mercredi 17 avril

Rencontre avec les élèves des Ateliers du Cinéma Claude Lelouch à Beaune

 Lors de ma récente  couverture du festival du film policier de Beaune, j'ai eu la possibilité, pour la toute première fois, d'aller faire un tour dans les ateliers du cinéma de Claude Lelouch, situés à juste à côté du CAP cinéma où ont lieu l'ensemble des projections du festival .. L'occasion de rencontrer certains apprentis de la session 2017 2018, qui m'ont rapidement  expliqué les grandes lignes et les objectifs de cet école créée par le grand Claude Lelouch  dans un objectif de transmission et d'échange : ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 16 octobre

Claude Lelouch et le Festival Lumière , la belle histoire

    Il est de bon ton, chez les cinéphiles et/ou les intellectuels, de cracher sur le cinéma de Claude Lelouch: trop mégalo, trop populaire, trop naïf,  il existe en effet toute une panoplie d'adjectifs pas trés élogieux utilisés pour le dénigrer. Si tout cela n'est pas complètement faux, j' assume totalement le fait d'éprouver depuis le début de ma cinéphilie  pour Lelouch une tendresse quasi irrationnelle, comme je l'avais expliqué quelques mois à peine après avoir commencé ce blog- Et je peux parfois... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 14 octobre

Festival Lumière 2018 Cérémonie d'Ouverture : quand la Halle Tony Garnier chante " j'ai dix ans"!!

    © Institut Lumière / Jean-Luc Mège  On le sait depuis le 13 juin dernier : c'est bien l'actrice et productrice américaine Jane Fonda qui est la principale tête d'affiche du Festival Lumière, mais en ce samedi soir lors de la cérémonie d'ouverture à la Halle Tony Garnier, pour la cérémonie d'ouverture de ce 10 eme festival , c'est Claude Lelouch qui  était l'invité d''honneur avec la projection de son "Itinéraire d'un Enfant Gaté " dans une Halle qui comme chaque année est en pleine  effervescence pour... [Lire la suite]
jeudi 22 décembre

Et si on offrait des livres sur le cinéma français?

En parrallèle à notre selection de beaux livres généralistes de ce matin, on vous présente maintenant à trois jours du réveillon de Noël une sélection plus spécialisée cinéma, et même du cinéma français,  avec à l'honneur deux cinéastes et deux comédiens français, à la carrière et la destinée bien différente :  1. Alain Resnais, les coulisses de la création ( Armand Colin) Présentation du livre  : Familier des plateaux d’Alain Resnais, François Thomas a demandé aux collaborateurs du cinéaste de raconter la... [Lire la suite]
vendredi 01 avril

Un + Une: Lelouch de retour à son meilleur...

    Il est de bon ton, chez les cinéphiles et/ou les intellectuels de cracher sur le cinéma de Claude Lelouch: trop mégalo, trop populaire, trop naïf,  toute une pluie d'adjectifs pas trés élogieux sont utilisés pour le dénigrer. Si tout cela n'est pas complètement faux, j' éprouve toujours pour Lelouch- plus pour son cinéma que pour l'homme d'ailleurs- une tendresse quasi irrationnelle, comme je l'avais expliqué quelques mois à peine après avoir commencé ce blog- ( qui comme je le dis dans l'itw publiée... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 21 décembre

Concours Univers ciné décembre : des codes à gagner pour "Salaud on t'aime" et "la Chambre bleue"!

  Comme chaque  fin de mois,  je continue à vous gater grâce à mon partenaire Univers ciné en vous proposant 5 codes de téléchargement pour deux films que j'aimerais mettre en avant parmi  les nouveautés de novembre du catalogue.Encore une fois,  j'ai vu...et approuvé les deux films de ma sélection.  Deux de nos coups de coeur du premier semestre 2014, du cinéma non plus inernational comme le mois dernier, mais français ce coup ci, dans la lignée de ma dernière  1. Salaud on t'aime; Claude... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 11 avril

Lelouch, on (je, plutôt) t'aime !!

Il y a maintenant presque trois ans, je vous expliquais pour quelles raisons, et ce, à l'inverse d'une immense majorité de cinéphiles, j'aimais énormément le cinéma de Claude Lelouch.  Et comme il y a trois ans, la sortie de son "Salaud on t'aime", mercredi de la semaine passée, a démontré à quel point Claude Lelouch continue de susciter autant de passions et de détestations. Rarement un cinéaste français n'aura en effet provoqué un tel clivage entre les fans et les détracteurs du cinéaste presque octogénaire. Et si son... [Lire la suite]
mercredi 02 avril

La crème de la crème des sorties ciné?

 A partir de ce soir commence le Festival du Film Policier de Beaune, comme je l'ai déjà clamé haut et fort ici même, et du coup, je pense que la plupart des films que je vais voir dans les jours qui viennent vont comporter pas mal de flingues, de sang et de tension.. Mais évidemment, dans les sorties de la semaine, ce n'est pas forcément le polar qui est roi, et du coup, dans une semaine avec pas mal de films pas forcément incontournables mais interessants sur le papier 1. La crème de la crème Le pitch : Dan, Kelliah et... [Lire la suite]
samedi 02 février

Annie Girardot, une vie dérangée

Comme pour Bernard Giraudeau, je n'avais pas commencé mon blog à l'époque de la mort d'Annie Girardot le 28 janvier 2011, et je n'avais donc pas pu lui rendre un modeste mais si mérité hommage. Alors j'ai profité de lire une biographie consacrée à l'actrice,  Annie Girardot, Une vie dérangée de Bernard Poscuito, spécialiste es biographie (Gainsbourg, Romy Schneider) pour enfin parler de cette actrice si populaire et si à part dans le paysage cinématographique français qui m'avait surtout retourné lors de la cérémonie des Césars... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 20:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 octobre

Mon Festival lumière 2012: part one (lundi et mardi)

Un peu d'anglicisme, si vous me le permettez, pour commencer ce premier billet personnalisé sur le festival Lumière, l'évènement cinématographique lyonnais de la semaine, vu qu'une seule expression me vient à l'esprit lorsque je pense à mes premières soirées .. : Shame on me!! En effet, et contrairement à ce que je vous avais prédit, j'ai lamentablement boudé la cérémonie d'ouverture du festival lundi soir, à laquelle pourtant plus de 4000 personnes ont assisté, et ce, alorsque j'avais bien reçu une invitation de la part du... [Lire la suite]