24 mai 2012

Hugo Cabret : bien plus qu'un simple film pour enfants

Commençons mon billet sur Hugo Cabret, le dernier film de Martin Scorsese, sorti à Noël dernier (et qui est sorti en DVD depuis le 14 avril, distribué par la Metropolitan Filmexport”) par un peu de science-fiction: imaginons par exemple qu'il soit sorti, non pas en décembre 2011, comme ce fût le cas, mais 10 ans plus tôt. Auquel cas, il y a fort à parier que j'aurais un peu tiqué. En effet, Scorsese avait beau être à l'époque un de mes réalisateurs fétiches, comme nombre de cinéphiles, le fait que ce film soit vendu comme une oeuvre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 mai 2012

Petit bilan du festival de Cannes à mi parcours : la France à l'honneur?

Je ne vais évidemment pas jouer les mythomanes et prétendre que je suis en direct de la Croisette me faire le plein de films, puisque personne ne me croirait. Mais, comme depuis mercredi dernier, et comme tous les ans, je baigne tellement dans l'ambiance cannoise, en guettant le moindre tweet, le moindre article de la presse écrite ou la moindre émission de radio et de télé, je pense être capable de faire un petit bilan après une semaine de compétition, en sachant évidemment, qu'au moment où je ponds ce billet, il reste encore de gros... [Lire la suite]
22 mai 2012

Ici bas: un drame religieux sous l'occupation

Fin 1943, sous l’Occupation. Soeur Luce, une religieuse exemplaire, est infirmière à l’hôpital de Périgueux. La rencontre d’un aumônier, Martial, passé dans les rangs du maquis, bouleverse son existence. De l’amour du Christ à celui d’un homme, Soeur Luce vit une passion pour laquelle elle finit par quitter le couvent et ses soeurs. Jean Pierre Denis est un de ces cinéastes rares, dont les films ont pourtant été très bien acceuillis par la presse et le public, mais qui prend généralement beaucoup de temps entre deux tournages. Il... [Lire la suite]
22 mai 2012

L'Europe fête son printemps sur Lyon

Lundi soir dernier, j'ai eu la chance de passer un bon moment en tête à tête (mais un vrai, pas comme la fausse soirée avec Elie Semoun) avec un homme qui compte sur la scène théâtrale locale, Renaud Lescuyer. Breton d'origine, Renaud Lescuyer est un comédien et metteur en scène de théatre qui est devenu depuis 2008 délégué général d'une association, Europe et Cie, dont le but est de promouvoir le dialogue interculturel sur tout le territoire européen, et de favoriser la mobilité des artistes et des projets dans le domaine des... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2012

Concours cinéma "Maman" : les résultats

Mine de rien, j'avais hier matin 3 concours qui couraient en même temps sur mon blog, cela faisait un peu beaucoup et j'avais donc tendance à me perdre un peu entre les 3 (n'est ce pas, mylittlediscoveries?). Heureusement, un s'est terminé hier soir à minuit, il sera donc un peu plus facile pour moi ,et  sans doute pour vous d'y voir clair. Ce concours, c'est celui pour gagner des places de cinéma pour le film Maman avec Josiane Balasko et Mathilde Seigner en tête d'affiche. Vous avez été assez nombreux, en 2 jours à... [Lire la suite]
21 mai 2012

Madonna est-elle une grande réalisatrice?

Bon, voici l'exemple type de question dont la réponse est incluse dedans....C'est vrai, quoi, si nous, en France, Johnny Halyday ou Francis Cabrel (pour prendre des chanteurs à la notoriété équivalente à Madonna) s'essayait à la mise en scène de fictions cinématographiques , il y aurait pas mal de réticence et d'a priori sur leurs potentiels  à tort ou à raison. Mais aux USA, où il paraitrait, que, contrairement en France, les étiquettes sont plus faciles à décoller pour un artiste, on voit pas mal de chanteurs s'improviser... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mai 2012

Des DVD de la collection guerre et histoire à gagner

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, depuis que je suis tout petit- normal vu combien j'aime fréquenter avec assiduité les marchands de journaux,-je suis souvent attiré par l'arrivée d'une nouvelle collection lancée par un organe de presse. Par là, je veux évidemment parler de ce genre de collections mis en avant par votre kiosquier préféré, qui propose, à un prix souvent extrement compétitif, le premier numéro avec un DVD et un livret d'accompagnement. Des collections Western aux films avec De Funès, j'ai souvent... [Lire la suite]
19 mai 2012

This must be the place : un voyage qui ne tient pas la route

Alors que l'édition 2012 du festival de Cannes bat son plein, j'aimerais revenir dans ma rubrique des 'coups de griffe du samedi" sur un film présenté en compétition officielle du dernier festival de Cannes, This Must Be the place, réalisé par Paolo Sorentino, récompensé a quelques années  auparavant lors d'une autre édition du fstival pour son pamphlet politique Il Divo. Ce film m'intriguait pas mal, car il avait divisé les festivaliers en deux catégories, ceux qui avaient été totalement emportés par le coté méditatif de ce... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:01 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mai 2012

Encore une nuit de merde dans cette ville pourrie : tout est dans le titre!!

Nick Flynn n'avait pas connu son père. Ce dernier écrivain sans oeuvre un brin mythomane, menait une vie de bohème, tandis que son fils, lui-même apprenti poète, traversait une jeunesse instable. Jusqu'à leur rencontre dans un asile pour SDF de Boston. Les souvenirs affluent alors, en désordre, à l'image d'un roman familial chaotique, mais aussi d'une médiation poétique sur la filiation. Sans apitoiement, dans une langue fulgurante, Nick Flynn use tour à tour de toutes les formes littéraires pour cerner enfin la mythique figure... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 mai 2012

Guignol, le seul et unique gône de Lyon

Un des emblêmes de Lyon, situé quelque part entre la Cervelle de Canut (bof), Paul Bocuse, les traboules, Florence Foresti et quelques autres spécificités bien lyonnaises, c'est bien évidemment ce cher Guignol. Cela dit, avant de venir sur Lyon, j'ignorais que les lyonnais revendiquaient totalement la paternité de Guignol. C'est vrai, quoi, pour moi, ce Guignol, que j'allais voir dans les travées du Jardin d'Acclimation, c'était forcément un vrai petit titi parisien. Or, en mettant un pied dans la capitale des Gaules, on n'a... [Lire la suite]