12 juin 2011

Avant première cinéma : Beginners

        Beginners, qui sort ce mercredi  15 juin 2011 dans les salles, est désigné sur son affiche comme « la nouvelle pépite du cinéma  indépendant US, après Litlle Miss Sunshine et 500 jours ensemble ».        Or, à part un coté un peu  arty, il n’y a pas beaucoup de similitudes entre eux, et il n’est pas sur du tout que Beginners obtienne le même triomphe public et critique que ses glorieux ainés.        En effet,... [Lire la suite]

10 juin 2011

Bon anniversaire, UNO

  Uno propose un jeu dont le concept est simple : à partir du lundi 6 juin des cartes Uno s’affichent dans les rues et dans la presse, chaque création comporte un code qui permet de jouer en ligne sur la page Facebook : http://www.facebook.com/UNOLAB Si vous voulez jouer, vous trouverez sur la carte à la suite de ce message un code qui vous permettra de rejoindre la partie et pourquoi pas de tenter de remporter de nombreux cadeaux : 1000 Montres, 200 Jeux Uno Display & 40 Jeux Uno Deluxe. Cinq cartes différentes sont... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2011

Duels d'escargots, quand la BD espagnole flirte avec Dali

Plutot séduit de prime abord par l'histoire ( une ode à la bouffe et à l'amitié, version espagnole) et le design de l'objet ( plus proche, par son format et sa cuverture cartonnée) du livre jeunesse que de la BD classique), je dois avouer que mon enthousiasme de départ s'est vite évaporé.En fait, le problème, pour moi est que l'illustratrice et le scénariste sont des férus de surréaliste. De ce fait, très vite, l'intrigue et les dessins s'éloignent de ce repas entre amis autour d'un plat d'escargot pour atteindre des contrées... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juin 2011

quelques livres jeunesse à recommander

Je suis un fan d' Emile Jadoul pour les livres pour les touts petits ( juqu'a 3 ans) et de  cet auteur, j’achète ou j’emprunte ses livres les yeux fermés. Dans Guili- guili, destiné aux enfants à partir de 6 ans,  il s’agit de savoir à qui on fait des guili-guili sur la barbichette, sur les pieds, sur les oreilles. En dépliant la page, l’enfant a la réponse. Tu peux en profiter pour noyer sous les chatouilles ta chère tête blonde, jouer sur la surprise en prenant ton temps pour ouvrir les pages..un régal ! En plus,... [Lire la suite]
06 juin 2011

Prix du meilleur Polar, 4e part, un Thriller ORIGINAL

Lena est experte en empreintes digitales pour la police de Syracuse, dans l’État de New York. Elle a fait des cas de violence sur des enfants sa spécialité et ce n’est sans doute pas un hasard : Lena ignore tout de ses origines si ce n’est qu’elle fut trouvée dans de mystérieuses circonstances à l’âge de deux ans et qu’elle en garde une sorte d’hyper-sensibilité quasi animale. Elle refuse pourtant d’utiliser ce don sur le terrain jusqu’au jour où sa rencontre avec Erin Cogan, une mère qui refuse de croire la version officielle selon... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 juin 2011

Patrick Chesnais se met à nu

Mon fils Ferdinand s'est tué sur le périphérique à 3 h19 du matin, le vendredi 13 octobre 2006. Il avait eu vingt ans la semaine précédente... J'ai alors décidé de faire vivre mon fils en écrivant au jour le jour... Un ouvrage pour permettre à Ferdinand, mon fils bien-aimé, d'exister quelques années de plus. Peut-être ". Patrick Chesnais est un acteur que j'apprécie tout particulièrement, Souvent comparé à Bill Muray par son coté droopy mal luné mais avec un coeur gros comme cela, j'avoue, en toute subjectivité que d'autres... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 juin 2011

le nom des gens, le cinéma francais à son meilleur

   Y allant  un peu à reculons (peut-être à cause de la présence de Lionel Jospin qui avait fait tant parler lors de la présentation du film à Cannes ), Le nom des gens fut pour moi  la plus belle révélation cinématographique  de   2010. Loin des films français qui sortent régulièrement  en salle, ( les habituelles comédies lourdaudes ou  drame intimiste bourgeois), le 2e film de Michel Leclerc émerveille,  tant par l'habileté du scénario,  que l'inventivité de la mise en scène.... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2011

Les Neuf dragons, le dernier connely sur la selette

Michael Connelly fait partie de ces grands maitres du polar américain, connu dans le monde entier, et dont certains romans ont été adaptés au cinéma, notamment par Clint Eastwood en 2002 avec Créances de Sang. D’ailleurs, de Connelly, je ne connaissais jusqu’à maintenant cette adaptation que j’avais trouvé un peu faiblarde, ainsi qu’un de ses romans les plus célèbres, le Poète qui m’avait assez déçu par rapport au bien que j’en avais entendu.Grace au prix babelio/ seuil policier, j’ai eu donc l’occasion de me faire une opinion plus... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 mai 2011

les mauvaises gens: une histoire de militants

Avec cette bande dessinée Étienne Davodeau nous propose un documentaire et non une fiction. Il a choisi de retracer le parcours de ses deux parents, depuis leur naissance après la guerre jusqu'à l'élection de François Mitterrand en 1981. dans les Mauges , une région rurale près d'Angers, repliée sur elle-même, où la foi chrétienne y est fortement ancrée. Une BD nécessaire de par le discours et les personnages qu'il invoque, souvent peu présents dans la BD contemporaine. Davodeau fait acte d'engagement et de militantisme, et cela... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2011

Demaison s'évade dans les salles de spectacles

Francois Xavier Demaison a quand même une destinée hors du commun : c’est l’histoire d’un mec, trader à New York, qui a tout plaqué suite au 11 septembre, et qui est devenu en peu de temps un acteur qui compte dans le  cinéma français, nominé aux césars en 2008 pour son rôle de Coluche dans le film éponyme- mais pas terrible- d’Antoine de Caunes.   Mais avant d'arriver à ce firmament, Demaison a tenté l’aventure du one man show et c’est à cette occasion qu'il a été découvert par l’acteur et producteur Samuel le Bihan... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,