mardi 11 mars

Deux très beaux romans avec plein de prénoms dans le titre!!

 Parmi nos belles découvertes littéraires de ces dernières semaines, figurent deux livres qui n'ont pas grand chose en commun, à part leurs titres qui voient s'accoupler deux prénoms différents l'un avec l'autre. Comment ca, c'est un peu tiré par les cheveux comme point communs? Bon, ok, je vous l'accorde, mais par contre, croyez nous lorsqu'on vous dit que ces livres valent vachement le coup....(la première chronique est écrite par Michel, la seconde vient de moi) 1. Gaston et Gustave;  Olivier Frébourg ( Folio) Pour... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 10 mars

Last Exit To Brooklyn : 50 ans et pas une ride!!

De la littérature à l’estomac, un livre organique qui sue, glaviote,suinte et même pire, Hubert Selby jr avait 36 ans lorsqu’il publie « Last Exit to Brooklyn ». Six ans à frapper sur sa machine à écrire, six ans qu’il en bave, transpire et même pire, pour lui l’écriture est une question de survie car il est lui-même un survivant. Né en 1928, il contracte la tuberculose à 18 ans, les médecins lui annoncent qu’il n’a plus que deux mois à vivre, après l’ablation d’une partie des poumons il reste quatre années à l’hôpital... [Lire la suite]
lundi 03 mars

Sylvie Testud & Michael Cimino : comment tenter de tourner un film contre vents et marées...

Quoi de commun entre Michael Cimino, réalisateur maudit d'Holywwod, porté aux nues avec Voyage au bout de l'enfer, puis jeté aux loups avec son film d'après et Sylvie Testud, actrice écrivain français lyonnaise, à part peut-être, pour le cinéphile lyonnais que je suis, leurs venues régulières au Festival Lumière? Réponse : un même rapport compliqué aux producteurs et financeurs du cinéma, et une même difficulté à tourner un film, comme tout cela est raconté dans deux livres parus récemment et que nous avons lu tout aussi récemment... [Lire la suite]
mardi 25 février

Les mémoires hurlantes de Philippe Druillet

  Philippe Druillet, pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parler, c' est le maitre rénovateur de la bédé de science-fiction d’après 1968 , « Les 6 voyages de LoneSloane » sa première publication est un livre monument qui reste dans le cœur de tout amateur de S.F. Dessinateur ,peintre ,sculpteur, plasticien, décorateur il est reconnu mondialement par les plus grands, Georges Lucas le prend au téléphone, il tutoyait Ray Bradbury et depuis quarante ans les illustrateurs japonais  pillent allègrement son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 23 février

La Mémé de Philippe Torreton est aussi un peu la notre..

Denis Podalydès, Sylvie Testud, Charles Berling, et même Francis Huster (cherchez l'intrus :o)): le nombre de grands comédiens français, et notamment ceux qui jouent au théâtre, qui s'essaient à la littérature est sans cesse grandissant.Peut-être est ce du à cette habitude d'être confronté avec de grands textes qui leur donnent envie, souvent avec succès de passer le cap.... Quoiqu'il en soit, en cette rentrée de début 2014, cela se vérifie encore plus avec notamment Mémé, la 3ème oeuvre littéraire (il avait auparavant écrit... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 20 février

Qui n'a jamais révé de voir les écrivains au travail?

    Un beau livre dessiné qui parle d’écrivain  « au travail » voilà un objet littéraire étonnant. Géraldine Kosiak, illustratrice lyonnaise, s’interroge : comment les écrivains qu’elle aime se mettent-ils au travail ? Formidable manière de lutter contre la page blanche. Comment les écrivains se mettent-ils au travail ? Géraldine Kosiak tente de répondre à cette question, évoquant leurs dossiers préparatoires et leurs brouillons ; et puis leurs voyages, leurs rêves. Les écrivains... [Lire la suite]

vendredi 14 février

Quand la littérature et Cupidon font bon ménage...

 Aujourd'hui jour de Saint Valentin, et si on parlait d'amour à travers non pas le cinéma, comme je l'ai fait les deux dernières années, mais plutôt à travers la littérature? En effet, vous devez maintenant le savoir,  j'adore le cinéma- et la chanson française- qui parlent d'amour, de relations de couple, de sentiments, et logiquement, je devrais tout autant aimer les livres qui traitent le même thème ... Sauf que je ne saurais expliquer pourquoi, je suis rarement convaincu par les romans d'amour, qui soient, ont tendance... [Lire la suite]
jeudi 13 février

Barbe Bleue :Du (très) bon Nothomb!!

Avec la sélection du coup de coeur des blogueurs du Livre de Poche du mois de janvier (j'accuse un peu de retard à l'allumage ce mois ci, mais je devrais me rattraper avec le prochain), j'ai choisi un roman d'un auteur belge qui fait parler d'elle tous les ans et qui continue, avec une bien belle constance, à truster les tops de vente à chacune de ses parutions, je veux bien sûr parler d'Amélie Nothomb. Amélie Nothomb, j'ai beaucoup aimé ses 2-3 premiers romans, notamment son tout premier "Hygiène de l'assassin". J'étais, comme... [Lire la suite]
mardi 11 février

Quand nous étions révolutionnaires, Roberto Ampuro

Le héros et narrateur, jeune révolutionnaire chilien condamné à l’exil en RDA par la dictature de Pinochet, tombe amoureux de la fille du procureur de la république Cubaine, alors qu’elle est étudiante à Leipzig. Il accepte de la suivre à Cuba pour fonder une famille.   «  L’amour peut être très beau mais rien n’est plus beau que la révolution »,  habité par un idéal révolutionnaire, le jeune homme est persuadé d’arrivé en terre promise . Hélas la réalité va vite rattraper notre pauvre héros, le monde selon... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 03 février

"Homme cherche femme et autres histoires d'amour", un recueil "rich" de nouvelles hilarantes!!

J'ai quand même la nette impression que les médias traditionnels nous parlent beaucoup plus de l'actualité littéraire française que l'étrangère, même pendant la rentrée de janvier, une saison pourtant où les prix littéraires, qui parasitent quand même pas mal la promotion des livres de septembre à décembre, sont bel et bien derrière nous. En effet, alors que je sais tout ou presque des derniers romans de Régis Jauffret, Marc Lambron, Faiza Guene, David Foenkinos, et d'autres encore pour voir leurs noms un peu partout dans mes... [Lire la suite]