07 octobre 2018

Concours la route sauvage ; 5 DVD à gagner d'une très belle balade américaine

  La route sauvage le road movie multi-récompensé de Andrew Haigh (45 ans, Week-end) SORT EN DVD LE 16 OCTOBREAvec CHARLIE PLUMMER, STEVE BUSCEMI et CHLOE SEVIGNY  On a vu ce film à sa sortie et c'est  assurément un des plus beaux films indépendants américains qu'il nous a été donné de voir : une splendide  incursion dans l'Amérique profonde des laissés pour compte. En effet, le périple de Charley oscille entre espoir et désespoir, violence et peur et  pourtant la balade est... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2017

Le Teckel, la triste amérique de Todd Solondz

      Todd Solondz fait partie de ces réalisateurs inclassables, dont la filmographie montre une  vision désenchantée et amère du quotidien d'une amérique déprimée et déprimante, dont Happiness et Bienvenue dans l'âge ingrat sont les films les plus marquants. Dans ces comédies pleine d'un humour très noir, le spectateur est contraint  à regarder les cruelles vérités de la vie humaine et à démystifiquer l'american dream, en étant parfois choqué, souvent admiratif devant cette férocité qui ne recule... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 octobre 2016

Revue de DVD :No land' song, Maggie a un plan, Suite armoricaine

 Dernier jour d'octobre, c'est l'occasion idéale de revenir sur 3 DVD vus récemment de films sortis en salles majoritairement de façon discrète  mais qui mérite assurément le coup d'oeil, surtout pour le premier d'entre eux : 1.No land song-sortie DVD le 4 octobre 2016 (éditions JOUR2FÊTE)    En Iran, depuis la révolution de 1979, les femmes n'ont plus le droit de chanter en public en tant que solistes.Une jeune compositrice, Sara Najafi, avec l'aide de trois artistes venues de France (Elise Caron, Jeanne... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2016

Mad Love in new York: quand le cinéma américain indépendant nous parle des marginaux...

  Avec "Lenny & the Kids" que j’ai eu la chance de voir en 2009 un peu par hasard dans une salle d’art et d’essai parisienne, les frères Josh et Benny Safdie avaient réussi à  imposer un style à la fois proche du cinéma indépendant américain dont ils sont issus, et tout autant singulier sur le New York des marginaux et des laissés pour compte. Ce cinéma là, assez proche de cette mouvance «  mumblecore » dont on parle de plus en plus chez les cinéphiles ( ces films très fauchés... [Lire la suite]
23 décembre 2015

Vie et mort de Sophie Stark: un grand roman sur le cinéma..et un grand roman tout court!!

   « Je pensais qu’en réalisant des films, je ressemblerais plus aux autres… Mais parfois, j’ai l’impression que ça me fait ressembler encore plus à ce que je suis ». Dans la rentrée littéraire de septembre, deux grands romans américains parlaient de cinéma et de ce fait m’intéressaient énormément avant même qu'ils ne sortent. Si malheureusement je n’ai pas (encore ?) eu le temps de découvrir "Intérieur Nuit "de Marissa Peisl, qui parait il est génial, "Vie et mort de Sophie Stark", premier roman traduit... [Lire la suite]
16 novembre 2015

Dear white people, la comédie indépendante US sur le racisme universitaire..

   Un des beaux succès du cinéma  indépendant américain à tout petit budget, ce Dear white people a suscité pas mal de curiosités, même en France à sa sortie salles en mars dernier où il connu un beau succès d'estime, critique et public dans une moindre mesure ( 100 000 entrées environ). L'ayant raté en salles, je l'ai rattrapé en DVD ( sorti le 18/08 dernier) et  le film m'a laissé moins enthousiaste qu'attendu. Lee film qui convoquait  de grandes références (Spike Lee évidemment, mais... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2015

Le secret des autres : un drame familial émouvant et singulier

   Il y a quelques semaines de cela, je m'extasiais autour d'un film indépendant américain sorti en catimini en novembre 2014, mais dont la sphère cinéphile avait porté au pinacle lors de cette sortie salles, venu un peu de nulle part trois ans après que le film soit créé. "In The Family",  premier film d'un cinéaste américain d'origine taiwanaise  Patrick Wang avait pu sortir en France grâce à ,ED Distribution, la société qui a réussi à mettre la main sur ce petit bijou pour le sortir en salles puis en DVD en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mai 2015

In the family, film méconnu mais vrai chef d'oeuvre sur la famille..

  Outre le génial Whisplah ( sorti en DVD depuis hier), le cinéma indépendant américain nous avait offert pour la fin d'année 2014 ( même si le film fut réalisé 3 ans avant), un film de toute beauté, mais qui a hélas connu une médiatisation  bien moins forte que le face à face tendu à souhait sous fond de batterie.  Personnellement, j'avais entendu parler de "In The Family", ce premier film de Patrick Wang, qui dans le milieu  bruissait d'une très belle réputation,  mais faute de trouver une salle qui le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 décembre 2014

Whiplash : un film qui frappe très fort!!

 Comme je le disais dans ma présentation des films de la dernière quinzaine de 2014, ce Whiplash ( que j'avais vu en avant première quelques jours avant sa sortie, donc j'avais un peu triché un peu sur cette sélection là, j'espère que vous me pardonnerez :o) était attendu par tous les cinéphiles qui n'avaient pas eu la chance de le voir lors des différents festivals de cinéma dans lesquel il avait été projeté, une catégorie dont je faisais assurément partie. En effet, reparti du dernier Festival de Deauville avec le Grand Prix... [Lire la suite]
28 décembre 2014

Ping pong summer, le charme discret des eighties

  Lorsque j'ai choisi Ping Pong Summer dans la liste des films de Ciné trafic pour la rubrique "un DVD contre une chronique", je pensais que j'avais affaire à un film allemand un peu froid et cérébral. Mais en fait, j'ai fait une petite confusion avec deux récents films allemand au titres un peu similaires (Pingpong  de Matthias Luthardt et Summer Storm  de Marco Kreuzpaintner) et ce n'est qu'en recevant le DVD que j'ai vu que ce Ping Pong Summer n'avait absolument rien à voir avec l'univers teuton. En effet, ce... [Lire la suite]