28 septembre 2017

Good time : en apnée!!

  Avec "Lenny & the Kids" que j’ai eu la chance de voir en 2009 un peu par hasard dans une salle d’art et d’essai parisienne, les frères Josh et Benny Safdie avaient réussi à  imposer un style à la fois proche du cinéma indépendant américain dont ils sont issus, et tout autant singulier sur le New York des marginaux et des laissés pour compte. Ce cinéma là, assez proche de cette mouvance «  mumblecore » dont on parle de plus en plus chez les cinéphiles ( ces films très fauchés financièrement qui surge pas mal... [Lire la suite]