lundi 25 janvier

A voir sur Arte : Claude Sautet, le calme et la dissonance

Sur la tombe de Claude Sautet au cimetière Montparnasse, il est écrit : « Garder le calme devant la dissonance », et voilà sans doute la phrase qui définirait aussi le mieux son cinéma : d'abord parce que son cinéma est un cinéma de la dissonance, de l'imprévu, de la note inattendue dans la quotidienneté et ensuite parce que cette épitaphe fait référence à la passion de Claude Sautet pour la musique. Des Choses de la vie à César et Rosalie en passant par Vincent, François, Paul... et les autres,  il est incontestable que les... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 21 décembre

Retourner à Soloz , le beau voyage intime et politique de Serge Avédikian

    Si Serge Avédikian  a réalisé plusieurs documentaires sur Soloz, le village turc d’où a émigré son grand-père, ce n’est pas par nostalgie du pays perdu, c’est tout simplement pour en savoir plus sur l’histoire de ses grands-parents, donc d’en savoir plus sur sa propre histoire. En trente ans, le réalisateur est retourné quatre fois dans ce village situé à 170 km d’Istanbul et à chaque fois il a pu tisser des liens de fraternité avec des villageois. Et pourtant dans cette région, où il y avait une... [Lire la suite]
mardi 25 septembre

Libre ( critique): Cédric Herrou, le roi de la Roya

    Un petit mot sur une sortie cinéma prévu demain : le  film Libre, qui avait été présenté  en  sélection officielle du 71ème Festival de Cannes, dans la catégorie "séance spéciale" et qui a ouvert les hostilités  du Festival Première Vague du Comoedia auquel on avait assisté en juin dernier . Pendant trois ans, le réalisateur Michel Toesca a suivi l ’emblématique agriculteur de la Roya Cédric Herrou dans son combat pour venir en aide aux migrants. C’est l'histoire du combat de Cédric Herrou et... [Lire la suite]
vendredi 13 mars

Mon avis sur l'intégrale d'Avi ( Mograbi)!!

 Avi Mograbi est un cinéaste israélien dont j’ai parlé plusieurs fois sur ce blog, tant il est un cinéaste singulier et incontournable de la scène artistique israélienne,   Son œuvre est majoritairement composée des films  engagés, qui oscillent entre fiction et réalisme. Pour sa façon de se mettre lui-même en scène, il est souvent comparé par la critique à l’Italien Nanni Moretti. En effet, à chacun de ses films  il reste fidèle à un principe d'autofiction devenu sa marque de fabrique : il apparaît lui-même à... [Lire la suite]
dimanche 23 novembre

Quand le documentaire traite (bien) des maux de la société française

 Après vous avoir proposé très récemment deux chroniques de deux documentaires français actuellement en salles au cinéma, un sur l'agro alimentaire, et un autre sur notre système d'assurance chômage, j'ai continué sur ma lancée en regardant quatre autres documentaires français (j'en ai vu aussi deux autres de nationalités différentes mais je reviendrais dessus prochainement), soit qui sont également sortis en salles, soit qui sont passés directement à la TV, mais qui sortent actuellement en DVD. Quatre documentaires qui ont,... [Lire la suite]