24 août 2011

Morse, un film aux dents longues..

Contrairement aux livres, je ne fais pas partie d'un jury qui me permettrait d'aller piocher dans des univers dont je ne suis pas habitué (quel dommage!). Du coup, je m'impose moi même cette petite contrainte, à savoir tenter de voir des classiques de genres de cinéma vers lesquels je n'ai pas d'affinité particulière. Le film d'horreur, et son sous genre, le film de vampires font incontestablement partie de cette catégorie. Que ce soit le Dracula de Coppola ou la saga Twilight qui a tant plu aux adolescentes ( ah Robeerrrrrt), je... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 août 2011

Les Schtroumpfs, un film schtroumpfement....euh Schtroumpfs

Après Hop,  la chaleur retrouvée du mois d'août lyonnais nous a imposé , à moi  et à mon fiston de 5 ans, une nouvelle séance de cinéma. Grand seigneur, je lui ai laissé le choix entre les différents films d'animation présents à l'affiche. Et Monsieur a choisi Les Schtroumpfs. Vu qu'il est comme son père, et que tout ce qui a un moteur et qui roule  ne l'intèressent guère, il n'a pas choisi Cars 2,  et je lui en sait gré. En revanche, j'aurais quand même préféré qu'il choisisse Les contes de la nuit, mais le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 août 2011

Dans la brume électrique : Tavernier dans le bayou

Je vous l'ai dit trés récemment: j'aime le polar, mais j'ai de grosses lacunes dans les auteurs phares de ce genre littéraire. Par exemple, je n'ai jamais lu un seul livre de James Lee Burke, pourtant considéré comme un grand maitre du roman noir américain, avec notamment son personnage fétiche, le shérif Dave Robicheaux oeuvrant en Louisiane, ce qui confère une athmosphère particulière à ses romans. Cette atmosphère typique de la Nouvelle Orléans, est en tout cas trés prégnante dans l'adaptation cinématographique d'un des romans de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 août 2011

Qui veut devenir un "winner né"? ( concours inside)

Dans mes toutes premieres chroniques de ce blog, je vous disais tout le bien que je pensais du roman policier Losers- nés que j'avais eu l'occasion de découvrir avec un jury littéraire, celui de Seuil Policiers (à ne pas confondre avec celui de Points, même si les deux appartiennent à la même maison mère). Ce roman n'a hélas pas connu un grand succès  à sa sortie en France en mars dernier, et pourtant son auteur est renommé dans son pays natal, les Pays Bas, et ce livre est absolument irrésistible de drôlerie et de cocasserie. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:33 - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 août 2011

Le coup de griffe de samedi: Mickael Youn au cinéma

Alors, aujourd'hui, pour l'ensemble de son oeuvre, un peu comme on attribue un césar d'honneur, je donnerais un coup de griffe à l'acteur Mickaël Youn, même si, paradoxalement, c'est en regardant à la télé son moins mauvais film, Fatal que j'ai eu envie de le lui décerner. Oui, je  le reconnais en toute objectivité: Fatal, cette histoire brodée autour de son personnage culte, Fatal Bazooka, connu pour l'illustre et superbement spirituel chanson Fous ta Cagoule, m'a quand même fait déclenché 4 ou 5 rires francs et spontanés. Il... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 août 2011

La Piel que Habito: Almodovar ne manque pas de peau (ni de talent)

Même si les critiques étaient loin d'être toutes favorables lors de la présentation du film en sélection officielle de Cannes, d'où il est  d'ailleurs reparti totalement bredouille, je n'ai pas attendu longtemps, puisque j'étais présent à la toute première séance du mercredi de sa sortie, pour aller voir le nouveau film de Pedro Almodovar, La Piel que Habito (traduction littéralle: "la peau qui m'habite"). Et pourquoi, me diriez vous? Tout simplement parce que pour moi, cet auteur se situe tout en haut de mon panthéon personnel,... [Lire la suite]

18 août 2011

Hypothermie, un des maitres du polar du Nord dans la sélection Points

Allez, je suis chic, et m'octroie une nouvelle confidence en ce jeudi matin du mois d'août : savez-vous que  je me suis mis assez tard à la découverte de la littérature  policière (à part Agatha Christie, dont j'ai dévoré toute l'oeuvre à l'adolescence)?  Ceci explique le fait que je cultive quelques carences dans les classiques du genre. Par exemple, je n'ai lu  que très peu de polars scandinaves, alors même que cette partie de l'Europe est réputée pour le talent de ses auteurs policiers de Stieg Larsson à Hennig... [Lire la suite]
17 août 2011

Monsieur Vertigo: quand Paul Auster nous fait tutoyer les anges

Troisième volet de ma série "Les histoires extraordinaires du jury littéraire de mon quartier" après Farhenheit 451 et Une promesse -le 4e livre composant la sélection, une obscure histoire d'Inuit marchant dans l'antarctique à la recherche d'un renne m'ayant, comment dirais je? légerement  peu passionné ( litote, litote, j'aime ton nom :o)- c'est avec un des romans les plus célèbres de Monsieur Paul Auster, Monsieur Vertigo que je la clôture donc. Contrairement à la personne qui partage ma vie, je ne suis pas un inconditionnel... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 août 2011

7 secrets culturels inavouables....

Cela fait tout juste 4 mois que je suis entré dans ce vaste monde qu'est la blogosphère, et j'ai déjà attrapé un petit quelque chose dont j'aurais pu tout à fait me passer, j'ai nommé le tag. Mais comme la personne qui m'a inoculé ce virus (ou plutôt le Kréativ Blogger) n'est autre que My Little discoveries dont j'apprécie beaucoup le blog et la personne, je m'y prête de bonne grace, en détournant juste ce qu'il faut le principe. Puisqu'il faut, selon la règle, dévoiler 7 secrets inavouables sur soi, je vais donc vous les confier... [Lire la suite]
15 août 2011

Le gagnant de Rocky vainqueur par KO au 7e round est ....

C'est sympa finalement de revenir de congés après un sevrage de PC de plus d'une semaine (enfin, faut bien trouver certains bons cotés) : comme cela on découvre d'un seul coup les participations au jeu concours que l'on lance, ca fait tout de suite plus important que lorsque je les  vois les uns après les autres. Ainsi, j'ai eu le plaisir de voir que 12 personnes s'étaient prétées au jeu de dévoiler, en quelques lignes, ce que Sylvester Stallone représentait pour eux. Je remercie donc les 12 personnes pour vos contributions,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,