06 août 2012

Les Kaira : quand la banlieue fait (un peu) rire

Je fais partie de ceux qui ont pris le film La Haine comme un vrai choc lors de sa sortie en 1995. En effet, pour avoir suivi ma scolalisation dans des établissements situés en pleine zone un peu chaude, je connaissais pas mal la banlieue, même si j'habitais personnellement du coté plus résidentiel. Et si le film de Mathieu Kassovitz m'avait produit un tel effet, c'est bien parce qu'avant lui, le cinéma français n'avait jamais  osé posé un oeil ( enfin plutôt une caméra) sur les habitants de ces zones stimgmatisées par les... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 août 2012

Et mon grand concours de l'été, alors???

Bon en toute franchise, je pensais avoir un peu plus de succès que cela pour mon grand concours Idealo lancé dimanche dernier. Quand je vois le triomphe que j'ai eu pour certains de mes concours ciné, que ce soit Mains Armées ou Projet X, où les lots étaient certes très beaux, mais me semble t-il moins prestigieux que ce de mon grand concours de l'été, je m'attendais  que j'allais battre des records. Or, une semaine tout juste après le début des hostilités, je n'ai meme pas atteint la dizaine de participations. Peut - etre est... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 août 2012

Dans la maison : le nouveau Ozon en salles le 10 octobre

François Ozon est un cinéaste prolifique dont j'aime une grande majorité des films, de Sous le Sable à son dernier en date, Potiche. Si en 2011, et pour la première fois depuis peu, il n'y a eu aucun film d'Ozon qui sorti sur nos écrans de cinéma,  son nouvel opus, Dans la maison, sort à la rentrée, exactement le 10 octobre prochain. Dans ce film, Fabrice Luchini incarne un prof de banlieue après avoir campé un PDG haut en couleurs dans Potiche. Il a pour partenaires de nouveaux venus dans l'univers du cinéaste, Kristin Scott... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2012

Le père de mes enfants : Pauvre Humbert Balsan!!!

Comme beaucoup de cinéphiles, je pense, j'avais été assez choqué par la disparition, terriblement brutale, du producteur de cinéma Humbert Balsan,  patron de la maison de production Ognon Pictures dont il était le fondateur. Ce passionné de cinéma,  qui avait notamment fait beaucoup pour le cinéma du Proche-Orient, (celui de Maroun Bagdadi et  Youssef Chahine)  ainsi que pour de jeunes cinéastes français comme Sandrine Veysset (Y aura-t-il de la neige à Noël ?), se suicida par pendaison dans les bureaux de sa... [Lire la suite]
03 août 2012

Je me suis fait tout petit : un film qui nous grandit!!

Ce film là, j'avoue avoir fortement regretté qu'il fut un peu broyé par les autres sorties estivales, style l'âge de glace 4 ou The Dark Knight, Rise car j'aurais révé pour lui d'un destin semblable au Plus beau jour du reste de ta vie, ce film sorti modestement courant de l'été 2005 et qui avait connu un vrai triomphe, porté par le bouche à oreille.  D'ailleurs, pendant la projection de ce Je me suis fait tout petit  , je vous confesse avoir beaucoup pensé au film de Rémi Bezancon, tant les deux films  comportent... [Lire la suite]
02 août 2012

Résultat concours Projet X

Encore une fois, je me suis retrouvé hier avec 3 concours en cours (oh, c'est pas beau la terminologie de cette phrase) sur mon blog, et du coup, c'est pas bien évident de s'y retrouver. Heureusement, alors que le concours Sammy 2 et Idealo continue de plus belle, celui sur Projet X organisé par la Warner vient de se terminer. Je vois que vous vous êtes bien éclatés sur mon application avec le petit nain au majeur levé (oh, le vilain) et vos noms de stars m'ont bien amusés. Une quarantaine de participations, et avec les bonus, cela... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 août 2012

A Michel B, juste ces quelques mots d'amour...

On a l'habitude de dire que, lorsqu'une personnalité publique que l'on aimait particulièrement décède, on se souvient exactement du moment de l'annonce de sa mort. Il se trouve que me concernant, l'adage se vérifie souvent : si je ne me souviens plus du tout du moment (pourtant récent) de l'annonce de la mort de Gérard Rinaldi, celle de la disparition de Michel Berger, il y a 20 ans jour pour jour, est encore tout frais dans mes esprits. J'étais en effet en vacances dans le sud avec mes parents lorsqu'on a mis le journal de 20 heures... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 août 2012

La vie est brève et le désir sans fin: une simple question de style

 Si j'ai tendance à clamer haut et fort à qui veut l'entendre qu'au cinéma,  je préfère toujours le fond à la forme, et qu'une belle histoire mal mise en scène me plaira toujours plus qu'un vide scénaristique superblement filmée (dernier exemple en date Holly Motors), cela est moins vrai pour la littérature, sans que je puisse expliquer vraiment pourquoi. Ainsi, une histoire banale, sans grand rebondissement,  qu'on a eu l'impression de lire mille fois, peut totalement être transcendé par le style de l'auteur. J'en... [Lire la suite]
01 août 2012

Concours sammy 2 : des places à gagner!!!

Il y a tout juste deux ans, je me rappelle être allé voir avec mon fiston Les extraordinaires aventures de Samy la tortue, l'histoire d'une adorable petite petite tortue, partie à la recherche de son bien aimé, à travers les océans. La fable, écologique et divertissante en diable, avait beaucoup plu au chérubin ainsi qu'à son papa. Du coup, le retour de ce héros ( qui a pris un "m" de plus au passage), dès cet été, et de la même équipe d'animation derrière les manettes, ne peut que nous séduire, énormément, comme tous ceux et... [Lire la suite]
31 juillet 2012

Trintignant et Podalydès : Quand 2 immenses acteurs se livrent

Pendant le début de cet été, j'ai eu l'occasion de lire, pratiquement coup sur coup, deux ouvrages autour de deux immenses comédiens français, comédiens de théâtre et de cinéma tous deux, mais qui ne sont pas vraiment de la même génération. Si l'un avait tourné la page du cinéma pour y revenir de plus belle très récemment, l'autre ne cesse de tourner et de jouer dans plusieurs films à l'affiche actuellement. Voici donc une petite chronique respective de deux livres autour de Jean Louis Trintignant et de Denis Poladylès : 1. Du coté... [Lire la suite]