10 mars 2013

Claude Chabrol par Michel Pascal, le livre somme sur un immense cinéaste

Dans ma chronique sur rien ne va plus, le 50ème film d'un de mes réalisateurs fétiches, Claude Chabrol, disparu en septembre 2010, je vous disais que je m'étais plongé dans une bible sur ce cinéaste, que m'a fait découvrir l'éditeur Les Editions de la Martinière,et qui est une vraie mine pour tous les fans de cet immmense cinéaste Si Claude Chabrol a laissé derrière lui une œuvre foisonnante de quelque 104 films, épisodes de séries, ou téléfilms tournés, mais aussi comme acteur, en 54 ans de carrière, le livre ne peut prétendre à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mars 2013

Rien ne va plus : si, Monsieur Chabrol, tout va bien!!!

Parmi les immenses cinéastes français récemment disparus à qui je n'ai jamais rendu l'hommage qu'ils méritaient sur mon blog, figurent en compagnie de  Claude Miller et d'Alain Corneau, l'immense Claude Chabrol. Il est donc plus que temps de réparer cet affront et je vais le faire par le biais de deux chroniques successives, une sur l'œuvre entière de cet cinéaste, par le prisme d'un livre magnifique et récent de Michel Pascal sur lequel je reviendrais prochainement, et l'autre par l'analyse d'un film que j'ai revu par hasard... [Lire la suite]
14 mars 2012

Au revoir, Michel Duchaussoy, un grand monsieur du cinéma et du théatre

Un petit billet sur le pouce pour saluer cet immense acteur du cinéma français, Michel Duchaussoy, décédé à l'âge de 73 ans, d'un arrêt cardiaque dans la nuit de lundi à mardi.  Cette nouvelle m'a profondément attristé, car j'aimais beaucoup l'acteur, au jeu élégant et racé, et représentant d'un pan important du cinéma français, celui de Chabrol et de Louis Malle, deux des plus grands cinéastes (décédés eux aussi), sous la direction desquels il a joué. Et surtout Chabrol, car Michel Duchaussoy pour moi, restera à jamais ce... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2012

Sortie DVD : l'enfance du mal

Céline, une gamine de quinze ans, a fui de chez ses tuteurs. Elle a élu domicile dans la dépendance d'une maison bourgeoise, à l'insu de ses propriétaires, le juge Van Eyck et sa femme. Découverte un soir, elle parvient à se faire accepter, et jour après jour, s'évertue à séduire ses nouveaux hôtes. Jusqu'à ce qu'une série de révélations les amènent à douter que sa présence ne tienne qu'au hasard... Je vous préviens d'emblée pour ceux qui ne la supporteraient pas (comment serait il possible?) ou qui n'en ont jamais entendu... [Lire la suite]
01 janvier 2012

Pochette cadeau Noël suite et fin : le cinéma pour commencer 2012

Ca y est, c'est aujourd'hui, en ce premier jour de 2012, que je cloture ce concours qui m'a rempli tous mes dimanches de décembre, et je finis en beauté avec le thème qui fait la majorité de mon blog, j'ai nommé le cinéma. Et d'ailleurs, cela s'est manifesté par le nombre de participants à ce concours puisque vous avez été les plus nombreux à tenter le coup de ma pochette 7eme art, 11 exactement, dont 6 de mes lectrices habituelles, en tout cas, celles qui viennent commenter le plus souvent. Mais avant de dévoiler le nom de la... [Lire la suite]
16 juillet 2011

Insoupconnable, un thriller en dessous de tout .... niveau

Après Blanc comme neige, chroniqué récemment sur ce blog, Insoupconnable, sorti quelques mois après est une nouvelle démonstration  du fait qu'un second film est souvent moins réussi que le premier. En effet, Gabriel Le Bomin s'était fait remarquer par son premier film, les fragments d'antonin, avec Grégori Derangère  en  homme revenu psychologiquement détruit de la guerre de 14-18, film qui abordait de façon subtile le vécu intérieur des traumatisés de guerre. Ici, avec ce film qui lorgne ouvertement du coté de Claude... [Lire la suite]