09 juillet 2018

Un couteau dans le coeur planté bien profondément...

Le premier long métrage de Yann Gonzales, Les rencontres d’après minuit, avait fait le buzz lors du  Festival de Cannes 2015, une oeuvre dôtée d'un vrai parfum de scandale comme Cannes les affectionne particulièrement, mais  qui tournait bien  vite à l'exercice de style prétentieux et vain et qui tombe hélas plusieurs fois dans le ridicule. Un couteau dans le cœur, son second film présenté cette année dans la section reine du plus grand festival de cinéma du monde( même si le film aurait sans doute plus sa place en... [Lire la suite]