jeudi 16 juillet

Felicità : une chronique familiale pleine de poésie qui interroge la normalité

  On n'avait plus de nouvelles du réalisateur-  certes plus actif en tant que scénariste-  Bruno Merle,  après Héros,  un premier   long métrage particulièrement déconcertant donnant un contre emploi total à un Michael Youn un peu en roue libre dans le rôle d'un preneur d'otage pas loin de De Niro dans la Valse des Pantins. Hasard de la programmation, le jour où le trublion Youn sort son nouveau film en tant que cinéaste, Bruno Merle sort enfin son second long métrage,  près de 13 ans... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 22 mars

Une famille presque normale : un épatant polar suédois qui déconstruit le bonheur familial

    « Je suis indéfectiblement convaincu qu’il n’est rien de plus difficile que d’être parents. Toutes les autres relations ont une issue de secours. On peut quitter un partenaire, c’est arrivé à la plupart, quand l’amour s’épuise, quand on s’éloigne l’un de l’autre, ou quand le cœur n’y est plus. On peut laisser des amis ou des connaissances sur le bord du chemin, des membres de sa famille, même ses frères et sœurs ou ses parents. On peut les laisser et continuer sa route, s’en sortir quand même. Mais son enfant... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 17 janvier

Concours Photo de famille : 3 DVD à gagner de la jolie chronique familiale

 © 2018, Firelight / Jerico, Tous droits réservés.  Deuxième film de Cécilia Rouaud après le formidable "Je me suis fait tout petit"., son nouveau long métrage "Photo de famille", qui est sorti en vidéo hier,  mercredi 16 janvier, a deux points communs avec le premier : c'est encore une chronique familiale et Vanessa Paradis joue dans les deux films. Retrouvez notre chronique du DVD du film ici même : © 2018, Firelight / Jerico, Tous droits réservés.  Synopsis : Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 02 décembre

LOLA ET SES FRERES : Jean Paul Rouve sur les traces de Sautet ?

 Jean-Paul Rouve réalisateur nous avait déjà bouleversé dès l'année 2012 avec  son second long métrage. Quand je serais petit  était en effet un  petit bijou d'émotion, d'humanité et de sensibilité . Quelques années plus tard, avec  le sensible  mais  un peu moins réussi Les Souvenir, il continuait de nous montrer un  Jean Paul Rouve différent de son rôle de trublion de la troupe des Robins des Bois qui l'a fait connaitre au grand public ou dans ses prestations pas toujours très inspirées dans... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 05 juillet

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit: le prix relay 2016 le méritait largement

    Il y a trois mois de cela, je vous annoncais que j’avais eu la grande chance, cette année, de participer à la formidable aventure du 39ème Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs, et de recevoir ainsi les quatre livres sortis en 2016 choisis par le comité de sélection du prix, quatre romans de grande qualité qui soumis au vote d’un jury en juin dernier pour devenir le lauréat 2016. Cela dit, si les trois premiers romans de la sélection que j'ai chroniqué ces derniers mois avaient des qualités évidentes,... [Lire la suite]
jeudi 30 juin

Voix off, la délicate chronique familiale venue du Chili...

  Sorti depuis hier  d'un plutot joli film chilien réalisé par Cristián Jiménez, Voix Off que j'ai pu voir en avant première il y a quelques semaines déjà, un film tourné il y a déjà deux ans mais qui ne sort que maintenant en salles. Chronique familiale,  un genre qu'on a beaucoup vu au cinéma, ces dernières années- et  il y a eu quelques beaux fleurons à Cannes, roumains ou Dolaniens- s'interesse ici à une famille  décomposée à travers le personnage de Sofia, jeune mère récemment divorcée qui vit à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 24 mai

Avec Manu et Joe, on a tout pour être heureux

   Les échauffements liés au palmarès passé, on abandonne un peu les films présentés lors du dernier Festival de Cannes.- on y reviendra largement dans les jours et semaines à venir, pour revenir sur un film sorti le mois dernier, mais qui fait partie des (rares) bonnes surprises d'un cinéma français populaire et accessible avec  "Tout pour être heureux", une comédie familiale avec Manu Payet et Audrey Lamy.... Adapté du roman de Xavier de Moulins, "Un coup à prendre", "Tout pour être heureux "  (le titre du... [Lire la suite]
vendredi 12 avril

Dave au cinéma, ce n'est pas divin du tout!!!

Bon, vous allez me dire que vu mes chroniques musicales régulières,  j'aime à peu près tous les chanteurs de varietoche ringards, et vous n'auriez sans doute pas tort, mais le fait est que j'ai toujours bien aimé Dave. Que ce soit Dave le chanteur, du moins ses chansons les plus entendues, de Vanina à du coté de chez Swann dans lesquels j'avais toujours trouvé une certaine mélancolie sous les refrains  si entrainants. Ou  bien encore  Dave l'homme, celui qui sait cultiver unr vraie capacité... [Lire la suite]
mardi 09 avril

Une famille respectable : la face cachée de la société iranienne

Dans la foulée du triomphe français du film Une séparation, pas mal de films iraniens ont franchi nos frontières, imposant une certaine marque d'un cinéma iranien de grande  qualité, autrement dit un cinéma,  qui, mine de rien, sous des apparence souvent  trompeuses de simples chroniques familiales, en disent long sur la société iranienne dans son ensemble.  Prenons comme exemple le premier film de fiction du documentariste Massoud Bakhshi Une famille respectable sorti sur nos écrans le 31 octobre dernier, et qui... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 04 avril

Cette nuit là : la jolie veillée funèbre de deux soeurs

Cette Nuit là, c'est le titre du dernier roman que je viens de lire, celui de Gila Lustiger, mais c'est aussi, dans le roman, cette nuit où deux soeurs vont dialoguer ensemble devant la dépouille de leur oncle Paul, succombant tout juste d'un cancer du pancréas. Leur mère, elle, se repose, épuisée par les soins prodigués. Ce n’est pas encore le temps du deuil, mais plutôt celui de la veillée qui se prolonge un peu. Grâce à ce dispositif sobre, qui se prêterait fort bien à une adaptation théâtrale, Gila Lustiger relate les heures si... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,