13 février 2018

Danse contemporaine: CROWD de Gisèle Vienne

Sur un sol de terre battue, jonché de canettes et de détritus, une frêle silhouette à capuche avance, lentement, comme sur la lune. Musique à l'appui,  nous entrons avec elle sur le terre-plein d'un technival. Avec bientôt 15 interprètes sur scène, sur une bande son irréprochable, la chorégraphe Gisèle Vienne convoque un morceau instantané de festival électro. Jouant du décalage que permet la scène, elle s'amuse des rythmes sur les corps et ralentit, saccade, ou suspend la danse et les geste de ses personnages. A la fois... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 novembre 2014

Une sélection ciné qui nous amène du Paradis aux.... jeux de société!!

 Bon, je reconnais que c'est un peu tiré par les cheveux comme titre j'avoue mais quand il y a des titres de films aussi courts qu'un "puzzle", et "Eden", on a forcément envie de rebondir dessus, non? En tout cas, encore une fois, après la semaine passée, pas mal de films assez excitants au programme (on aurait pu citer aussi Les Opportunistes le 19  1. Un illustre inconnu Le pitch : Sébastien Nicolas a toujours rêvé d'être quelqu'un d'autre. Mais il n'a jamais eu d'imagination. Alors il... [Lire la suite]
01 août 2014

Emilie Simon a parfaitement réussi sa mue...

Malgré un premier album remarqué dès 2003 (et une Victoire de la musique), et un présentateur de journal ( Samuel Etienne pour ne pas le citer) que je suivais à l'époque quotidiennement et qui ne cessait de clamer son amour pour elle, j'ai commencé à faire vraiment attention  à Émilie Simon quelques années plus tard lorsqu'elle s'est attelée la bande-son du film documentaire  « La Marche de l’empereur ». A cette époque, je me rendais  parfaitement compte qu'elle savait trousser de fort jolies mélodies planantes pour... [Lire la suite]
12 janvier 2014

Prohom, lyonnais et maitre du rock-electro!!

    Après mon billet sur Nino Ferrer, on va revenir pour mes chroniques musicales, à des artistes plus contemporains, avec, en ce second dimanche de 2014, un artiste dont j'entends parler depuis pas mal de temps depuis que je suis sur Lyon. En effet, Philippe Prohom (plus connu sous son simple patronyme), puisque c'est de lui dont il s'agit, est un auteur compositeur interpretre qui vient de Lyon et qui y habite encore régulièrement, et toute la presse locale n'a cessé de vanter, depuis que je suis sur Lyon,  les... [Lire la suite]