03 mai 2011

Pour vous, de dominique mainard

Delphine M a trente cinq ans. Delphine dirige son agence « Pour vous », une agence de services à la personne. Elle sait depuis longtemps ce dont les gens ont besoin : services, certes, mais aussi et surtout réconfort, écoute, compassion, tendresse. Du coup ses services ont pris dés le départ une tournure particulière : de promeneuse de grand-père, d’accompagnatrice et lectrice pour dame âgée, à prêteuse d’enfant, ou même de ventre, usurpatrice d’identité pour veuf en mal de femme ou amoureux trompé, Delphine propose une prestation... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2011

les grandes personnes, le premier film révelant Anais Demoustier

Albert offre chaque été à sa fille, Jeanne, pour son anniversaire, un voyage initiatique dans un pays d’Europe. Féru d’Histoire et doux rêveur, Albert a choisi pour cette date « spéciale » une aventure « spéciale » : partir sur une petite île en Suède, à la découverte d’un trésor perdu, celui du fameux pirate viking Johannes Öberg. Mais, suite à une erreur dans les dates de location, Albert et Jeanne découvrent que la maison louée pour leurs vacances est déjà occupée par deux amies : Anika, une Suédoise impassible, de retour chez... [Lire la suite]
02 mai 2011

L'avocat, film de Cédric Anger: Magimel s'essaie à la robe

Tout juste reçu au barreau, Léo est d’ores et déjà un avocat destiné à un grand avenir. Les clients les plus prestigieux ne manquent pas de faire appel à son talent inné pour le droit des affaires. Mais les apparences sont trompeuses, et Léo découvre bientôt derrière les entreprises qu’il défend les tentacules d’une organisation mafieuse. Alors que la critique avait dans son ensemble plébiscité Le tueur le précédent film de Cédric Anger ( qui aime visiblement les titres courts bien parlant), celui- ci a été presque aussi unanimement... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mai 2011

Le retour à la terre, Larcenet se met au vert

Que se passe-t-il lorsqu'un natif de Juvisy, riante bourgade de la banlieue parisienne, part s'installer à la campagne au milieu des veaux, vaches, cochons :un choc culturel irrémédiable : en effet, entre autres épreuves, il faudra apprendre à parler le patois, découvrir les effets de l'alcool local et surtout se désintoxiquer du périphérique, du béton et autres nuisances sonores. Un des chefs d'oeuvre du genre, car c'est assez rare pour le souligner dans une BD à plusieurs tomes, il n'y en a pas un au dessus des autres (même le 3... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mai 2011

shutter island vs shutter island, le film ou le livre?

 Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments d'allure austère. On dirait une forteresse. C'est un hôpital psychiatrique. Mais les pensionnaires d'Ashecliffe Hospital ne sont pas des patients ordinaires. Ils souffrent de graves troubles mentaux et ont tous commis des meurtres particulièrement horribles. D'où la présence de gardes armés sur l'île. Lorsque le ferry assurant la liaison entre Shutter Island et le continent aborde ce jour-là, deux... [Lire la suite]
01 mai 2011

Silex in the city, l'altermondialisme au temps des dinosaures

  Jul  m’avait  déjà beaucoup fait rire avec Il faut tuer José Bové et Le guide du moutard. Cette fois, le dessinateur se lance dans une série dont Silex and the City est le premier tome. Il transpose notre société et ses problèmes dans le décor et la période de la préhistoire. De ce décalage, Jul tire des gags, du vocabulaire et des situations drôles et réussies. Il met en scène la famille Dotcom : Blog, le père est professeur de chasse et se lance en politique; Spam, la mère est professeur de préhistoire-géo; Web,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 avril 2011

Il y a longtemps que je t'aime, essai réussi d'un écrivain cinéaste

  Au du antécédents des "oeuvres" commises  récemment par des écrivains français s'essayant au grand écran( Schmidtt, Weber, Carrière...), on pouvait s'attendre au pire venant de  PhilippeClaudel, dont l'adaptation des "ames grises" par Yves Angelo ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable, loin s'en faut.Dès les premières images, on est vite rassuré : on sait qu'on aura affaire à un très bon drame psychologique, intense et sec, profond et émouvant et servi par un duo de comédiennes que l'on a rarement vu aussi... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 avril 2011

Pedro le coati, larcenet s'éclate et nous éclate

Avec Pedro le coati, on est dans l'autre versant de Larcenet ( assez scyzophrène comme tout bon auteur qui se respecte), loin du Le combat ordinaire, Blast ou retour à la terre, qui date de ses années du début lorsqu'il oeuvrait dans le magazine Spirou. Ici, on est dans le pur délire, sans message derrière ni psychologie à outrance, même si la satire de notre société est évidente, et c'est cela qui nous fait rire aux éclats. Dans le zoo de Pedro le Coati, les animaux vivent en harmonie, jouent au foot, à la belote ou au Scrabble.... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2011

Le discours d'un roi, le film aux 4 oscars

Le discours d'un roi du Britannique Tom Hooper a régné en monarque absolu sur le palmarès des 83e Oscars de mars dernier .  Archi-favori avec 12 nominations, le film britannique de Tom Hooper sur la lutte que mena le roi George VI pour surmonter son bégaiement à l'aube de la Seconde Guerre mondiale, a fait main basse sur quatre récompenses majeures : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Colin Firth et meilleur scénario original. Voici typiquement le genre de film dont la vision à l'écran transcende son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 avril 2011

La fenetre panoramique richard yates vs les noces rebelles

1. La Fenetre panoramique, le roman de Richard Yates : April et Franck forment un jeune couple avec deux enfants sans histoire, bien sous tout rapport selon l'agent immobilier qui leur a trouvé un pavillon moderne dans une banlieue new-yorkaise. Mais par La fenêtre panoramique de leur maison, on réalise vite que sous le vernis des apparences, leur face à face est en train de tourner au cauchemar. Entraînés dans une vie et un univers petit-bourgeois qu'ils ont toujours rejeté, nos deux héros tentent de se débattre, cherchent une issue... [Lire la suite]