jeudi 11 avril

5 questions à Eva Trobisch, réalisatrice du film "Comme si de rien n'était "

  Quelle est la génese de votre film "Comme si de rien n’était ?" En fait, le film a été réalisé dans le cadre de ma dernière année d’études à l’école de cinéma de Munich. Au tout départ, mes protagonistes étaient deux personnages secondaires du film (Robert et Sissi) , Janne n'était qu'un personnage secondaire. Ce n'est qu'après avoir pris une année sabatique, après ma grossesse et mon accouchement, que j'ai changé la perspective et j'ai décidé de prendre Janne comme personnage principal et j'ai donc tout réécrit. Je... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 03 avril

Critique cinéma : Comme si de rien n'était : une oeuvre aussi forte que dérangeante!

 Belle semaine pour les sorties cinéma, ce mercredi 3 avril, avec pas mal de films qui nous tentent et qu'on n'a pas encore vu ("La lutte des classes"/,"Mon Inconnue"/ "Tel Aviv on Fire") mais parmi ceux qu'on a pu voir, incontestablement,  le film  "Comme si de rien n'était" " est à mettre en avant. Ce premier long métrage de la réalisatrice allemande Eva Trobisch, qu'on a eu la chance de rencontrer au cinéma le Comoedia il y a quelques semaines, lors de la présentation du film, impressionne  totalement par sa... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,