17 juin 2012

Le point sur mes concours.... du dimanche et des autres jours!!!

Je ne saurais trop expliquer quelles en sont les véritables raisons, mais ce n'est pas la première fois que j'assiste à ce phénomène en organisant un jeu concour :le tout dernier jour du concours, se précipitent un certain nombre de participants qui ne s'étaient pas mnaifestés avant. Ainsi, pour mon concours du DVD Après Béjart, j'ai eu la surprise de voir arriver sur la seule journée d'hier 5 participants en plus (plutôt des habitués d'ailleurs) , ce qui a fait 13 passionnés ou non de danse qui ont joué à mon concours. Merci... [Lire la suite]

16 juin 2012

Trust: Ross gagne ses galons de cinéaste

Sorti en tout début d'année, un film avait piqué ma curiosité, à tel point que j'en avais parlé dans ma sélection de la semaine du 18 janvier.  Jugez en plutôt vous même : un film réalisé par David Schwimmer, alias Ross dans Friends, et qui traite d'un sujet supra casse gueule : les risques de pédophilie liées à internet, ca vous titillerait pas un peu non plus, non?.  Je suis obligé de préciser immédiatement le statut du réalisateur car on peut affirmer sans se tromper que,jusqu'au restant de sa  vie,  et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juin 2012

Pourquoi "De rouille et d'os" m'a (un peu) déçu...

Je vous le disais à l'occasion de mon article sur Hugo Cabret, j'ai retrouvé depuis quelques années mon âme d'enfant, et d'ailleurs, je pousse le mimétisme en étant aussi pénible qu'un gamin : quand je veux quelque chose, je le ressasse jusqu'à plus soif, pour un résultat souvent décevant, une fois que j'ai eu ce que j'ai voulu .  Prenons par exemple, De Rouille et d'Os, le dernier film de Jacques Audiard. Je vous ai certainement un peu fatigué, lors de la rédaction de mes billets sur le festival  de Cannes, et même avant,... [Lire la suite]
14 juin 2012

Chic, je fais partie du jury du roman Fnac

Depuis quelques temps, vous avez du remarquer que je chroniquais beaucoup moins de livres qu'auparavant sur ce blog. Plusieurs raisons expliquent ce manquement : manque de temps, tendance à privilégier le cinéma (moins contraignant que la lecture), sans oublier une raison moins évidente et plus heureuse : ma présence à un nouveau jury littéraire. En effet, autant l'année passée, les tous premiers billets de mon blog coeincidaient avec une multiplication de candidatures dans les jurys de livres (Jury Quai du Polar, Jury points du... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 juin 2012

La Clinique de l'amour: La comédie de l'été 2012??(places de cinéma à gagner inside)

La Clinique de l'amour, je vous en ai  déjà parlé, et même très récemment. Il faut dire que ce film qui sort maintenant dans tout juste 15 jours, est diablement excitant et pourrait donner un bon coup de fouet à la comédie française traditionnelle qui a tendance à ronronner quelque peu. Après le succès d'estime rencontré par son premier film Grégoire Moulin contre l'Humanité, qui était déjà un peu déjanté, le comédien-cinéaste Artus de Penguern va encore plus loin en prenant modèle sur les films oh combien cultes des... [Lire la suite]
12 juin 2012

Quand je serais petit: Chapeau, Monsieur Rouve!!!

Demain, contrairement à tous les mercredis, je ne me livrerai pas à ma sélection habituelle des 3 films que j'aimerais voir cette semaine. D'une part, parce que j'ai prévu un autre billet et je ne vais pas  quand même vous en pondre plusieurs par jour, et d'autre part, car le seul film qui me faisait vraiment envie, j'ai eu la chance de le voir avant sa sortie. En effet, il y a maintenant quinze jours de cela, j'ai eu le privilège d'assister à une projection, et en présence de son réalisateur s'il vous plait. Cette... [Lire la suite]

11 juin 2012

John Lennon sous toutes les coutures...

Je ne suis pas certain que ca soit encore le cas pour les adolescents d'aujourd'hui, mais, à mon époque, dès que la question musicale arrivait sur le tapis, on nous sommait derechef de prendre parti entre les deux groupes mythiques du de l'histoire du rock, en nous posant la sempiternelle question: "et toi, tu es plus Stones ou plus Beatles?". Bon, comme vous devez le savoir, si j'ai au départ plus d'affinités avec  chanson française, et si, par ailleurs, je ne suis pas vraiment le garçon le plus rock n' roll qui soit au monde,... [Lire la suite]
10 juin 2012

Des DVD à gagner pour les fanas de danse!!!

Après des places de ciné (encore bientot à l'honneur, si tout va bien), des places pour des expositions et pour des spectacles, sans oublier des bouquins, ce dimanche, c'est le grand retour des DVD à remporter sur mon blog. Et, cerise sur le gateau, je fais gagner à deux d'entre vous un DVD d'un documentaires sorti en salles et que j'ai déjà chroniqué sur mon blog. Il s'agit du DVD sur le ballet Maurice Béjart après sa mort, et le titre s'appelle en toute logique Après Béjart, le coeur et l'ouvrage, et il est réalisé par Arantxa... [Lire la suite]
09 juin 2012

Sur la route...oui, mais laquelle exactement?

L'histoire : New York, fin des années 1940. Sal Paradise (Jack Keourac) mène une vie d’étudiant bohème, ponctuée par les soirées-beuveries entre copains, les phases d’écriture plus ou moins intenses et par l’arrivée de son maigre chèque d’ancien combattant en fin de mois. Jusqu’au jour où son ami Carlo Marx (Allen Ginsberg), lui présente une de ses vieilles connaissances, un fou furieux nommé Dean Moriarty (Neal Cassady). Nerveux, sec, en perpétuel mouvement, doté d’une aura extraordinaire et d’un bagou non moins stupéfiant, Dean a... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juin 2012

10 jours en or: Dubosc sur les pas de Coluche?

En visionnant le DVD de 10 jours en or, le premier long métrage de Nicolas Brosette dans lequel Franck Dubosc tient pour la première fois un rôle sérieux, celui d'un VRP solitaire et un peu blasé de tout, et qui va faire tout plein de rencontres inattendues, dont celle d'un petit garçon métis de 5 ans dont la mère, sans papier, a du quitter précipitament quitter la France, je me suis interrogé sur la nécessité pour ces acteurs comiques de prendre absolument un virage plus dramatique dans leur carrière en essayant de trouver LE rôle... [Lire la suite]