16 mai 2018

Cannes 2018 : Gilles Jacob nous raconte son amour fou pour son festival!!

    "Quand on est au Festival, on ne pense à rien d'autre. Une fièvre monte en vous jusqu'à épuisement total, elle ne cesse que pendant les rares moments de sommeil pour ressurgir dès qu'on met le pied hors du lit" Les cinéphiles l’ont appris avec un vrai étonnement, comme une page qui se tourne définitivement : en mars dernier, Gilles Jacob qui n'a pas été réélu au Conseil d'administration du Festival de Cannes  et même si il est toujours président d'honneur de la manifestation et président de la... [Lire la suite]

14 mai 2018

Revue de livres sur le cinéma spécial Festival de cannes 2018

 Comme chaque année, profitons de la période du Festival de Cannes qui bat son plein ( on est à peu près à la moitié)  pour sélectionner quelques récentes parutions sur le cinéma en lien plus ou moins direct avec la croisette. Pour cette année 2018,  voici les 5 ouvrages qui nous ont particulièrement fait de l'oeil..   Deux romans, un beau livre de mémoires de cinéaste, un petit guide ludique, et une enquête sur le cinéma français des années 70/80 :  voilà ce qui compose cet échantillon du jour! 1 Making Of... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2017

Festival Première vague au comoedia : les avis par sms de Michel sur les grands films cannois de la rentrée

 Cette année encore le Comœdia avait  décidé de prolonger l'opération première vague et de   faire  découvrir à ses fidèles  en avant-première une sélection de films cannois présentés dans les différentes sections du festival...  Des films que Michel a vu et a choisi de nous pondre une petite critique par sms avant qu'on les détaille plus longuement lors de leur sortie à la rentrée ( sauf pour Visages villages sorti le mois dernier )  :  1. Visages Villages: Quel  formidable... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2017

Le goût du tapis rouge : les anonymes , les vrais stars de la croisette ??

A partir de  ce soir, le festival de Cannes fête sa 70ème édition  : èvénement artistique et médiatique d’envergure internationale, le festival de Cannes, contrairement à ce qu'on pourrait penser si l'on suit uniquement sa couverture médiatique,  ce n'est pas que les stars et les paillettes. Sorti dans quelques salles ce mercredi, en même temps que l'ouverture du festival, le documentaire d'Olivier Servais Le goût du tapis rouge  rappelle cette belle évidence en nous montrant pendant une heure trente, à... [Lire la suite]
31 janvier 2017

Sélection officielle : Vis ma vie de Thierry Frémaux

  " Si je suis là, c'est que j'aimais par dessus tout voir des films et lire des livres. Mais je ne peux en jouir normalement. Ce type d'existence dessine ses propres limites. C'est un grand classique que connaissent les cinéphiles: lorsqu'on commence à travailler dans le cinéma, on y va moins . Se précipiter dans une salle pour passer deux heures et oublier sa vie relève d'un comportement qui ne nous est plus offert. Le travail est un plaisir mais le plaisir est devenu un travail."  Comme tous les cinéphiles lyonnais... [Lire la suite]
21 décembre 2016

Paterson: trop plein de poésie ou trop plein d'ennui?

  Tout dernier film  de la compétition officielle du festival de Cannes à sortir en  cette année 2016, Paterson  arrive dans les salles ce mercredi 21 décembre, est aussi le nouveau film du grand cinéaste américain Jim Jarmush, un réalisateur à l'univers singulier et poétique. On a vu ce film en avant première il y a quelques semaines lors du dernier ciné Brunch de Comoedia , c'était le film surprise- que j'avais un peu deviné à l'avance :o) et on est sortis un peu partagés Michel et moi autour de ce film. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25 novembre 2016

Le client : Farhadi aurait-il mérité la Palme?

Finalement, et contrairement aux critiques de la plupart des cinéphiles et observateurs du monde du cinéma que j'ai pu lire ici et là, le palmarès du dernier Festival de Cannes 2016, si décrié encore cette année, ne me parait pas, au fur et à mesure que je vois les films récompensés ( et ceux qui ne le sont pas), être aussi scandaleux qu'annoncé. Prenons pour exemple "le Client" qui a reçu le Prix du scénario à Asghar Farhadi et celui du meilleur acteur à Shahab Hossein. Voilà un film que d'aucuns ont considéré comme le plus faible... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 août 2016

Comancheria, on découvre la bande annonce!!

      Dans  ma chronique du film "Les poings contre les murs",  un des coups de coeur ciné de 2014 je vous disais à quel point la mise en scènede davidmc kenzie était  si tendue et rigoureuse que le spectateur n'a  jamais l'occasion de reprendre son souggle, qu'à aucun moment on n'a l'occasion de reprendre son souffle. le metteur en scène anglais David Mac Kenzie évite toute  volonté d' épate ou de  tape à l'oeil dans sa mise en scène pour tenir les rênes de son huis clos oppressant... [Lire la suite]
20 mai 2016

Cannes 2016 : petit bilan à distance + critique partagée de Ma Loute

  Dimanche soir, le  festival de Cannes, 69ème du nom (pourquoi 69ème, je l'ai expliqué récemment), dévoilera tous ses mystères et surtout son palmarès tant attendu par la communauté cinéphilique. Pas toujours évident de suivre le Festival de Cannes quand on est à 300 kilomètres d'ici., je m'en émeus chaque année ou presque.. heureusement les réseaux sociaux sont là pour me donner le pouls d'une compétition qui semble d'excellente tenue si l'on en croit une bonne majorité de ma TL- si on met évidemment de coté forcément... [Lire la suite]
18 mai 2016

Café Society : le jubilatoire et raffiné cru Woody 2016

  Si le film d'Ouverture du Festival de Cannes n'est pas tous les ans d'une immense qualité cinématographique, cette année, Thierry Frémeaux et son équipe avaient mis les petits plats dans les grands en choissisant  une valeur sure pour l'ouverture de ce festival  il y a tout juste une semaine  le nouveau Woody cuvée 2016, et comme je le dis tous les ans lorsque je chronique le Woody annuel, un mauvais Woody ca n'existe pas, contrairement à ce que les grincheux peuvent bien dire...  Et pour celui ci que... [Lire la suite]