09 mars 2017

La fillière écossaise : une sombre enqûete à Glasgow sous fond de nazisme..

    "L’Allemagne a perdu la guerre dès sa défaite sur le front de l’Est, en 43, même si Hitler n’a jamais voulu l’admettre. Il a préféré brûler la maison de fond en comble. Mais toutes les ordures de sa clique n’étaient pas prêtes à descendre avec lui dans son dernier bunker. Il y en a qui ont dû mettre un pactole de côté et se ménager une sortie de secours." La filière écossaise est  le troisième volet des enquêtes de Douglas Brodie, l’ex flic de Glasgow, de retour dans sa ville après la seconde guerre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mars 2017

T2 Trainspotting : quand le film culte de Dany Boyle se pique de nostalgie

   J'avais vingt ans à la  sortie de Trainspotting en 1996, donc normalement ce film, aurait du totalement me séduire comme elle l'a fait pour toute cette génération complètement sous le charme de ce deuxième long métrage d'un  Danny Boyle,  alors au sommet de sa gloire, qui a pour beaucoup inventé un style cinématographique proche d'une claque ou d'un uppercut cinématographique. Et pourtant si j'avais adoré le premier long métrage de Boyle,  Petits meurtres entre amis, que j'avais trouvé inventif et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2017

Mémoires d’outre-France : Gavin Bowd donne un bon coup de pied dans le parti..

     « L’heure de gloire est-elle arrivée ? Je suis interviewé longuement par le journaliste de Libé, qui conclut : « Gavin Bowd rayonnait de bonheur. Lorsqu’il avait adhéré à quatorze ans aux jeunesses communistes écossaises, sa mère en avait pleuré. Aujourd’hui, il donne à l’auteur français le plus controversé sa première tribune universitaire. Rédemption. » Gavin Bowd, brillant étudiant écossais et communiste, est âgé de 23 ans à la chute du mur de Berlin. Il n’en revient pas. Nostalgie, tristesse, que sont mes... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2016

Les justiciers de Glasgow: une très belle plongée dans le Glasgow d'après guerre..

  « Venez profiter d'une occasion de tripler votre mise comme il ne s'en présente qu'une fois par siècle ! Les appels d'offre pleuvraient, et leurs heureux bénéficiaires s'enrichiraient au point de faire passer Crésus pour un clochard…”   L'Écossais Gordon Ferris a déjà publié plusieurs romans outre manche, et la critique britannique le compare  même "avec Ian Rankin" ..ou  Val Mc Dermid, les plus célèbres auteurs de polars écossais.  Dans  "Les justiciers de Glasgow", qui... [Lire la suite]
19 avril 2015

God Help the Girl : la jolie ballade écossaise et musicale de Stuart Murdoch

   Voilà un long métrage que j’avais vu lors du dernier festival du cinéma anglais de Villeurbanne et que j’ai redécouvert grâce à sa sortie DVD le 15 avril dernier chez TF1 vidéo. Il est l’œuvre de Stuart Murdoch, le leader du groupe Belle & Sebastian, un groupe dont je connaissais mal l’univers étant assez peu au courant de la pop anglo saxonne, et je dois dire que j’ai bien été sous le charme de ce film  qui visiblement d’après les fans ressemblent beaucoup à l’univers du groupe  puisque ce premier long... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 octobre 2012

Rebelle : une princesse (et un film) de caractère(s)!!!

Ah,on peut dire que je suis bien en avance dans mes chroniques de film... Voici que je vous livre en plein mois d'octobre, une critique d'un film dont tout le monde a salué la sortie... le 1er août, soit il y a plus de deux mois... A ce rythme, j'aurais même pu attendre la sortie DVD (d'ailleurs il est possible que des internautes tombent sur ma chronique par hasard en tapant " sortie DVD Rebelle" :o) ... Car c'est bien de Rebelle dont je voudrais vous parler, un film vu pas forcément dès les premiers jours de sa sortie, mais... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 septembre 2012

L'age de glace 4: vive les valeurs sures de l'animation!!

Après avoir connu la mésaventure Sammy 2, j'ai eu envie, pour finir les vacances de mes enfants, d'assurer  quelque peu mes arrières et de les emmener voir dans la foulée deux dessins animés issus de studios d'animations incontournable. Commencons par le premier d'entre eux : avec mon fils de 6 ans et un de ses copains (visiblement moins habitué aux salles obscures que le mien) sous le bras,  j'ai donc opté pour la dernière livraison des studios Dreamworks, je veux parler bien entendu du 4ème volet de L'âge... [Lire la suite]
14 mai 2012

L'amant de Patagonie d'Isabelle Autissier

1880, Ouchouaya, Patagonie. Orpheline farouche, Emily l'écossaise a 16 ans, de longs cheveux bouclés, les yeux verts. En cette période d'évangélisation du Nouveau Monde, Emily est envoyée en Patagonie en tant que « gouvernante » des enfants du Révérend. Quelle étrangeté soudaine ! Elle qui ne sait rien de la vie découvre à la fois la beauté sauvage du détroit de Beagle, l'alliance des gris, bleus, verts et blancs, les saisons de froid intense et de soleil lumineux, toute l'âpre splendeur des peuples de l'eau et des peuples de la... [Lire la suite]
10 mai 2012

Tyrannosaur: noir c'est vraiment noir

Comme je le disais dans mon article de début de semaine sur Philippe Djian :  on peut brûler aujourd'hui ce qu'on a adoré à 18 ans...enfin brûler, c'est un bien grand mot verbe, mais disons simplement qu'on est plus touché  de la même façon par les mêmes choses. En ce qui me concerne, et c'est un peu paradoxal, vu la société de plus en plus anxiogène dans laquelle on vit, le cinéma social le plus réaliste et les plus sombre, celui qui m'attirait énormément à 20 ans aujourd'hui (qui a dit que j'étais un jeune étrange et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 janvier 2012

Hilarantes "39 marches" sur les planches..

Je parle rarement théatre sur ce blog, à mon grand désespoir car j'aime le théâtre depuis que je suis tout petit, et que mon paternel m'emmenait écumer toutes les salles de théâtre de la capitale, le plus souvent avec des Invitations qu'il gagnait grâce à différents magazines, notamment Feu 7 à paris.  Bref, de 12 à 30 ans, j'ai bien du aller une fois par mois, voire plus, voir des pièces de théatre, plus issues du théatre privé que du subventionné (trop élitiste et cérébral pour moi). Hélas, s'il y a une carence de Lyon sur... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,