mardi 27 octobre

Les déviantes : une belle ode à la sororité écrite par une très jeune et prometteuse romancière

   "A elles deux, elles avaient bâti une amitié qui était parvenue à leur faire croire que peut être un jour elles retrouveraient l' inconscience bienveillante de l époque où rien ne comptait vraiment et où la magie se tapissait dans le premier recoin venu. C'est pour une amitié comme celle ci qu 'Anastasia verrait un sens à se battre pour grappiller quelques années voire à espérer sa guérison. Une amitié sans absences. Une amitié irrationnelle." Anastasia,  pas encore la trentaine , voit son avenir s'assombrir... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,