mercredi 18 mai

Café Society : le jubilatoire et raffiné cru Woody 2016

  Si le film d'Ouverture du Festival de Cannes n'est pas tous les ans d'une immense qualité cinématographique, cette année, Thierry Frémeaux et son équipe avaient mis les petits plats dans les grands en choissisant  une valeur sure pour l'ouverture de ce festival  il y a tout juste une semaine  le nouveau Woody cuvée 2016, et comme je le dis tous les ans lorsque je chronique le Woody annuel, un mauvais Woody ca n'existe pas, contrairement à ce que les grincheux peuvent bien dire...  Et pour celui ci que... [Lire la suite]

mardi 11 novembre

The gang : Mathias Schoenaerts, la (triste) vie avant Audiard

Si tout le monde connait maintenant le nom ( pourtant pas évident à écrire et à prononcer ) de Matthias Schoenaerts, il faut se rappeller qu'il ne s'était pas vraiment fait connaitre du grand public ni même des cinéphiles avant l'année 2012, lorsqu'il enchaina coup sur coup deux films chocs et des rôles qui l'étaient tout autant, à savoir l’homme-taureau de « Bullhead » réalisé par Michaël R. Roskam (qu'il retrouvera pour la sortie dès demain en salles du très prometteur Quand vient la nuit),  et bien entendu  son rôle de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 03 août

Jimmy's Hall: quand mon vieil ami Ken finit en beauté

 Ken Loach est forcément un cinéaste pour qui j'aurais jusqu'à la fin de ma vie une tendresse particulière. En effet, il restera le tout premier que j'ai pu interviewer il y a de cela deux ans, à l'occasion du prix Lumière qu'il recut lors de 4ème édition du Festival Lumière et ce moment, un peu à part dans mon quotidien,  est resté intimement gravé dans un coin de ma tête.  Un prix que Frémeaux lui avait attribué pour l’ensemble de son oeuvre, pour son regard personnel sur la société industrielle et pour sa... [Lire la suite]