thatcher, Reagan, ce second souffle de l’ultralibéralisme lève définitivement le voile sur nos démocraties, l’idéal politique entamé par... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 30 mars

Les corps abstinents : Emmanuelle Richard brise les stéréotypes sur la " misère sexuelle"

   " Cette absence d'envie et de possibilité m'a concernée à un âge où je n'aurais pas songé l'être, venant par là ébranler et altérer une certitude. Les livres qui engagent l'expérience de celui qui écrit sont ceux qui m'interessent le plus à la fois en tant que lectrice et autrice, en ce qu'ils donnent à voir des chemins de pensée, un passage d'un état à un autre; en ce que le corps de l'auteur, parfois utilisé sciemment comme cobaye, ou pour le moins l'expérience tirée d'une tranche de vie accidentelle, permettent... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 27 mars

Le livre de Sarah : la géniale comédie romantique alcoolisée et masturbatoire de Scott McClanahan

       "J’ai vomi tous les souvenirs et j ‘ai vomi toutes les choses qui me passaient par la tête. J’ai vomi des baisers et de l’amour. J’ai vomi son odeur de cigarette et de chewing-gum goût tropical." Scott et  Sarah se sont connus, se sont reconnus, se sont perdus de vue, se sont retrouvés, ont fait deux enfants, puis se sont séparés… Anatomie du couple, chronique d’une séparation, journal mélancolique forcément égocentrique et tourmenté. Un professeur d’université, écrivain et poète dilettante... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 27 mars

Nouveauté poche : La guerre est une ruse, le premier volet de la formidable saga de Frédéric Paulin sur le terrorisme

    " Je pense que les militaires ont créé le GIA et que leur créature risque de leur échapper »   Zoom sur Frédéric Paulin en ce vendredi matin toujours confiné. A 48 ans, et après avoir changé de vie et tombé dans l'écriture voilà une quinzaine d'années, ce grand nom du polar récompensé par le prix des lecteurs Quais du polar – 20 Minutes, a changé de braquet il y a trois ans  avec une formidable trilogie,  qui marche dans les pas de James Ellroy .  Son roman," La Guerre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 26 mars

La Splendeur des Brunhoff : la destinée incroyable du créateur de Babar et de sa famille !

  " Il y a eu les Dumas, les Hugo, les Daudet, les Servan-Schreiber et autres. Dans certaines familles, le talent se transmet de générations en générations. Des Brunhoff, l'histoire a retenu surtout le nom de Jean, l'immortel créateur de Babar et  bien entendu de son fils Laurent qui a poursuivi l'oeuvre de son père. Pourtant c'est Jean qui vécut le plus retiré du monde. Loin du chaudron artistique et politique dans lequel étaient plongés son père Maurice, ses frères Jacques et Michel, sa soeur Cosette, son beau... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 mars

Sélection lecture polars spécial confinement : 3 trois romans policiers français qui nous font voir du pays

 Trois polars français dont un qui nous embarquent  assez loin d'un Paris qu'on connait si bien, soit dans une Polynésie loin des cartes postales dans un Los Angeles sexy et glauque ou une Bretagne légère et forcément pluvieuse . Voici donc nos  trois conseils lectures dépaysants et prenants, bref de quoi nous faire oublier le temps d'une lecture les angoisses du moment sans bouger de chez nous   1/  "Le bûcher de Moorea" de Patrice Guirao ( Pocket ; 13 février 2020)   ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 25 mars

Conseil lecture : La science de l'esquive : un polar rural et cévénol bien malin!

   « – Qu’est-ce que t’as fait ? T’es un gangster, t’as braqué une banque ? T’es un truand ? T’as tué quelqu’un ? Non de la tête.   –Pire que ça. T’imagines même pas. »  «  En réalité, il a cru pouvoir changer de direction in extremis. Il lui restait trop longtemps à vivre pour considérer que tout était foutu et ne pas tenter le pari de renaitre. Il subsistait une fenêtre de tir, une porte dérobée par laquelle se faufiler. Et même si on se trompe, même si c’est désespéré, au moins saisir... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 24 mars

Elmet de Fiona Mozley : un conte gothique façon drame social à la Ken Loach

  " Il y eut pourtant un déclencheur. Quelque chose qui se modifia dans son esprit. J'ignore si c'est l'événement lui même ou le fait que je sois impliiqué, mais il se produisit quelque chose".  Dans la région  du Yorkshire où la nature est aussi splendide que peu hostile, deux enfants,  Danny et Cathy vivent au milieu de la forêt,  avec John, leur père, un  homme , très grand, taciturne et manuel- il a construit de ses propres mains la maison dans lequel les trois vivent-  qui ... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 23 mars

"Regarde" :Hervé Commère nous livre un grand polar qui est aussi une grande histoire d'amour !

" L'amour, c'est faire la connaissance de quelqu'un qu'on a la curieuse impression de connaître depuis toujours. Personne ne me croira, personne ne m'a jamais crue. Peu importe. Je n'ai besoin d'aucun aval." Auteur de polar souvent surprenants et bien construits, dont le récent "Sauf" qui avait séduit public et critique, Hervé Commère ne déçoit pas avec sa nouvelle publication " Regarde". Une nouvelle fois, il nous surprend avec ce qui est en fait plus une histoire d'amour complexe et passionnée qu'un polar... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 22 mars

Une famille presque normale : un épatant polar suédois qui déconstruit le bonheur familial

    « Je suis indéfectiblement convaincu qu’il n’est rien de plus difficile que d’être parents. Toutes les autres relations ont une issue de secours. On peut quitter un partenaire, c’est arrivé à la plupart, quand l’amour s’épuise, quand on s’éloigne l’un de l’autre, ou quand le cœur n’y est plus. On peut laisser des amis ou des connaissances sur le bord du chemin, des membres de sa famille, même ses frères et sœurs ou ses parents. On peut les laisser et continuer sa route, s’en sortir quand même. Mais son enfant... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,