15 octobre 2011

Le coup de griffe version livre : Pièce rapportée d'Hélène Lenoir

Pourquoi seulement opposer mes "coups de griffe du samedi" à des films? C'est vrai quoi, la littérature aussi peut produire son lot des déceptions, et notamment  dans les livres de cette rentrée littéraire. En effet, au jour d'aujour'hui, des 5 livres que j'ai lu et chroniqué  sur ce blog à l'occasion de cette rentrée littéraire, la majorité (3 sur 5) ne m'ont pas vraiment emballés, et dans ces 3, je classe ce livre d'Hélène Lenoir, intitulé Pièce rapportée , dont j'avais pourtant lu quelques bonnes critiques, notamment... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 octobre 2011

Deauville entre les planches de Roland Sadaune

Vincent Beguin, l'adminsitrateur du site Les agents littéraires m'a contacté dernièrement pour me dire qu'il avait pensé à moi un matin en découvrant son carton de nouvelles arrivées littéraires . En effet, dans ce carton, figurait un roman policier qui prenait pour décor le festival du film américain à Deauville. Un roman qui a le cinéma en toile de fond, cela ne peut effectivement qu'aiguiser ma curiosité,  d'autant plus que le Festival de Deauville, j'y suis déjà allé il y a plus de 10 ans, ne logeant certes pas dans le... [Lire la suite]
10 octobre 2011

Intrusion : Polar japonais et mise en abyme

       En février  de cette année, j'ai eu le plaisir, grâce au site Babelio ,  d'être sélectionné pour faire partie des 40 membres du jury Seuil Policiers. Et quasi en même temps, j'avais aussi la grande chance d'être admis au sein du prix du meilleur polar de Points, qui est en fait la version poche des livres seuils. Et comme entre décembre  2010 et février 2011, j'avais également fait partie du festival du  prix quai du polar, autant dire que cette année 2011 a pour moi été... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 octobre 2011

De biens mémorables souvenirs...

Dans la littérature française contemporaine, les auteurs qui possèdent un style vraiment bien à eux, autrement dit une écriture  reconnaissable dès les premières pages, se comptent sur les doigts de la main. Pour moi, David Foenkinos fait assurément partie de de ce cercle fermé. Et, de plus en plus, il va falloir à  apprendre à écrire l'orthographe de son nom correctement (ce dont j'essaie de m'acquitter avec prudence dans ce présent billet.) Certes, le ton de son dernier roman se veut résolument plus sombre, plus sérieux... [Lire la suite]
03 octobre 2011

Hiver de Mons Kallentoft :le froid et l'effroi

Aprés Hypothermie, (et en préférant oublier le détour par le polar français), le Grand Prix du Polar de Points, auquel je participe, nous ramène sur les contrées du polar du Nord, plus précisemment du polar suédois. Mais il ne s'agit pas d'un livre  d'Heming Mankell, un des seuls auteurs de polars scandinaves que je connaisse, mais d'un roman policier, Hiver, écrit par un auteur finlandais dont je n'avais personnellement jamais entendu parler, Mons Kallentoft. Et pourtant ce Mons Kallentoft a déja, depuis ce roman sorti chez... [Lire la suite]
30 septembre 2011

Le jour où j'ai interviewé Eric Emmanuel Schmitt

Même si , à mon âge, (que désormais tout le monde connait depuis mon billet de lundi) , j'ai fait le deuil de  concrétiser mon rêve de gosse de devenir journaliste culturel (oui je sais, les autres garçons c'était cosmonaute ou pompier), je ne perds pas une occasion d'emprunter, d'une façon ou d'une autre, les habits de cette profession et de jouer à faire comme si j'en étais un. Aprés blogueur et membre de différents jurys littéraires, j'ai tenté une nouvelle expérience en la matière en postulant, la semaine passée à une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:27 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 septembre 2011

Le Mystère Mazarine Pingeot

Mon titre vous interpelle? Ben, quoi, elle ne vous intrigue pas Mazarine Pingeot? Je ne parle pas forcément du mystère de ses origines, dévoilé il y a près de 20 ans, puisque tout le monde sait qu'elle est la fille illégitime d'un fameux François M.. Non, dans ce billet, je veux tenter de comprendre, pourquoi, depuis maintenant 5 ans, Mademoiselle Pingeot sort régulièrement des livres, dans l'anonymat le plus complet, alors même que ses premiers romans provoquaient une effervessence médiatique assez incroyable. En effet, je suis... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 septembre 2011

Mortelle hotesse: quand un auteur m'interpelle

Cela fait maintenant près de 6 mois que j'ai commencé ce blog, et sans que le nombre de mes visiteurs ne décolle vraiment; de temps en temps, un mail ou un contact quelconque te démontre que ma notoriété, toute relative soit-elle, est quand même un tout petit peu importante qu'au début de cette aventure. Ainsi, en pleine torpeur estivale, j'ai reçu un mail d'un certain Bernard Pasobrola, écrivain de son état qui m'interpellait pour me parler de son nouveau polar, Mortelle Hotesse qu'il venait de publier.   Lorsque je lui ai... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 septembre 2011

Partie commune: une des jolie surprise de la rentrée littéraire

Pour inaugurer cette prolifique rentrée littéraire 2011-et participer à la même occasion au challenge 1% rentrée littéraire proposée par Hérisson- , j'ai choisi  un livre passé assez étrangement totalement inaperçu. Il faut dire que chaque année, c'est la même rengaine:  exception faite d'une dizaine de livres, la plupart du temps édité par les plus grosses maisons d'éditions, dont la presse nous rabache les oreilles- à juste titre ou pas- les autres sortent dans un anonymat plus ou moins relatif. Heureusement que... [Lire la suite]
09 septembre 2011

La ronde des innocents: un frère et passe

Si j'ai l'habitude de défendre assez ardemment la chanson et le cinéma français, par rapport à la production étrangère, et notamment anglo/ saxonne j'avoue  trouver  généralement que les romans français, tous genre confondus, n'arrivent pas à la cheville des romans étrangers, et là encore, particulièrement des américains. Et malheureusement, ce n'est pas le Prix du meilleur polar Point à laquelle je participe cette année qui va me faire changer d'avis. En effet, sur les 9 titres composant cette sélection, un seul était... [Lire la suite]