12 février 2015

La vie amoureuse de Nathaniel P. : un Antoine Doinel à New Yorl

« Il se demanda s’il souffrait d’une grave déficience, si – même s’il était considéré comme quelqu’un de bien par tous ses amis (et il était un très bon ami), et qu’il était dans l’ensemble un bon fils – quelque chose clochait sérieusement chez lui. L’amour révélait-il une vérité, un manque fondamental, une froideur, qui le poussait à reculer au moment même où la réciprocité était nécessaire ? » Nathaniel, jeune mâle blanc Newyorkais, intello, ni bien ni mal dans sa peau, n’en finit pas de considérer la femme, les... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2014

Aimer Fatigue de Philippe Fusaro : une jolie déambulation à Tanger

« Dandy, un peu maudit, un peu vieilli …….. »Trois personnages, trois solitudes, un hôtel luxueux, l’été à Tanger,  porte ouverte sur l’Atlantique mais regard tourné sur «  Mare nostrum »  la seule, l’unique, la Méditerranée berceau de notre civilisation. L’espion Italien, second couteau, l’actrice, spécialisée dans les rôles à péplum  rêvant d’Hollywood et l’écrivain Américain, célèbre et en panne, qui pour  oublier son amour mort noie sa mélancolie dans le Rhum coco et le Seconal. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 décembre 2013

Mais qui est donc Max-Pol Fouchet?

En me rendant sa chronique sur cet essai d'Adeline Baldacchino consacré à Max- Pol Fouchet, Michel  se demandait qui cette chronique pouvait interesser, tant cet homme, intelletuel et grand poète, était certes un personnage important du XXième sièle, mais  inconnu du grand et même du petit public? Et ben, je lui ai répondu que si justement sa chronique- et le livre d'Adeline Baldacchino, si on vous convainc de le découvrir, vous permettront certainement de connaitre un tant soit peu cet homme qui vaut largement la peine. ... [Lire la suite]
23 novembre 2012

Une rengaine quelque peu lassante

Je ne veux pas jouer les types qui se la racontent (comment ça, c'est déjà fait?), mais alors que tout le monde a semblé découvrir Rachid Djaïdani lors de sa présentation choc de son film Rengaine au Festival de Cannes, le type était loin d'être un inconnu pour moi, qui avait suivi à la fois sa carrière de comédien (notamment dans les films Osmose et L'age d'homme  de Romain Fréjo avec Romain Duris) ou encore dans les romans qu'il a pu écrire au début des années 2000, comme son Boumkeur qui m'avait laissé une impression KO... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 octobre 2011

Intrusion : Polar japonais et mise en abyme

       En février  de cette année, j'ai eu le plaisir, grâce au site Babelio ,  d'être sélectionné pour faire partie des 40 membres du jury Seuil Policiers. Et quasi en même temps, j'avais aussi la grande chance d'être admis au sein du prix du meilleur polar de Points, qui est en fait la version poche des livres seuils. Et comme entre décembre  2010 et février 2011, j'avais également fait partie du festival du  prix quai du polar, autant dire que cette année 2011 a pour moi été... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 septembre 2011

Le jour où j'ai interviewé Eric Emmanuel Schmitt

Même si , à mon âge, (que désormais tout le monde connait depuis mon billet de lundi) , j'ai fait le deuil de  concrétiser mon rêve de gosse de devenir journaliste culturel (oui je sais, les autres garçons c'était cosmonaute ou pompier), je ne perds pas une occasion d'emprunter, d'une façon ou d'une autre, les habits de cette profession et de jouer à faire comme si j'en étais un. Aprés blogueur et membre de différents jurys littéraires, j'ai tenté une nouvelle expérience en la matière en postulant, la semaine passée à une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:27 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juillet 2011

Nicolas Rey, clone de Beigbeder?

Après une chronique sur Nicolas Fargues, voilà que je m'attaque aujourd'hui à un autre écrivain français prénommé Nicolas, et qui peut présenter quelques caractéristiques communes : un peu poseur, un peu dandy, un peu donneur de leçons aussi parfois... Mais en fait, plus qu'à Fargues, c'est à Frédéric Beigbeder que Nicolas Rey, puisque c'est de lui qu'il s'agit fait irrémédiablement penser (même si sur la photo, il ya comme un faux air de Bashung). Si je voulais être méchant (si si ca peut m'arriver), je dirais que Nicolas Rey est un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 avril 2011

ténébreuses, de karin altevgen

   L'histoire en deux mots : Un écrivain nobélisé est enfermé dans une maison médicalisée, face à ses tragédies du passé.   La critique :Tout d'abord, ce livre n'est pas ce qu'on appelle un thriller, malgré l'annotation sur la couverture : pas de meurtres ou de flingues, . mais un suspense psychologique intense qui va crescendo au fil des pages. Karin ALVTEGEN est un écrivain suédois mais la Suède est peu présente dans l'intrigue, on ne trouve pas ou peu de descriptions de paysages ou de la vie en Suède. L'intrigue... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2011

Les yeux de sa mère, film de Thierry Klifa

Un écrivain en mal d'inspiration infiltre la vie d'une journaliste star de la télé et de sa fille danseuse étoile pour écrire à leur insu une biographie non autorisée. Pendant ce temps, en Bretagne, un garçon de 20 ans, qui habite avec ses parents, ne sait pas encore les conséquences que toute cette histoire va avoir sur son existence. Au vu des deux premiers film de Thierry Klifa que je connaissais avant d'être réalisateur pour ses critiques-plutôt consensuelles- dans studio, Les yeux de sa mère représente un vrai saut qualitatif... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,