21 août 2017

Rentrée littéraire 2017 : Un loup pour l'homme: Brigitte Giraud nous décrit sa guerre d'Algérie

« Le garçon dans l’ambulance est mort à son arrivée à Oran. Les autres ont survécu. Au rapport dans dix minutes, tous les gars présents sur le terrain hier. Pas Taha, pas Brahim, juste nos gars. La journée d’Antoine commence ainsi. Le garçon à qui il a tenu la main. Il n’a rien dit à Lila. Il est seul. Il pense à son père, lui seul pourrait comprendre pourquoi il se sent tomber. »   Comme dans toute rentrée littéraire, quelques thématiques se croisent au gré de plusieurs romans. Cette année trois grands romanciers... [Lire la suite]