jeudi 30 août

Autobio: les écolos savent en rire aussi

Cet été, je n'ai pas lu que des romans, mais j'ai également tenté de rattraper mon retard en BD. Parmi ces lectures, 1. Autobio ( tome 1 et 2) de Cyril Pedrosa, m'a particulièrement épaté. Cyril Pedrosa a beau être un écolo convaincu, il est conscient de ses propres contradictions, de ses limites, du décalage de son mode de vie avec une société qui est loin d'être convertie au développement durable et à la protection de l'environnement. Il s'amuse à le souligner avec beaucoup d'humour et d'auto-critique dans les deux ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 17 août

Dominique A: élitiste mais tellement brillant

 Si vous avez du vous rendre compte que j'ai un goût trés prononcé pour la chanson française dans sa grande globalité, il reste plusieurs auteurs-interprètes, plébisiscités par la diaspora parisienne (au hasard Arthur H, Tiéphaine, les Rita Mistouko, Philippe Katerine) dont je n'ai jamais parlé ici, faute d'affinités avec les styles musicaux qu'ils défendent, c'est à dire souvent une musique certes très recherchée, mais toujours un peu trop décalée, un peu trop désinvolte à mes yeux, enfin disons plutôt à mes oreilles. J'aurais... [Lire la suite]
jeudi 08 mars

Comment "Another Year" a fait changer mes petites habitudes

Après vous avoir parlé de la reine mère il y a bien peu de temps, je continue sur ma lancée avec des billets sur la Grande Bretagne. Heureusement que je n'ai pas vu la Dame de Fer, ca aurait pu vous faire beaucoup. Remarquez, j'en connais au moins une qui ne devrait rien avoir à y redire à cette overdose anglaise. Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'un film réalisé par un très grand metteur en scène anglais, Mike Leigh, et d'un de ses films que j'ai trouvé typiquement anglais, et dans sa forme et dans son fond. Ce film,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 19 avril

Parlez moi de la pluie

    Personnellement, je fais partie des rares qui pensent que ce film est largement à la hauteur des précédents,  si ce n'est même légèrement supérieur, de par la tendresse accompagnant tous les personnages, et qui n'étaient pas forcément présents dans les autres opus où le cynisme pouvait parfois flirter avec le mépris.Evidemment, nous avons encore affaire à des perdants qui aimeraient tellement faire partie des winners mais qui ratent tout ce qu'ils entreprennent et le regard de Jaoui est constamment à la bonne... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 20:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,