samedi 04 janvier

Concours Nina Wu : des places à gagner pour voir le nouveau film de Midi Z !

  Né en Birmanie en 1982, Midi Z vit à Taïwan depuis l’âge de 16 ans. "Nina Wu", qui sort en salles le 8 janvier prochain,  est son 5ème long métrage de fiction, mais, jusqu’à présent, seul son film précédent, Adieu Mandalay, avait eu droit à une sortie en salles dans notre pays.  La véritable scénariste  de "Nina Wu "est l’actrice principale du film, Wu Ke-Xi, laquelle, profondément marquée fin 2017 par l’affaire Weinstein, a repris une ébauche de scénario écrite en 2016 pour aboutir à l’histoire... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 03 janvier

Les joyeuses et déjantées Confessions de Philippe Katerine

  Philippe Katerine nous a offert un fin d'année dernière un nouvel album qui enfonce le clou d'une discographie entièrement guidée par l'absurde, sans être pour autant dénuée de sous-textes plus sérieux par rapport à notre société. Après s'être un peu perdu dans des projets particulièrement abscons, on retrouve dans ces "confessions" la réussite de son plus grand succès" Robots après tout". Les 20 chansons qui garnissent Confessions (comprenant notamment  deux courts interludes) oscillent... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 03 janvier

Les 8 bonheurs du chat : Les yeux des chats , miroirs de nos âmes ?

  "Prendre une tasse de thé dans le jardin et regarder les chats jouer,s’ébattre, humer les fleurs, poursuivre les papillons, ou juste s’étirer au soleil,méditer ou somnoler. Ils savent instinctivement quand jouer, se reposer et sedétendre. À l’inverse de beaucoup d’entre nous, ils ne se laissent pas envahirpar la distraction.J’adore les regarder jouer et se reposer. Cela me détend. J’ai appris que lesmoments où nous avons le plus besoin de nous détendre sont justementceux où la pression monte sans nous laisser ce temps de... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 03 janvier

Au cinéma : La sainte famille/ Louis-Do de Lencquesaing

Le comédien Louis-Do de Lencquesaing, second "couteau "du cinéma français semblait cultiver les rôles poisseux  de personnalités peu recommandable du père pédophile de   Polisse » de Maïwenn ou client opiomane d’une maison close dans « L’Apollonide " avant de passer à la réalisation en 2012 avec " Au Galop" où il se donnait au passage un rôle plus important et plus nuancé que ses second rôles; exception faite du rôle  du producteur Humbert Balsan dans le film « Le père de mes enfants ! »,qui le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 03 janvier

#colineserreau : la réalisatrice de Trois hommes et un couffin se raconte à sa manière

   Actrice, metteuse en scène au théâtre et à l’opéra, auteure de pièces et de scénarii, réalisatrice de cinéma (« Mais qu’est-ce qu’elles veulent ? », « Trois hommes et un couffin », « La belle verte », "Saint jacques la mecque," « La Crise »)   comédienne, clown, trapéziste, musicienne et musicologue, écrivain, Coline Serreau est une artiste aussi prothéiforme que talentueuse. Dans ses films les plus connus, on reconnait évidemment une capacité de la... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 03 janvier

Théâtre à Lyon/ Françoise par Sagan : Caroline Loeb, loin de la ouate...

Un des premiers grands événements théâtraux lyonnais de l'année, c'est assurément le spectacle "Françoise par Sagan" qui se jouera à la comédie Odéon,  avec une première représentation le mardi 7 janvier 2020 à 21h. Un seule en scène mis en scène par Alex Lutz, avec Caroline Loeb qu'on vous présente sans plus attendre . À partir des textes de ses interviews publiés chez Stock, « Je ne renie rien », Caroline Loeb tisse un monologue dans lequel l’auteure de « Bonjour Tristesse »... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 03 janvier

Coup de coeur littéraire fin 2019: Ordinary People, Diana Evans

Troisième roman de Diana Evans, "Ordinary People" est sorti en librairie le 11 septembre. Son roman  décrit, à travers deux couples quarantenaires les failles et les errances d’hommes et de femmes issus d’une classe moyenne dont le pouvoir d’achat en baisse offre peu de perspectives. Sur le bandeau du livre, Diana Evans est comparée à Tolstoï et Dickens. N'étant lectrice ni de l'un ni de l'autre, je ne me lancerai pas sur cette piste. Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai été bluffée par l'analyse au scalpel du... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 05:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 02 janvier

Top 10 des films 2010/2019..

On en finit avec les tops et classements avec Nos 10 meilleurs films de la décennie écoulée -sans ordre précis :  Moonlight – Barry Jenkins      Mommy – Xavier Dolan Vice-versa – Pete Docter Birdman- Anjelandro Inarritu  La Vie d’Adèle : chapitres 1 et 2 – Abdellatif Kechiche  Carol- Todd Haynes   Douleur et Gloire- Pedro Almodovar 120 battements par Minute- Robin Campillo  Les Biens aimés- Christophe Honoré  Her – Spike Jonze
Posté par Bazaart à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 02 janvier

Sortie Cinéma: l'extraordinaire Voyage de Marona (critique + concours twitter)

Marona est une jeune chienne qui, après avoir été percutée par une voiture décide de se repasser le film de sa vie, allongée là, sur le bitume, sous les cris de sa maitresse...   L’animation est un médium sans limite qui se replie pourtant assez souvent sur certains codes et modes de narration, certaines grammaires visuelles plus ou moins classiques héritées du cinéma en prise de vue réelles. Parfois cependant, un artiste, un auteur, comme Anca Damian avec son Extraordinaire voyage de Marona qui sort mercredi... [Lire la suite]
jeudi 02 janvier

Festival Les Incontournables d’UGC pour voir et revoir les films qui ont marqué l’année 2019

  Comme pour la rentrée de septembre, la nouvelle année est souvent l'occasion  pour les gros exploitants d'organiser des festivals et des retrospectives mettant en avant les films des mois et années à venir Tout premier à se mettre en place, les incontournables d'Ugc se dérouleront du 8 au 14 janvier 2020 et dans ce cadre, UGC mettra à l’honneur les films ayant marqué l’année 2019, et ce, au tarif incroyable  de 3,50 €! L'occasion de voir et revoir, dans les cinémas UGC, les films qui ont marqué l’année 2019 et de... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,