27 mai 2014

Interview avec Aurélie Cabrel, bien mieux que simple fille de son père!!

 Je vous avouerai que, lorsque j'ai su il y a quelques années que la fille de Françis Cabrel suivait les traces de son père et se lançait elle aussi dans la chanson, ma réaction fut des plus perplexes: oh non, encore une fille de qui réussit grace à ses connexions alors que tant d'autres artistes galèrent à côté? Et, à l'écoute de ce premier album sorti en 2011, et intitulé assez intelligement Oserais-je?, mes doutes ne s'étaient pas vraiment éteints : sans grande aspirité, avec une voix jolie mais un peu monorde, et des... [Lire la suite]

14 février 2013

Mes chansons idéales pour la Saint Valentin

L'année dernière pour la Saint Valentin, je vous avais trouvé 10 films idéaux pour cette soirée entre amoureux ( billet qui me vaut encore aujourd'hui pas mal de visites), et cette année, je vais un peu changer de fusil d'épaule en vous  parlant musique. Voici donc les  5 chansons idéales à mes yeux un soir de 14 février : 1 - Can't get enough of your love baby de Barry White : Bon, c'est pas très logique, normalement on met du Barry White plutot pour finir la soirée, et non pas pour la commencer, mais... [Lire la suite]
01 juin 2012

Mon amour m'a baisé: la rupture selon Biolay

L'autre jour, je me suis aperçu d'une hérésie totale : jusqu'à présent, je n'ai jamais eu l'occasion de parler de Benjamin Biolay dans ma rubrique des trésors cachés de la chanson française. Or, il se trouve que je fais partie de ces bobos branchés qui vouent un vrai culte à  Biolay, et dont le concert qu'il donna en 2010 à Fourvière est sans doute mon meilleur souvenir de concert. Certes, au début de sa carrière d'interprete, j'étais un peu spectique : la parution de ses deux premiers albums (Rose Kennedy et Négatif), car la... [Lire la suite]
06 janvier 2012

Alain Bashung : un bijou, parmi tant d'autres...

Après mon billet sur Bénabar, artiste qui est bien loin de faire l'unanimité (et le nombre de commentaires que j'ai pu avoir, est là pour en témoigner), je choisis, en ce premier vendredi de 2012, un artiste plus consensuel, et pourtant moins populaire, troublant paradoxe dont la scène musicale française a l'habitude. Cet artiste, c'est Alain Bashung, décédé il y a bientot 2 ans déja, et qui nous manque terriblement, tant il nous offrait un univers à part, que ce soit au niveau des mélodies et de ses textes, toujours trés... [Lire la suite]