samedi 02 octobre

Concours Lacci/ Les liens qui nous unissent : 2 DVD à gagner

    Le film LES LIENS QUI NOUS UNISSENT (LACCI) Daniele LUCHETTI sort en DVD cette semaine, le 5 octobre,  une sortie vidéo éditée par Pyramide Vidéo. Adaptation par le grand réalisateur italien Daniele Luchetti (réalisateur notamment du film "Le porteur de serviettes") d'un roman de Domenico Starnone (2014), Lacci est une belle radiographie du sentiment amoureux. Une oeuvre teintée d’amertume et de rancœur qui montre bien à quel point l'amour qui s'estompe peut laisser place à la rancoeur et à des noeuds... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 19 juillet

Léa, elle est pas terroriste....

  Bon, mon titre avec un mot qu'on a pas forcément envie d'entendre énormément en ce moment n'est pas forcément des plus judicieux mais il fait référence évidemment à la chanson de Louise Attaque dont l'héroine a le même prénom que celui du film de  Marco Tullio GIORDANA,sur nos écrans  le 13 Juillet dernier et qu'il est question d'une certaine forme de terrorisme  à travers celle fait par la mafia calabraise dont il est question dans ce film. Lea - louise Attaque Un film qui  a fait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 02 juillet

Concours LEA : 10 places à gagner pour un film italien engagé et haletant

  Le film LEA de Marco Tullio GIORDANA, qui sortira le 13 Juillet prochain, a fait l'ouverture du dernier  festival du film policier de Beaune, en compétition et c'est à cette occasion que j'ai eu la chance de le voir . Léa relate l’histoire vraie de Léa Garofalo, soeur de épouse de membres de la mafia italienne, qui tente de s‘échapper de ce cercle pour offrir une meilleure vie à sa fille, loin de la criminalité et de l’’emprise des hommes de sa famille et de la Mafia en général. "Léa" du cinéaste... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 26 février

Courrez admirer ces magnifiques équilibristes....

Comme je travaille dans le social, je dis souvent à qui veut l'entendre que j'ai beau aimer les chroniques sociales, je préfère quand même ne pas trop voir de films qui traite frontalement le sujet de la précarité et la misère sociale, pour la simple raison que  j'aurais l'impression de faire des heures supplémentaires et que ce boulot me bouffe suffisament en temps et en énergie pour que je ne remette pas une couche dessus. Mais il m'arrive quand même parfois de faire abstraction de ce principe, et d'être ravi d'être passé... [Lire la suite]