lundi 15 juin

Trois souvenirs de ma jeunesse.. et plusieurs raisons d'aller voir le dernier Desplechin!!

  Alors qu’on pourrait penser, vu la plupart de mes gouts cinématographiques et musicaux, que j’ai tout pour être attiré par le cinéma intello et très bobo d’Arnaud Desplechin, comme sont d'ailleurs attirés une grande partie de  ma presse parisiennede chevet, j’avoue avoir toujours été un peu réfractaire à son cinéma.  En effet, je pourrais être séduit par son œuvre qui a toujours mélangé avec intelligence et maitrise  littérature, poésie, philosophie, politique, psychanalyse au cinéma, mais contrairement aux... [Lire la suite]

lundi 04 mars

06H41: Embarquons à bord du train de Blondel

L'année dernière, j'avais dit sur mon blog tout le bien que je pensais des derniers romans de Jean Philippe Blondel, et je me permettais, en toute modestie, de lui  donner un conseil, celui   de continuer sur cette voie intime, personnelle, où les personnages et les sentiments avaient toute leur place. J'imagine qu'il a écouté mes recommandations, puisque, 06H41 son dernier roman en date,  reste sur cette voie ( pour un livre sur un train, on parle forcément de voie, non?) de l'intime et du personnel. Blondel,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 28 novembre

Nicole Garcia regarde les hommes sombrer

Lors de mon article sur le film La couleur des sentiments, (pas forcément le billet a posteriori dont je suis le plus fier), je vous disais que les "films de filles" n'étaient pas intrenséquement ceux que je préferais. Du coup, vous allez me rétorquer que je dois aimer les films de mecs. A cette passionnante question, je vous répondrai oui, mais :  absolument pas les films de mecs avec des flingues, des bagnoles, des belles nanas à leur bras. Moi les modèles de films de mecs que je préfère, ce sont ceux de Nicole... [Lire la suite]