lundi 05 octobre

Le graphique de l'hirondelle, un polar danois entre Le Carré et Tchékhov

    « Marie s’interrompit pour reprendre son souffle : « Soixante mille enfants en Guinée-Bissau reçoivent une injection du DTP chaque année. Imaginons rapporter le graphique de l’expérience menée sur des rats aux êtres humains. Et supposons que la mortalité infantile après le vaccin DTP soit de 8% plus élevée. Cela voudrait dire  que le DTP serait responsable d’au moins plusieurs milliers de morts supplémentaires par an. Et souvenez-vous nous que nous ne parlons que de la... [Lire la suite]