16 août 2018

Rentrée littéraire 2018 : Un road trip(pes) qui nous met KO debout !

Second roman de la rentrée littéraire en ce jour de première salve  : après un auteur confirmé il ya quelques heures, voici qu'on vous présente l'oeuvre d'un tout jeune auteur dont l'irruption est aussi soudaine que punchy..     " La vulnérable était prise d'une crise incroyable, Paris tétanisé de conscience. La guerre nouvelle génération. Pas quatorze du tout, ni trente-neuf ni rien, une nouvelle qui ne ressemble pas, qui inaugure plutôt "   « Personne ne viendra me chercher ici. J’ai disparu de... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 août 2018

Rentrée littéraire 2018 : J’aimerai André Breton : une vie vraiment surréaliste!!

    Un total de 567 romans dont 381 français et 186 étrangers sont attendus pour la rentrée littéraire d'automne,qui commence aujourd'hui 16 août.. Impossible évidemment de les lire tous, ni même la moitié, mais on s'attache depuis plusieurs semaines à en chroniquer le plus possible du moins jusqu'à la fin de l'année. On commence cette revue par une jolie surprise,  le nouveau roman de Serge Filipini, qui près de 30 ans après son 1er roman "L’Homme incendié » (Phébus, 1990), nous offre  toujours chez le... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2018

De Kubrick aux films de guerre : 5 livres sur le cinéma à dévorer cet été !

  Forcément,  quand on aime le cinéma on aime les livres sur le cinéma et l'été ne sert pas qu'à faire un premier inventaire de la rentrée littéraire qui va arriver : quoi de plus stimulant  en effet que d'emporter sur la plage les dernières publications sur le 7ème art qu'on avait pas encore eu le temps de découvrir et de passer du temps avec les plus grands cinéastes et les plus grands genres cinématographiques qui soient .. Voici donc en ce mardi conseil du mois d'aout une  petite revue de cinq parutions... [Lire la suite]
10 août 2018

Des jours sans fin : Sebastian Barry :un texte d'une beauté fracassante !

  « John Cole et moi, on s’est présenté au bureau de recrutement ensemble, bien sûr. C’était les deux ou rien, à prendre ou à laisser. L’un comme l’autre, on devait vraiment avoir l’air sans le sou. Des jumeaux. On avait pas quitté le saloon avec nos robes, alors on devait avoir l’air de vagabonds. Il venait de Nouvelle-Angleterre, où la terre de son père avait fini par s’épuiser. John Cole avait douze ans quand il est parti sur les routes. Dès que je l’ai vu, je me suis dit, un camarade. Et quel camarade. Je trouvais ce... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2018

Lettres à un jeune auteur : le professeur Mc Cann donne ses conseils d'écriture

"Chaque fois que je commence un roman, je suis persuadé que je n'arriverai jamais au bout, que je suis un charlatan et qu'on va le découvrir. Mais je continue. Quand je le termine, je suis rincé et je sais s'il est bon. Je ne veux pas que ce soit facile." 🔹Cet extrait d'une interview parue dans L'express cet été pourrait faire partie des 52 conseils, mises en garde ou encouragements présents dans Lettres à un jeune auteur, le nouveau livre paru chez Belfond  de Colum McCann, l'auteur  des Saisons de la nuit et de Et que... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 août 2018

Les garçons de l'été : le poche de l'été?

  "Je l'ai aimé. Comme je l'ai aimé, lui, ça non plus, je ne le retrouverais jamais, cet amour inconditionnel et pur qui me liait à mon ainé. Personne jamais ne m'inspirera autant d'admiration autant de volonté éperdue d'imitation et de dévouement.Il a été mon dieu- et pourquoi il ne l'aurait pas été, je connais peu de gens qui n'aient pas été fascinés par Thadée avant son accident ." Vendu comme une sorte de  "Stephen King à la française",  sur le bandeau de couverture de l'édition poche parue chez FOLIO pour cet... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2018

L'équipe de Baz'art emporte ses coups de coeur (mais pas que...) dans sa valise cet été !

Bientôt venue  pour certains membres de baz art l'heure de partir en vacances - même si aucune pause estivale bloguesque n'est prévue- et donc, de commencer à réfléchir à ce qu'on allait emmener dans nos valises...  Entre les livres reçus pour la rentrée littéraire 2018, ceux qu'on attend impatiemment d'ouvrir depuis des mois, les lectures dites "de vacances" et les coups de coeur que l'on a encore envie de lire, on sent qu'elle va être lourde, cette valise. même si elle se multiplie en 3 exemplaires ( ben non les... [Lire la suite]
03 août 2018

Ce qu’il reste Elena Varvello / Un très grand roman d’apprentissage

    « Voilà ce qu’elle a fait cette fois-là : elle m’a mis à l’abri, en veillant sur moi jusqu’au matin, jusqu’à ce que mon père, l’homme qu’elle ne cesserait jamais d’aimer, sorte. Et puis elle m’a éloigné, alors que les flammes s’élevaient, invisibles, que la maison se réduisait en cendres. » Eté 78, l’été des seize ans d’Elia, un été où tout va basculer, dans la petite ville de Ponte en Italie du Nord. Le père d’Elia a tout perdu quand la cotonnerie a fermée. Colosse aux pieds d’argile, il ne supporte pas le chômage... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2018

L’étreinte fugitive : un Daniel Mendelsohn humain tellement humain....

  Quelques mois après la sortie du superbe "Une odyssée, un père, un fils, une épopée", qu'on avait adoré  les éditions Flammarion ont eu le nez creux  de publier une nouvelle édition d’un précédent livre de Daniel Mendelsohn, L’étreinte fugitive. qu'on apprécie tout autant comme on vous le dit en ce dernier jour du mois de juillet « Lorsque vous êtes gay, vous découvrez l’ironie de bonne heure, puisque c’est elle qui vous protège de votre propre échec, c’est elle qui vous permet... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2018

#jeudipolar Sauvez-moi: Un Expert qui manque cruellement... d'expertise !!

Depuis quelques années maintenant,  Jacques Exert, ancien producteur homme de télé et de radio,  qu'on a souvent défendu sur ce blog,   n'a cessé  de confirmer de livre en livre son statut incontesté de maitre du thriller, plus encore qu'un Michel Bussi ou un Maxime Chattam, aux plumes moins subtiles. Bon, malheureusement en cette année 2018 il revient aux affaires avec un polar qui a nettement moins convaincu un Michel qui n'avait encore jamais lu la prose de Jacques et qui a eu un peu de mal avec... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :