16 mai 2017

AIR 2017 : Ce que nous avons perdu dans le feu, Marianna Enriquez

  Un recueil de nouvelles d'une Argentine qui a du mal à effacer les monstres et les fantômes du passé... Cette année, comme chaque année durant la dernière semaine de mai, Les Assises Internationales du Roman ( appellées aussi AIR)  réunissent du lundi 29 mai au dimanche 4 juin 2017.  à Lyon, (aux Subsistances)  des écrivains, journalistes, artistes, chercheurs, scientifiques et penseurs du monde entier pour des débats, tables rondes et entretiens auxquels ils prennent part et offrent un éclairage original... [Lire la suite]

03 novembre 2016

Concours Argentina : 4 DVD du nouveau film de Carlos Saura à gagner

  Lauréat de nombreux prix nationaux et internationaux et nominé à quatre reprises aux Oscars, Carlos Saura est l’un des plus prestigieux réalisateurs espagnols. Tout au long de ses soixante années de carrière, il a tourné quelques-unes des œuvres clés de l’histoire du cinéma espagnol.   On connaît depuis longtemps l’engouement de Carlos Saura pour les arts scéniques. C’est un thème qu’il aborde dans une grande partie de ses films et dont il a fait l’un des fils conducteurs de son cinéma.  Après Flamenco,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 octobre 2016

L'histoire officielle : un classique du cinéma argentin qui n'a rien perdu de sa force

  A H - 24 de l'ouverture d'un Festival Lumière très attendu dans notre cité lyonnaise-  Quentin tarantino va y donner un master class, c'est l'efferverssence total depuis quelques jours- j'ai envie de revenir sur L’histoire officielle  de Luis Puenzo un film qui a été projeté l'an passé, dans une belle version restaurée qui est sortie en salles ce mercredi 5 octobre dans quelques salles françaises et en DVD chez Pyramide Vidéo, tout juste trente ans après sa sortie en salles.  Après la dictature de... [Lire la suite]
25 mai 2016

Nous on est Tango, Tango

Au cours des dernières années, le tango a assurément connu un nouvel essor non seulement en Argentine, mais aussi. En France, où on voit ce style chorégraphique devenir de plus en plus présent sous quelque forme que ce soit et le dernier album de Biolay en est une belle illustration. Plus que jamais  le tango demeure l’un des symboles culturels de l’Argentine et joue un rôle économique important pour le pays et un film et un livre qui viennent de sortir le prouvent parfaitement.   Le film, c’est Ultimo tango qui... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mai 2016

Palermo Hollywood : Benjamin Biolay, notre Maradona de la chanson française ??

  Être blogueur culturel, c’est aussi avoir quelques privilèges bien sympa comme celui d’écouter plusieurs semaines avant tout le monde le nouveau disque de celui qui est sans doute le plus grand artiste actuel de la chanson française, j’ai nommé Benjamin Biolay, dont le "Palermo Hollywood", sorti le 22 avril dernier était attendu depuis très longtemps déjà par les grands fans dont je fais assurément partie…  Et même si BB avait déjà dévoilé sur les réseaux sociaux trois singles de cet album, grâce à une stratégie de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 avril 2016

Paulina, l'épatante chronique sociale et politique de Santiago Mitre

    Pour finir la semaine, encore une chronique d'un long métrage sorti mercredi dernier,  vu en Festival,  non pas à Beaune ce coup ci, mais quelques semaines avant,  à Villeurbanne lors de la dernière édition des Reflets de cinéma ibérique et latino américain. Ce film c'est  Paulina (La Patota), de l'Argentin Santiago Mitre, qui avait  reçu le Grand Prix de la Semaine de la Critique lors du dernier festival de Cannes.  On avait déjà beaucoup aimé le précédent film de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2015

Felicidad, jolie mélancomédie du Woody Allen argentin

Daniel Burman est un cinéaste sud américain à qui on a collé l'étiquette du "Woody Allen argentin" depuis ses tous débuts à la réalisation. A part le fait que ces films sont plus verbeux que visuels et  véhiculent une petite musique douce amère, entre comédie un peu acerbe et une lègere tendance au spleen, j'avoue ne pas trop comprendre la comparaison ( le tampon Woody Allen est un bon élément marketing qu'on colle un peu à tout va) et ce n'est pas la vision de son dernier film, Felicidad, sorti en DVD chez Zylo le 17 mars... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 septembre 2014

Mes dernières lectures estivales en poche

 J'ai beau avoir déjà commencé à chroniquer ( aidé par quelques précieux comparses comme vous avez pu le constater hier soir) certains livres de la rentrée littéraires, il me reste quelques livres plus anciens à vous chroniquer, issus de mes lectures estivales, plus particulièrement des livres de poche puisque c'est souvent eux qu'on amène dans les valises, faute de place. Et parmi ces lectures qui furent assez nombreuses ( 8 exactement), j'en ai retenu particulièrement 4 qui sont des romans dont on pas mal parlé, pour une... [Lire la suite]
13 juillet 2013

Juillet rime avec VOD et... Univers ciné ( concours Univers ciné-1ère partie)

  J'ai déjà dit tout le bien que je pensais du site Univers ciné, et ce que je ne vous disais pas jusqu'à présent, c'est qu'avant de commencer mon partenariat avec eux, j'étais assez réticent sur les sites de VOD tant pour moi les films se voyaient sur grand écran, et aucunement sur un écran de PC. Mais ca, c'était avant que je m'achète un PC portable d 17 pouces tout nouveau, et surtout avant que je ne découvre Univers ciné, tant je suis devenu accroc à ce site, tellement pratique et facile à naviguer, et surtout tant je suis... [Lire la suite]
14 mars 2013

Elefante Blanco : une percutante plongée dans les bidonvilles argentins!!

 Certes, lors de ma récente critique sur le film les équilibristes, je vous avais dit que je ne voulais pas tout le temps aller au au cinéma pour m'abreuver de chroniques sociales qui seraient trop en prise directe avec mon travail de travailleur social.   Et pourtant,  dès mon premier jour de vacances sans boulot (et  avec les enfants casés respectivement  au centre aéré et chez la nounou), j'en ai profité pour aller voir un film.... qui se passe au coeur des bidonvilles argentins... Comme dépaysement... [Lire la suite]